Dimanche 22 septembre 2019
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les Assises de la culture de la Nouvelle-Calédonie débutent le 27 mars

Par Lepetitjournal Nouvelle-Calédonie | Publié le 25/03/2019 à 15:01 | Mis à jour le 25/03/2019 à 15:01
assises de la culture Centre Tjibaou CPS

La Nouvelle-Calédonie occupe une place particulière dans le paysage culturel à l’échelle régionale et internationale et en tant que pays francophone. Elle est riche de sa diversité sociale, économique et ethnique, et forte de la présence d’un grand nombre d’artistes, parmi lesquels des talents en devenir et des créateurs qui occupent la scène musicale, artistique ou littéraire depuis plusieurs décennies. 

 

A la fois consciente de ce potentiel et attentive aux enjeux liés, dans l’ensemble du pays, au développement d’un plan stratégique culturel, elle œuvre depuis deux décennies pour la préservation et la transmission d’un patrimoine archéologique et historique nécessaires à la recherche d’une identité calédonienne, et pour un rééquilibrage culturel permettant un accès équitable aux activités culturelles. 

Elle vise aussi à favoriser l’ouverture à la culture des différentes composantes culturelles implantées dans le pays, le pluralisme des pratiques culturelles et de leur mode d’expression notamment dans les pratiques des jeunes générations grandissant en pleine révolution numérique, l’éducation artistique, la possibilité de créer et de diffuser des œuvres. Elle souhaite aussi donner la possibilité aux artistes de vivre de leur métier et valoriser l’emploi  généré par la filière culturelle. 


La culture, dans son sens le plus large, est considérée comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l'être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances - UNESCO.


Devant ces préoccupations exprimées en premier lieu par les acteurs culturels, Mme Déwé GORODEY, membre du gouvernement en charge du secteur de la culture, de la condition féminine et de la citoyenneté, a souhaité que soit organisé un projet cohérent, « les Assises de la culture de la Nouvelle-Calédonie », autour de cette dynamique culturelle.  

La Nouvelle-Calédonie, dont les compétences s’exercent en matière « d'infrastructures et manifestations culturelles intéressant la Nouvelle-Calédonie », et « d’organisation des services et des établissements publics de la Nouvelle-Calédonie », a conclu avec l'État, après avis des provinces, un accord particulier prévu dans la loi organique n° 99-209 du 19 mars 1999.  Cet accord particulier a été signé le 22 janvier 2002 pour une durée de sept ans puis prorogé par avenant au 31 décembre 2010. 
 
Centré sur le rééquilibrage, l’un des objectifs principaux des politiques de développement culturel, l’accord particulier porte sur :  
 
- la protection et la mise en valeur du patrimoine, notamment du patrimoine culturel kanak, 
- le développement, la diffusion et l’enseignement des langues vernaculaires, 
- les enseignements et les pratiques artistiques, 
- l’agence pour le développement de la culture kanak, 
- la création, la diffusion artistique et la circulation des œuvres. 
 

Le secteur de la culture, la condition féminine et de la citoyenneté : mandature 2014-2019 

Le secteur de la culture, de la condition féminine et de la citoyenneté a eu pour objectif général durant la mandature 2014-2019, de finaliser la construction de l’identité calédonienne de la Nouvelle-Calédonie en poursuivant la recherche des signes identitaires, de participer au rétablissement de l’identité kanak par la valorisation des expressions culturelles, par la réhabilitation de l’histoire et le patrimoine des autres composantes culturelles du pays. 
 
Durant cette quatrième mandature, le secteur de la culture s’est fixé différents objectifs au niveau législatif, à travers des projets de développement et par la gouvernance.   

 
Les étapes préparatoires des Assises de la culture 

Dans le cadre de l’organisation des Assises de la culture, les 27, 28, 29 mars 2019 au Centre Culturel Tjibaou, la direction de la Culture, de la condition féminine et de la citoyenneté de la Nouvelle-Calédonie (DCCFC) a réalisé plusieurs consultations sous forme d’ateliers au sein de chaque province, depuis la fin d’année 2018.

Chaque consultation a réuni un panel de participants venant de secteurs différents : institutions, associations, artistes professionnels et amateurs… 

L’objectif principal de ces ateliers étant de réfléchir à l’avenir de la culture en Nouvelle-Calédonie en tenant compte des forces et des faiblesses du secteur et du besoin d’une meilleure intégration de la culture dans le développement économique et social du pays. 
 
Pour cela, Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a fait appel au secrétariat de la Communauté du Pacifique (CPS) pour introduire la théorie du changement comme méthodologie de travail. Cette approche permet de penser l’avenir et de dégager des pistes communes en tenant compte du présent et des résultats désirés sur le court, moyen et long terme. 
  

Les objectifs des Assises de la culture 

Face aux questionnements des différents acteurs culturels, les Assises de la culture de la Nouvelle-Calédonie auront pour objectifs premiers de :  
 
- identifier la place de la culture dans le développement et les mutations du territoire ;  
- mobiliser les collectivités et les professionnels du secteur culturel afin de débattre et faire un état des lieux de la culture en Nouvelle-Calédonie ;  
- définir les orientations d’un projet culturel partagé et mettre en œuvre une stratégie pays ;  
- rechercher des solutions pérennes par rapport à la baisse des subventions publiques en étudiant éventuellement de nouveaux modèles économiques ;  
- définir la place de la Nouvelle-Calédonie dans son rayonnement au niveau régional et international.  
 

À l’issue des Assises de la culture, l’objectif est d’élaborer un plan stratégique de la culture au niveau du pays avec des priorités et des axes de travail à court, moyen et long termes. On doit aussi être en mesure de s’interroger sur le paysage des compétences et sur les missions des uns et des autres. 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Entreprises d'ici

EMPLOI

Evénement : salon des métiers, de l’emploi et des compétences

Le forum de l’emploi et de la formation change de nom : il s’agit à présent du salon des métiers, de l’emploi et des compétences. Organisé par Les nouvelles calédoniennes, le salon se tiendra le ...

Question santé

Valence Appercu
SANTÉ

Vacances au soleil : les seniors aussi doivent faire attention !

On s’imagine, souvent à tort, que les recommandations liées aux périodes de fortes chaleurs ou de canicule ne concernent que les enfants ou les personnes grabataires dans les maisons de retraite.

Expat Mag

Munich Appercu
TRADITIONS

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli. En voici un florilège.