Dimanche 12 juillet 2020

INSOLITE - Les petits secrets de l'Oktoberfest

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 20/09/2019 à 08:00 | Mis à jour le 20/09/2019 à 12:14
Photo : © Pixabay
fête bière Munich Oktoberfest Allemagne

L'Oktoberfest est connue dans le monde entier. Certes. Mais certains chiffres et certaines anecdotes sont pourtant passés sous silence ou tombés dans l'oubli... Lepetitjournal.com vous en offre un florilège. Entrez dans les coulisses du Wies'n et préparez-vous à la 185e édition de la plus grande fête de la bière au monde qui a lieu à Munich du 21 septembre au 6 octobre 2019 et dans plusieurs villes d'Allemagne en version plus édulcorée* !
 

(credit photo : MJL)


Musique Maestro !


Quiconque a déjà mis les pieds à l'Oktoberfest a déjà maintes et maintes fois entendu le fameux Ein Prosit, ein Prosit der Gemütlichkeit, emblême sonore bavarois par excellence...et pourtant ! Le compositeur de ce morceau, Bernhard Dittrich, était originaire de Chemnitz dans la Saxe. Il est décédé en 1902 d'une crise cardiaque, et ce n'est que 10 ans plus tard que son morceau a été adopté par l'Oktoberfest à Munich !


Le fût est percé (ou presque)

L'Anstich est la traditionnelle mise en perce du tout premier fût de bière qui marque l'ouverture officielle du Wies'n. L'honneur en revient tout naturellement au maire de Munich. Les plus efficaces d'entre eux à cet exercice ? Christian Ude, ancien maire de Munich (SPD) et le maire actuel, Dieter Reiter (SPD), qui n'eurent besoin que de deux coups pour percer le premier fût. Thomas Wimmer (SPD), en revanche, frappa 19 fois le tonneau en 1950 avant de voir enfin la bière couler à flot ! Mention spéciale à Erich Kiesl (CSU) qui en 1978 inversa les syllabes de la célèbre maxime Ozapft is (qui accompagne la percée du fût) pour la transformer en Izapft os...A votre santé, Monsieur Kiesl !


A votre santé !

Avec la bière, on ne plaisante pas en Allemagne ! Il existe une association des bières mal versées (comprenez pas assez pleines) qui veille au grain...Explication : même si une différence de 0,1 litre est officiellement tolérée, la-dite association a calculé que ces 10 cl manquants représentent tout de même 0,90 euro sur une Maß de 9 euros (la Maß est un verre d'une contenance de 1 litre, communément utilisé à l'Oktoberfest). Ce qui revient, sur 6 millions de Maß, à une économie de 5,4 millions d'euros pour les brasseries !
Le prix d'une Maß sur l'Oktoberfest 2019 sera cette année compris entre 10,80 et 11,80 euros, soit 3,11 % plus cher que l'an dernier. A titre de comparaison, une Maß coûtait l'équivalent de 0,87 euro (!) en 1952, 0,97 euro en 1962, et 1,51 euro en 1972...
Observez bien les serveurs et serveuses qui vous apportent vos Maß à table...Peut-être aurez-vous la chance d'être servi par le tyrolien Thomas Seiwald, qui détient un record du monde ô combien respecté en Bavière :  il a réussi l'exploit de porter en même temps 24 Maß remplies de bière sur une distance de 40 mètres. Soit 55,2 kg...Un véritable tour de force.

Quant à la bière servie sur le Wies'n...Méfiez-vous, elle est plus forte en alcool que de coutume. En d'autres termes, après une seule Maß, renoncez impérativement à conduire ! En voiture ou même à vélo, les policiers bavarois ne font pas de cadeaux.


Visiteurs

En 2010 qui marquait les 200 ans de l'Oktoberfest, parmi la foule qui arpentait la Theresienwiese, 72 % étaient des Bavarois, 9 % des Allemands issus des autres Länder, et 19 % des étrangers. Parmi ces étrangers, 17 % se sont déplacés depuis la Grande Botte ! Il faut dire que les italiens sont des habitués du Wies'n chaque année. Sur les trois week-ends que compte l'Oktoberfest, celui du milieu est toujours surnommé "le week-end des italiens". C'est la raison pour laquelle des policiers italiens sont systématiquement appelés en renfort lors de ces deux jours. En 2018, la Oktoberfest recevait 6,3 millions de visiteurs du monde entier et n'en attend pas moins en 2019 !

Terminons par une anecdote assez méconnue...A la fin du 19ème siècle, dans la tente Schottenhamel, un jeune apprenti, qui travaille pour le compte de la société d'électricité de son père, passe ses journées à visser des ampoules. Il répond au nom d'Albert Einstein.

La grande fête populaire munichoise n'a décidément pas fini de nous surprendre !

Pour en savoir plus sur la fête de la bière à Munich du 21/09 au 6/10, c'est ici.
La fête de la bière se décline aussi à Francfort et bat son plein jusqu'au 6/10. C'est par là mais aussi à Hambourg, à Cologne jusqu'au 5/10, à Berlin jusqu'au 13 octobre, à Dortmund du 27/09 au 5/10, à Dresde du 26/09 au 12/10, à Stuttgart du 27/09 au 13/10..(Sélection non exhaustive).

Magali Jakob-Loué

Mise à jour de l'article du vendredi 14 septembre 2012

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

COMMUNIQUÉ

EMPLOI – L’Institut français de Munich cherche un agent d'accueil

L’Institut Français de Munich, installé Kaulbachstraße 13, a pour mission de promouvoir la langue et la culture françaises à Munich et en Bavière. Il cherche un agent d'accueil à temps partiel.

Baisse de la TVA en Allemagne

Heidelberg Mannheim

Communauté Munich

Francfort Appercu
INTERVIEW

Leçon de bonheur et d’humilité avec Yo Tuerlinx-Rouxel

Yo Tuerlinx-Rouxel est une autrice jeunesse franco-belge à la fibre multiculturelle, que notre média a rencontrée plusieurs fois en Allemagne. Elle nous présente son dernier livre dans une interview.

Que faire à Munich ?

IDÉE SORTIE

Top 5 des rooftops de Munich

Les beaux jours sont là et avec eux les longues soirées d’été : quoi de mieux que de profiter de la vue imprenable depuis des endroits parfois insoupçonnés ? Découvrez notre sélection de rooftops !

Vivre à Munich

COMMUNIQUÉ

EMPLOI – L’Institut français de Munich cherche un agent d'accueil

L’Institut Français de Munich, installé Kaulbachstraße 13, a pour mission de promouvoir la langue et la culture françaises à Munich et en Bavière. Il cherche un agent d'accueil à temps partiel.

Baisse de la TVA en Allemagne

Heidelberg Mannheim

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Expatrié et Ambassadeur de France malgré moi

Vivre à l’étranger revient souvent à devenir, volontairement ou non, un ambassadeur de son pays. Alors que le 14 juillet approche, nous avons recueilli les témoignages de ces Français expatriés

Sur le même sujet