Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SÉCURITÉ AU MEXIQUE – Le gouvernement américain avertit les touristes

Par Vincent Villemer | Publié le 06/09/2017 à 16:32 | Mis à jour le 08/09/2017 à 17:17
Mexico-sécurité-touristes

Alors que le Mexique se trouve depuis quelque temps dans un climat crispé de tensions et de violences, son voisin américain a décidé, par le biais du gouvernement, de lancer un avertissement général à ses citoyens souhaitant se rendre au pays des Mayas.

Mise en garde des Etats-Unis

L’attitude préventive du gouvernement américain vis-à-vis des touristes se rendant au Mexique inquiète. En effet, Washington a tenu à mettre en garde ses citoyens en évoquant des lieux précis à éviter. Ces endroits potentiellement dangereux concernent des spots extrêmement visités comme l’Etat de Quintana Roo où les voyageurs du monde entier viennent profiter de la mer des Caraïbes. D’autres lieux comme Cancún, Tulum ou encore Playa del Carmen sont cités comme étant des cibles potentielles d’attaques meurtrières. Et pour cause ? Le contexte violent qui s’amplifie depuis plusieurs semaines et qui hante le Mexique, ce qui affecte le tourisme, avec une menace grandissante concernant spécifiquement les visiteurs américains.

Les citoyens américains pris pour cibles

Les régions du Mexique citées comme étant dangereuses pour les touristes, et particulièrement pour les Américains, n’ont pas été choisies au hasard. Ce sont dans ces zones que les organisations criminelles qui déchirent le pays sont actives et possèdent leurs bases. Face à la menace, le porte-parole du gouvernement américain appelle son homologue mexicain à mettre en place des mesures significatives pour assurer la protection des touristes.

À l’origine de cette mise en garde, plusieurs cas d’agressions de citoyens américains qui se sont multipliés récemment au pays des Mayas. Dernier fait en date qui a convaincu les autorités américaines d’agir, un groupe de touristes du Nevada aurait été empoisonné dans la péninsule de Yucatán alors qu’ils sirotaient une boisson sur la plage. Deux d’entre eux sont dans un état grave et sont toujours hospitalisés. Une attaque discrète qui illustre la tension et la haine du voisin américain qui ample chez les habitants mexicains, alimentées par les organisations criminelles. De ce fait, le gouvernement américain déconseille la venue de ses citoyens dans des zones où l’accueil n’est pas de mise, avec un taux de criminalité et un risque d’actes terroristes très élevés.

Qu’en est-il du gouvernement mexicain ?

Quant à l’État mexicain, on ne partage pas la même vision que les Etats-Unis. S’il ne s’est pas opposé à l’avertissement des Américains, il n’a pas pour autant affirmé cette information. Le conseil du tourisme mexicain a d’ailleurs tenu à nuancer les propos de la prévention américaine en précisant que les agressions avaient généralement lieu dans des lieux peu fréquentés par les touristes, où la misère serait très présente et qu’en aucun cas les Américains ne formaient une cible prioritaire. Un moyen de sauver sa réputation pour ne pas ternir l’image du pays et ainsi, ne pas diminuer les chiffres du tourisme ? Il est très probable, toujours est-il que le gouvernement mexicain et l’industrie du tourisme comptent mettre en place des programmes de sécurité mieux élaborés pour éviter ce type d’incidents.

À noter que paradoxalement au contexte tendu et peu chaleureux, le Mexique a accueilli 9,6% de touristes américains de plus entre janvier et juillet 2017, que sur la même période en 2016. Et même s’il est difficile d’affirmer que les deux sujets soient liés, il est probable que les tensions entre le Mexique et les Etats-Unis dans le cadre des négociations de l’ALENA aient aussi un rôle prépondérant dans cette histoire, à la fois du côté des agresseurs, mais aussi du côté de Washington…

vincent villemer

Vincent Villemer

Journaliste sportif radio/web. Passionné par le ballon rond, la culture urbaine et sa musique.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

EXPATRIATION

VOTRE AVIS - Partagez votre vision et expérience du «choc» culturel !

Quelles comportements et habitudes de votre pays d’accueil vous ont surpris (que ce soit agréablement ou négativement) ? Avez-vous dû modifier les vôtres pour vous insérer professionnellement ?