Lundi 27 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SEXISME - Quelle place pour les femmes dans la société allemande ?

Par Lepetitjournal Munich | Publié le 11/09/2012 à 01:00 | Mis à jour le 21/11/2012 à 11:37

 


Cet été, le maire de Triberg (Bade-Wurtemberg) a décidé d'interdire aux femmes des places de parking où il était difficile de man?uvrer. Un exemple révélateur
du machisme allemand ?

 

Le rôle des femmes en Allemagne a longtemps été résumé par une lettre de l'alphabet : le K pour désigner Kinder (enfants), Kirche (Eglise), Küche (cuisine). Une place dans la société pour le moins classique et patriarcale ; toutes les Allemandes, femmes au foyer ! Mais, dès 1919, elles acquièrent le droit de vote avant les Françaises. Qu'en est-il aujourd'hui ?

L'unification n'a pas été synonyme d'harmonisation : les différences historiques est-ouest
Ce qui frappe aujourd'hui, ce sont les différences qui marquent encore l'Allemagne après sa réunification, il y a 22 ans. A l'est, les femmes sont massivement rentrées dans la vie active après la Seconde Guerre mondiale. Le système soviétique a exigé une participation ouvrière féminine, en créant juridiquement la possibilité de faire des enfants tout en travaillant. Une politique féministe a été mise en place ; droit d'avortement, formations ouvertes aux femmes (maçonnerie par exemple), allocations parentales, attribution systématique de logements pour les nouveaux parents. Le résultat : 90% des Allemandes de l'est ne sont plus femmes au foyer.


A contrario, à l'ouest, ce n'est qu'en 1957 que le code civil est modifié pour, enfin, déclarer l'égalité homme-femme. Les femmes subissent une discrimination évidente : souvent écartées de la fonction publique, elles doivent se confronter à une législation et à une tradition sexiste. L'écrasante majorité des Allemandes de l'ouest restent des ménagères dépendantes du revenu et du bon-vouloir de leurs maris. La situation évolue doucement dans les années 1970- 1980 ; égalité des droits dans le mariage, droit au divorce, droit à la formation universitaire...


Les inégalités homme-femme actuelles
La réunification, en 1990, a donc été un choc économique et politique, mais également sociétal. La situation des femmes était très différente d'un endroit à l'autre en Allemagne. Aujourd'hui, le modèle traditionnel, bien qu'ayant évolué, reste très fortement ancré à l'ouest. Il a même gagné du terrain vers l'est. Les différences subsistent très fortement dans l'ensemble de la société allemande. Les inégalités de revenus sont frappantes ; environ 30% de moins à travail égal s'il s'agit d'une femme. Les métiers sont eux d'ailleurs eux aussi fortement soumis au genre : les femmes sont sur-représentées dans les domaines de la santé et de l'éducation. Encore faut-il que la femme travaille... le plus souvent, elle est contrainte d'accepter un mi-temps pour pouvoir s'occuper de ses enfants.

Une politique loin d'être nataliste, aux antipodes de la France

Si la France s'enorgueillit de son taux de fécondité, la situation est toute autre en Allemagne. La population vieillit et diminue de génération en génération. Il est en effet très difficile de mener vie professionnelle et vie familiale : très peu de crèches pour accueillir les enfants, horaires inadaptés, peu d'allocations familiales. Ce n'est qu'en 2007 qu'un "revenu parental" a été créé pour encourager la natalité. Si Angela Merkel détient la première fonction du pouvoir allemand, elle fait bien figure d'exception.

Elodie Pichon (www.lepetitjournal.com/hambourg) Vendredi 3 août 2012, republié le 11 septembre 2012

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Munich ?

Francfort Appercu
COMMUNIQUÉ

La transition écologique, « tout le monde ne s’en fout pas » !

Frédéric Petit, député des Français établis à l’étranger (Allemagne, Europe centrale, Balkans) lance une série de rencontres et de débats sur la transition écologique dont 4 auront lieu en Allemagne.

Vivre à Munich

Hambourg Appercu
LE SAVIEZ-VOUS

Loto français ou Toto Lotto allemand ? Faites vos jeux !

La loterie nationale est intrinsèquement liée à l'histoire de chaque pays et jouit d'une popularité certaine tant en France qu'en Allemagne. Retour sur cette institution qui fait tourner les têtes.

Expat Mag

Bucarest Appercu

Damien Thiery, le nouveau directeur engagé d'"Ateliere Fara Frontiere"

Après avoir travaillé en tant que directeur financier d’une société roumaine filiale d’un groupe français, Damien Thiery prend un virage à 180 degrés. Il succède à Raluca et Patrick Ouriaghli à la têt

Sur le même sujet