Vendredi 14 décembre 2018
Nouvelle-Calédonie
Nouvelle-Calédonie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Où se promener à Nouméa ?

Par Claudia Rizet-Blancher | Publié le 14/06/2018 à 01:15 | Mis à jour le 14/06/2018 à 05:56
Anse Vata Nouvelle-Calédonie

Le jardin dans la culture océanienne est très important et apporte fierté à ses propriétaires. Plantes médicinales et ornementales côtoient les arbres fruitiers dans les jardins des particuliers. Certains arbres sont des signes forts, importants et ont un message. Ainsi le pin colonnaire représente le masculin, le cocotier le féminin.

 

La ville de Nouméa, véritablement écrin de verdure n’échappe pas à la règle. En plus de ses jardins, promenades et parcs, elle a mis à la disposition de ses habitants des jardins potagers et a même décidé de les faire participer à une réflexion sur le nouveau projet paysager.

Aujourd’hui, la rédaction vous invite à une ballade paysagère et vous présente ses jardins et parcs préférés.

 

La place des Cocotiers

Lieu de vie incontournable du centre-ville, il était à l’origine le lieu de rencontre des Nouméens en atteste encore le kiosque à musique construit au début du 20ème siècle. Au fil des siècles, les cocotiers d’origine ont été remplacés par des flamboyants.

La place des Cocotiers est composée de 4 aires :
• La place Feuillet qui accueille le kiosque à musique, construit en 1879 ;
• La place Courbet, a accueilli jusqu’en dans les années 70 les très mythiques baby-car calédoniens ;
• La place de la Marne qui accueille la fontaine Céleste, centre des illuminations de Noël de la Ville de Nouméa ;
• Le square Olry, ou jardin Sauvan, se trouve juste en face de l’actuel Hôtel de Ville de Nouméa.

Aujourd’hui, les passants peuvent se reposer sur les bancs publics à l’ombre des flamboyants, se rafraîchir dans un des nombreux petits snacks de la place des Cocotiers. Régulièrement, la place accueille vide-greniers géant, marché artisanal, vélos, trottinettes et rollers.


Les jardins du Méridien

LE coup de cœur de la rédaction ! Il est le tout premier jardin où des végétaux de taille importante ont été transplantés à Nouméa. L’allée qui part du bâtiment de l’hôtel et va vers la plage est tout simplement luxuriante ! Dépaysement assuré ! Vous n’aurez pas l’impression d’être en ville tant le lieu est propice à la volupté !


Le Centre Culturel Tjibaou

Le centre Tjibaou, dernier grands travaux de François Mitterrand et réalisé par Renzo Piano, offre un parc extraordinaire où de nombreux pins colonnaires, notamment en provenance de Yaté, ont été transplantés. Le chemin Kanak, chemin paysager, raconte l’histoire de la genèse du premier homme dans la culture Kanak. Lieu mythique et spirituel à visiter absolument.


Le château Hagen

Un des lieux historiques emblématiques de la ville offre aux visiteurs un parc magnifique. Et si vous contournez le bâtiment principal, vous découvrirez un jardin atypique.


Le jardin de l’ancienne Mairie

A l’origine, il s’agissait de la banque Marchand, devenue en 1880 hôtel de ville de Nouméa. Devenue Musée de la ville, un jardin adjacent a été dessiné fin des années 90, inspiré des jardins privés du Nouméa des années 1900.


La place Veyret

Dans le prolongement de l’avenue de la Victoire, la place Veyret se trouve entre le commissariat de police et la bibliothèque Bernheim. Elle accueille de magnifiques banians.


Le parc forestier

Parc zoologique et forestier, le parc Michel Corbasson est une des toutes premières réserves naturelles de Nouvelle-Calédonie. Il abrite toutes les espèces endémiques du territoire et accueille également des animaux, dont l’oiseau endémique de la Nouvelle-Calédonie : le cagou. Ouvert toute l’année, les enfants peuvent désormais participer à son entretien et aux soins des animaux pendant leurs vacances et les mercredis.

 

3000


La Ville de Nouméa regorge également de belles promenades, aménagées pour les piétons et les deux roues :

  • La promenade Pierre Vernier qui désormais part de la côte Blanche et va jusqu’à la sortie de Sainte Marie ;
  • La promenade de l’Orphelinat, principalement plantée de palmiers offrant l’aspect d’un paysage tropical et permettant de combattre les effets de la réverbération sur l’eau, gênante pour les voitures ;
  • La baie de la Moselle accueille le Port de la Moselle, les marchés municipaux, le Mwa Ka et le monument des Américains. Manguiers, palmiers, caïlcédrats, sandragons ont été plantés au fil des ans ;
  • La promenade des plages : de la Baie des Citrons à l’Anse Vata, c’est certainement la plus belle promenade de Nouméa.


D’autres espaces publics, comme les jardins de la Promenade, le Ouen Toro, la plage de Magenta, le parc du Receiving, les jardins de la pointe Magnin, les canons de Ouémo offrent des lieux de promenade et de pique-nique aux habitants et visiteurs.

 

Claudia Rizet-Blancher

Claudia Rizet-Blancher

Directrice éditoriale. Multipotentialiste, Claudia est passionnée par l'humain, le monde de l'enfance, l'écriture, la culture et les nouveaux entrepreneurs. Sa curiosité insatiable fait d'elle une redoutable investigatrice.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

GASTRONOMIE

Le retour de l’enfant prodige

Comme chaque année, Alphonse Koce, l’enfant de Maré devenu célèbre en oeuvrant aux fourneaux du « One and Only The Palm », restaurant français triplement étoilé de Dubaï, est de retour au pays.