Lundi 21 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CONDUIRE A MEXICO – votre petit manuel de survie

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 24/02/2013 à 22:00 | Mis à jour le 24/02/2013 à 23:07

Conduire à Mexico pourrait ressembler à Koh Lanta: survivre dans une jungle? mais cette fois-ci d'asphalte. Cela nécessite patience, pratique et surtout de bien comprendre les -nouvelles- règles du jeu. Pour accélérer votre apprentissage, voilà un petit aperçu du code de conduite appliqué quotidiennement à Mexico

? Le rond-point:
C'est l'inverse de la logique française! Et oui, ici, vous avez la priorité quand vous voulez vous engager sur le rond-point! Alors, ne soyez pas surpris de voir les automobilistes freiner sur le rond-point (!) pour vous céder le passage!
? Le clignotant:
Presque personne ne vous fera part de ses intentions, alors soyez prudents. En effet, peu d'automobilistes ?pensent? à mettre leur clignotant pour vous prévenir (changer de file, doubler, sortir d'un rond-point). Et si vous mettez votre clignotant, bien souvent, vous aurez la désagréable surprise de voir que les conducteurs ne comprennent pas où vous voulez aller? Feraient-ils exprès? Règle qui s'applique beaucoup aux heures de pointe?.
? Le feu rouge après 22 heures:
À Mexico, vous pourrez passer les feux rouges après 22 heures pour éviter d'être une proie facile à d'éventuels délinquants?
? Le feu rouge avant 22 heures:
Vous verrez très facilement des voitures passer au feu rouge ou même accélérer au feu orange pour passer! N'oubliez pas non plus, qu'ici, tourner à droite même au feu?Rouge c'est totalement?pratiqué/ accepté.
? Le stop:
Il  est réellement devenu un ?cédez le passage" car peu d'automobilistes y font l'arrêt total. Ils auraient même tendance à klaxonner si vous faites l'arrêt total.
? Le klaxon:
Élément qui s'utilise de manière quotidienne et répétitive dans la conduite mexicaine. Il démontre un signe de désaccord et sert même à vous insulter ouvertement... N'avez-vous pas entendu les fameux 3 p'tits coups de klaxon symbolisant une insulte mexicaine?
Le plus étonnant c'est que certains chauffeurs de bus ou de taxi ont même détourné le son original pour adapter leur klaxon à des musiques de films très connus-?le parrain" ou à la fameuse chanson ?La cucaracha?. Si vous n'avez jamais entendu... Allez faire un tour dans le centre historique.
? La main:
Aide fondamentale pour le conducteur. Quand il se sent bloqué, désespéré, le co-pilote vient à sa rescousse et coopère en sortant sa main droite qu'il agite nonchalamment pour ? enfin- faire comprendre aux automobilistes que cette voiture veut: changer de file, tourner?Bref que vous devez laisser passer.
? Le taxi ou chauffeur de bus:
Eux, ils ont, comme on dirait, une discrimination positive. À être toute la journée dans leurs véhicules, ils se permettent tout ... ou presque: vous serrer pour pouvoir passer, vous faire des queues-de-poisson, prendre une rue à sens unique et vous klaxonner pour les laisser passer, s'arrêter n'importe où? Donc faites attention aux surprises sous peine d'un grand coup de frein et?. d'un petit coup de klaxon quand même, non?

Morgane JACQUIN (www.lepetitjournal.com/Mexico) lundi 25 février 2013 (Republication)

A lire: 
CONDUITE ? Comment obtenir le permis de conduire à Mexico?

Nous vous recommandons

0 CommentairesRéagir

Communauté

VIDEO

Ambassadeurs en herbe : des graines d’orateurs ! 

50 élèves scolarisés dans des établissements français de l’étranger se sont rassemblés du 2 au 4 mai au Théâtre de la Villette, à Paris, afin de participer à la finale des Ambassadeurs en herbe 2018

Sur le même sujet