Mercredi 19 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA HUASTECA POTOSINA - Une région aux allures de gigantesque parc aquatique naturel

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 23/11/2015 à 05:23 | Mis à jour le 06/01/2018 à 18:17

Convoitée pour ses paysages somptueux et sa végétation luxuriante, ses rivières et ses impressionnantes cascades d'eau cristalline, ses grottes, la magie de ses sites archéologiques ou encore les traditions pré-hispaniques conservées de ses ethnies, la Huasteca Potosina est un lieu à ne pas manquer si vous êtes en vacances au Mexique. 

Balade guidée en barque le long de la rivière Tampaon (Margot Cariou)

Dans la Sierra Madre Oriental, à l'est de l'Etat de San Luis de Potosi, la Huasteca Potosina compte parmi les régions les plus belles et les plus riches du Mexique. La beauté des paysages, la diversité des activités possibles et la richesse culturelle qu'elle offre promettent en effet aux touristes qui s'y aventurent une expérience unique et inoubliable. Des nombreuses cascades et lagunes dont recèle la région aux sites archéologiques en passant par les petits villages Huastèques, les sports extrêmes et la gastronomie, la Huasteca Potosina mêle à la fois, nature, aventure et culture. C'est donc un lieu aux facettes multiples où chacun ne peut que trouver son bonheur. 

Une nature fascinante 

La Huasteca Potosina est notamment connue pour les paysages somptueux et grandioses qu'elle promet à qui veut bien s'y aventurer. Au c?ur d'une végétation tropicale luxuriante, elle cache en effet une multitudes de sites, tous plus beaux les uns que les autres. Pour les amateurs d'eaux cristallines, on retiendra notamment la « Cascada de Tamul », dans la municipalité d'Aquismon.

La Cascada de Tamul, une chute d'eau haute de 105 mètres (Margot Cariou)

Cette impressionnante cascade de 105 mètres de eau se déverse en effet dans une lagune turquoise où nager devient un moment inoubliable. La meilleure manière de l'apprécier est de louer une barque au village voisin de Tanchachín. De là, des professionnels vous guideront à la rame jusqu'au pied de la cascade. En route, ils feront une escale à la Cueva del Agua, une cénote d'eau transparente perchée sur une falaise. La balade dure environ 2h30 pour le prix assez élevé de $600 par barque mais le jeu en vaut la chandelle. Coté gorges et grottes, on retiendra surtout « el Sótano de las Golondrinas », qui n'est autre qu'une des 13 merveilles du Mexique. Ses 512 mètres de profondeur abritent des milliers d'hirondelles dont l'envol matinal quotidien est une véritable spectacle vivant. Enfin, pour les amateurs de sites archéologiques, rendez-vous à la municipalité de Tamuín. Elle abrite les sites archéologiques les plus importants de l'Etat de San luis Potosi dont Tamtok, ville pré-hispanique habitée de 600 avant J-C à 1500 après J-C et Tamohi, lieu où se dresse fièrement une imposante sculpture représentant le Dieu Quetzalcóatl dans sa jeunesse.

Tourisme sportif et tourisme d'aventure 

El Sótano de las Golondrinas (Cultura Colectiva)

Outre ces paysages grandioses, la Huasteca Potosina est connue des amateurs de tourisme sportif pour proposer de nombreuses activités à sensations fortes. Les plus modérés opteront pour une descente des cascades de Micos en kayak, une randonnée autour des grottes de Mantetzulel où la nature a crée des formations rocheuses qui ressemblent à des visages humains, une initiation à la spéléologie ou encore une session plongée dans la « Laguna de la Media Luna ». Les plus téméraires, eux, préféreront surement une descente de rapides en rafting dans les nombreuses rivières et cours d'eau qu'abrite la Huasteca Potosina, un initiation à l'escalade, au parachutisme ou au cyclisme de montage.  

Traditions et richesse culturelle 

Enfin, pour les touristes désireux de découvrir une partie des coutumes et traditions mexicaines, la Huasteca Potosina est également l'endroit idéal. Elle est en effet habitée par de nombreux groupes ethniques, les Tének et les Nahuas, qui ont à c?ur d'entretenir et de faire perdurer dans le temps les traditions de leurs ancêtres. C'est particulièrement vrai à l'occasion du Día de Muertos ou Xantolo, comme on l'appelle  dans la région, période durant laquelle une multitude de célébrations et rituels sont réalisés en l'honneur des morts. Le tout dans une ambiance festive ; rythmée par des spectacles de danse et de musique traditionnels. Pour finir de vous convaincre d'aller visiter cette magnifique région qu'est la Huasteca Potosina, il faut savoir que la gastronomie y est inégalable. Parmi les délicieux plats régionaux, ne passez donc pas à côté des « acamayas », une sorte de langoustine d'eau douce, des poulets, dindes ou lomo de porc farcis ou encore des traditionnelles enchiladas huastecas servies avec de la viande séchée. 

Si vous passez quelques jours dans l'Etat de San Luis Potosi. Coté hébergement, le plus simple est de choisir un hôtel à Ciudad Valles, une ville sans grand intérêt en soi, hormis le Musée Régional Huastèque et le Musée des Cultures de la Huasteca, mais qui a l'avantage de desservir tous les magnifiques endroits décrits ci-dessus. 

El puente de Dios où l'eau et le temps ont sculpté une cavité retenant de l'eau turquoise (Margot Cariou)

Margot Cariou (Lepetitjournal.com/mexico) Vendredi 20 novembre 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

Un monastère mexicain, dernier refuge de salamandres aquatiques

Le ronronnement des filtres à aquariums trouble la quiétude du monastère: plusieurs heures par jour, des religieuses mexicaines interrompent leurs prières pour prendre soin de leur élevage d'achoques

Sur le même sujet