Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FUSILLADE – 8 trafiquants de drogue tués par la police à Mexico

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 25/07/2017 à 15:15 | Mis à jour le 07/01/2018 à 07:36

Lors d'une fusillade à Mexico hier, l'armée a abattu huit trafiquants de drogue présumés, ce qui a déclenché des violences urbaines inédites dans la capitale.

Les faits

C'est malheureusement la continuité d'un mois sanglant à Mexico, au risque même, de se banaliser. Hier nouvel épisode en date, un raid est lancé par l'armée dans le quartier Tlahuac, situé dans l'est de la métropole, avec pour objectif de mettre la main sur Felipe de Jesus, à la tête d'une organisation criminelle extrêmement violente dans ce secteur. Bien renseignées, les autorités mexicaines n'ont pas perdu de temps, une fusillade a éclaté, les militaires tuent plusieurs suspects dont ce Felipe de Jesus, baron de la drogue dans ce quartier. Résultat, sept autres personnes liées à ce type d'organisation sont mortes.

Difficile à l'heure actuelle de savoir s'ils s'agissaient de trafiquants de drogue importants, ou de simples Sicarios (terme pour désigner les hommes d'action des barons de la drogue, destinés à détourner l'attention de la police). Toujours est-il que cette fusillade sanglante a provoqué d'autres mouvements violents. Alors que des centaines de policiers et de soldats investissaient les lieux à bord de véhicules blindés, soutenus par un hélicoptère, de nombreux motards non identifiés, certainement des Sicarios ont créé le désordre dans les zones voisines, en causant beaucoup de dégâts et en mettant le feu aux voitures notamment.

Un conflit qui se banalise

Ce climat tendu qui marque le quotidien de la ville de Mexico n'est pas nouveau. Les fusillades entre les forces de sécurité et les criminels sont communes dans l'Etat du Sinaloa, à l'Ouest, mais également dans les Etats du Tamaulipas et du Chihuahua, au Nord, où les cartels de drogue ont leurs bases. La capitale Mexico était jusqu'ici épargnée par les puissants cartels. A ce sujet, le maire de la ville, Miguel Angel Mancera, a déclaré que l'opération menée hier dans le quartier Tlahuac était préparée depuis sept mois, et que « le gang ciblé par nos soldats ne joue pas dans la même catégorie que les plus grands cartels ». Cependant, ils n'en sont pas moins dangereux ou violents, et ce ne sont pas les habitants de Mexico qui vous diront le contraire. 

Triste record

A noter que le Mexique connaît actuellement une vague de violences extrêmes, qui touche des zones auparavant préservées. Depuis l'enregistrement des données il y a vingt ans, le pays vient de connaître son pire bilan en terme d'homicides recensés, avec un triste record de 2186 meurtres, soit 70 par jour.

Vincent VILLEMER pour www.lepetitjournal.com/Mexico  Mardi 25 Juillet 2017

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

EXPATRIATION

VOTRE AVIS - Partagez votre vision et expérience du «choc» culturel !

Quelles comportements et habitudes de votre pays d’accueil vous ont surpris (que ce soit agréablement ou négativement) ? Avez-vous dû modifier les vôtres pour vous insérer professionnellement ?

Sur le même sujet