Vendredi 18 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La photo de la honte aux USA : un homme noir, une corde et la police

Par Rachel Brunet | Publié le 07/08/2019 à 19:24 | Mis à jour le 08/08/2019 à 10:11
Photo : Donald Neely, encordé et tiré par deux policiers, au Texas
Homme noir tiré par deux policiers

En regardant ce cliché, on pourrait penser à une image de Django Unchained ou à un documentaire sur l’esclavagisme, aboli aux USA il y a 154 ans . Malheureusement, cette photo a été prise le 5 août 2019 à Glaveston, au Texas. Et elle fait scandale !

 

Le chef de la police de la ville de Glaveston s’est excusé face à l’indignation suscitée par l’image de deux de ses agents escortant un homme Noir tenu par une corde alors qu’eux-mêmes montaient à cheval. Mais le mal est fait, et tant les internautes que les politiques n’ont pas manqué de réagir. 

Adrienne Bell, candidate démocrate au Sénat du Texas, a été l’une des premières personnalités à relayer le cliché « C’est une scène qui suscite de la colère, du dégoût et des questions au sein de la communauté. Des mesures rapides sont nécessaires pour s’assurer que personne ne soit plus jamais rabaissé ainsi, et que les procédures d’arrestation soient justes, équitables et humaines.” 

« Un homme noir traîné par une corde par des agents de police, en 2019. […] On doit dénoncer ce dont il s’agit : du racisme à l’œuvre », a commenté le Texan Beto O’Rourke, candidat démocrate à la présidentielle de 2020.

Donald Neely, 43 ans, arrêté pour une violation de propriété et menotté, aurait normalement dû être conduit au poste de police dans un des véhicules de la police locale. Or, seuls des agents de la police montée étaient disponibles, a justifié Vernon Hale, le chef de la police de Galveston. La police a toutefois précisé que le suspect n’était pas simplement tiré par la corde mais que cette dernière était attachée à ses menottes.

Et si le suspect avait été blanc, est-ce qu’une voiture de police aurait été disponible ?

 

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la presse économique et spécialisée, Rachel Brunet est la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

V Lionel ven 09/08/2019 - 16:12

Felicitations a Le Petit Journal pour avoir publie cette photo et cette nouvelle ! Cela illustre l atmosphere de racisme vehicule par l actuel resident de la Maison Blanche .

Répondre
Sur le même sujet