Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COMMUNICATION - Ces gestes mexicains qui en disent beaucoup

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 13/02/2013 à 22:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Pour se faire comprendre et être compris dans un pays étranger, il ne suffit malheureusement pas de maitriser sa langue. Il faut aussi être capable de déchiffrer ces gestes que font quotidiennement ses habitants pour s'exprimer. Au Mexique, comme dans beaucoup de pays, ils sont légion. Revue de détail

Les gestes pour communiquer
1. Pour dire merci, les Mexicains lèvent la main, paume en l'air, en direction de la personne concernée.

2. Pour demander à quelqu'un de patienter quelques instants, les Mexicains ont coutume de rapprocher, doigts tendus, le pouce et l'index.

3. Pour dire oui sans ouvrir la bouche, les Mexicains ont l'habitude d'agiter leur index de bas en haut. Ce geste est très utilisé, à table, pour éviter de parler la bouche pleine.

4. Pour désigner l'argent, les Mexicains miment tout simplement une pièce de monnaie avec leur pouce et leur index.

5. Dans de nombreux pays d'Amérique latine, le coude est associé à l'avarice. Au Mexique, le pingre est, en effet, décrit comme "muy codo", ce qui signifie littéralement "très coude". Pour joindre le geste à la parole, les Mexicains ont coutume de désigner une personne près de ses sous en touchant leur coude droit avec leur main gauche. Pour renforcer ce geste, ils tapent parfois le coude contre la table.

6. Si les Français désignent un fou en tapotant plusieurs fois leur tempe avec leur index tendu, les Mexicains, eux, font tourner leur index à hauteur de la tempe.

7. Pointer son ?il avec le bout de son index tendu, signifie, pour les Mexicains, qu'il faut faire attention, être prudent. Une dame qui quitte la table d'un restaurant pour se rendre aux toilettes utilisera ce geste pour que les personnes présentes lui gardent son sac à main.

8. Si un Mexicain entre quelque part et joint le bout des cinq doigts de la main, cela signifie que cet endroit est bondé.

Les gestes pour saluer
Si une simple poignée de main peut faire l'affaire pour saluer vos collègues ou votre patron, les choses se compliquent dans les sphères amicale et familiale où plusieurs cas de figure se présentent. Pour saluer un homme, intervient le célèbre abrazo (ou accolade en français) dont il convient de maitriser les différentes étapes: serrez la main de votre ami, prenez-le dans vos bras, donnez-lui trois tapes vigoureuses dans le dos et serrez-lui la main une deuxième fois. Pour saluer une femme, l'opération comporte, elle aussi, différentes étapes: une poignée de main, une bise et une seconde poignée de main.

Les gestes à bannir:
-deux hommes ne se font jamais la bise au Mexique même s'ils sont amis ou membres de la même famille.
-faire plus d'une bise: les Mexicains ne s'embrassent qu'une seule fois!

Olivier CHARPENTIER (www.lepetitjournal.com/mexico) jeudi 14 février 2013 (réédition)

Retrouvez tous les articles de la section "PEDAGOGIE"

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.

Sur le même sujet