TEST: 2278

2 attaques de requins en 3 jours en Nouvelle-Calédonie

Par Clotilde Richalet | Publié le 02/03/2021 à 08:45 | Mis à jour le 02/03/2021 à 08:49
attaque requin nouvelle-calédonie

Après une attaque mortelle à l’Ilot Maitre dimanche 28 Février, une seconde attaque de requin vient de se produire à Ouvéa ; le blessé va être évacué vers le Médipôle.

 

Attaque à l’Ilot Maitre

Dimanche 29 Février vers 11 heures du matin, c’est un homme de 50 qui a été mordu à la jambe lors d’une baignade sur la plage de l’Ilot Maitre. Après avoir été rapidement secouru par des paddles à proximité et par la protection civile ensuite ; il n’a malheureusement pas survécu à ses blessures.

Le bord de mer a rapidement été évacué grâce aux rondes des pompiers de Nouméa qui a prévenu les baigneurs. La Ville a pris un arrêté d'interdiction de la baignade et des activités nautiques jusqu’à mercredi.

 

Attaque à Ouvéa

Ce mardi 2 Février, c’est sur le littoral de l’Ile d’Ouvéa que l’attaque est survenue sur un jeune pécheur. Son pronostic vital n’est pas engagé.

 

Quels sont les requins responsables de ces attaques ?

En ce qui concerne l’attaque meurtrière de Nouméa, la société civile et les résultats de l’autopsie réalisée sur la victime porte à croire que ce pourrait être un requin-tigre d’environ 4 mètres qui serait en cause. 

L’attaque d’aujourd’hui à Ouvéa serait due à un plus petit spécimen.

 

Baignade et activités nautiques interdites

La baignade et les activités nautiques sont interdites à l’îlot Maître, et les iles alentours ont été mise en alerte. La Mairie appelle à la plus grande vigilance.  

 

« Des prélèvements définitifs de requins seront effectués rapidement » en d’autres termes des requins seront abattus. C’est l’engagement pris par la province sud auprès de la mairie de Nouméa.

 

 

Clotilde richalet

Clotilde Richalet

Photographe et voyageuse passionnée, expat à travers les Amériques et en Asie du Sud-Est, l'exploration journalistique et culturelle se poursuit aujourd'hui dans le Pacifique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Nouvelle-Calédonie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Clotilde Richalet

Rédactrice en chef de l'édition Nouvelle-Calédonie.