Mardi 18 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FIFA – 2026, l’année du foot mexicain ?

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 28/03/2016 à 07:00 | Mis à jour le 24/03/2016 à 16:27

Le Mexique vient juste d'annoncer sa candidature à l'organisation de la coupe du monde de football 2026.  Si la perspective d'une finale dans le stade Azteca est alléchante, elle interroge également sur le niveau du foot mexicain actuellement et ses perspectives de progression. De quoi être à la hauteur de l'événement ?

Une troisième coupe du monde mexicaine ?

Les amateurs de football se souviendront sûrement de la coupe du monde de 1970 déjà orchestrée au Mexique et qui avait vu la victoire du Brésil de Pelé. Une seconde fois la coupe du monde avait installé ses quartiers dans le pays du sombrero, cette fois avec Maradona et l'Argentine en grands gagnants. L'on sait donc déjà qu'une coupe du monde mexicaine garantit de nombreux frissons et un engouement important ! Et pourquoi pas 2026 ? Le pays possède déjà les infrastructures avec le fameux stade Azteca, le 5e plus grand au monde qui peut accueillir jusqu'à 105 000 fans. De quoi promettre un joli spectacle pour la finale !

Un pays qui aime le foot

Au niveau du classement FIFA-Coca Cola, on retrouve actuellement l'équipe nationale à la 22e  place. Une place honorable certes, mais en deçà de la moyenne historique et de son record : deux fois dans son histoire le Mexique s'était hissé jusqu'à la 5e place.  Ça n'est pas si grave, l'enthousiasme pour le football est bien présent dans les rues de Monterrey ou de Mexico. Dans les stades de Liga MX, on voyait en moyenne 25 000 supporters prêts à encourager leurs équipes favorites chaque semaine dans la saison 2014-2015. Le foot et le Mexique c'est une vraie histoire d'amour.

"Jean-Pierre Gignac" : un expat' au Mexique


Connaissez-vous la sélection mexicaine ?

De France, on ne retient du football mexicain que l'exil d'André-Pierre Gignac (ou Jean-Pierre comme l'ont affectueusement surnommé les locaux), Hugo Sanchez (ci-contre), considéré comme le meilleur joueur mexicain de l'histoire et éventuellement pour les plus anciens le rempart Carabajal, seul gardien avec Lothar Matthaüs capé pour 5 coupes du monde différentes. On dirait bien que l'équipe prend un nouveau souffle ces dernières années mais les joueurs en semblent toujours méconnus de ce côté de l'Atlantique. Peut-être avez-vous remarqué lors de la coupe du monde de 2014, les bonnes prestations de Guillermo Ochoa - ancien goal de l'AC Ajaccio - qui avait fait forte impression face au Brésil. Hector Moreno, le défenseur central avait laissé également son empreinte chez les commentateurs. Il évolue aujourd'hui au PSV Eindhoven aux Pays-Bas et à la rédaction, on garde un ?il sur lui. N'oubliez pas non plus de parler à vos amis mexicains de Jésus Molina ! La star du club Americà vient de débarquer en Allemagne cette saison et espère faire parler de lui. Néanmoins, il semble encore trop tôt pour y croire vraiment et il apparaît qu'en général les joueurs mexicains aient encore du mal à franchir le dernier palier.

Rendez-vous cet été pour la Copa America ?

S'ils n'ont pas le prestige ou le banc des sélections argentines et brésiliennes, qui ne sont d'ailleurs pas au mieux de leur forme, il semble que le Mexique puisse jouer les trouble-fêtes cet été en Copa America. La compétition débute en juin et au lepetitjournal.com/Mexico, nous serons bien évidemment devant nos écrans pour les encourager ! (sans oublier l'Euro en France bien sûr !)

Philippe Creusat, www.lepetitjournal.com/mexico, le lundi 27 mars

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

Un monastère mexicain, dernier refuge de salamandres aquatiques

Le ronronnement des filtres à aquariums trouble la quiétude du monastère: plusieurs heures par jour, des religieuses mexicaines interrompent leurs prières pour prendre soin de leur élevage d'achoques

Actualités

"Zéro", nouveau mot d'ordre des villes pionnières du climat

Zéro carbone, zéro voiture à essence, zéro déchet: de nombreuses villes représentées au sommet climat de San Francisco visent désormais une suppression totale des gaz à effet de serre en quelques...

Sur le même sujet