Jeudi 25 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BALADE - Les marchés incontournables du centre de Mexico

Par Lepetitjournal Mexico | Publié le 05/06/2015 à 19:02 | Mis à jour le 07/06/2015 à 16:01

Le centre historique du D.F. regorge de tiendas, de magasins, de palais de fer et d'autres puestos de nourriture ouverts à toute heure du jour. Mais quels meilleurs endroits que les joyeux mercados de Mexico pour rassembler toute une gamme d'offre et se plonger dans le commerce mexicain ? Prenons une carte un peu large et lançons nous dans un tour des marchandises disponibles.

Mercado San Juan
Celui-ci est divisé en deux. D'un côté, le Mercado San Juan Arcos de Belen, tout proche de la station Salto de Agua. Fruits, légumes, viandes, poisson, vous y trouverez toute la nourriture voulue à des prix défiant toute concurrence?
Les fruits du mercado San Juan (Photo : MS)
Tant que vous restez aux aguets (et, d'expérience, du côté des étals les plus proches des murs de l'édifice). Plus vous allez au centre, plus c'est beau et bien rangé, mais moins les vendeurs n'ont de scrupules à vous vendre des mangues déjà trop mûres pour 80 $ le kilo. Le second est le plus connu, le plus touristiques peut-être, celui qui attire les professionnels, certainement. S'il est un peu plus cher, c'est qu'il est le "marché de viandes exotiques" de la capitale. Situé juste derrière l'Iglesia de Nuestra Señora de Guadalupe, on y trouve de toutes les spécialités mexicaines. Mais, plus que ça, ce marché a aussi acquis une renommée internationale pour l'immense variétés de produits qu'il propose, venus de tous les horizons. Thés de chine, épices africains, fromages français - au prix du poivre -, c'est le fournisseur des cuisiniers aux recettes les plus élaborées. On y trouverait même de la viande de sanglier, ou bien de crocodile.
Ouvert : Tous les jours
Adresse : cliquez ici

Mercado de Artesanias y Curiosidades Mexicanas de San Juan
En sortant de San Juan, revenez sur vos pas. Traversez le Parque San Juan, montez les marches, devant les balançoires, et entrez dans le bâtiment. Vous voici dans le Mercado de Artesanias y Curiosidades. Avec 170 échoppes (au rythme d'ouverture légèrement erratique, certes), il y a largement de quoi s'y perdre. Et dans le patio, vous attendez quand vous viendrez y prendre un bol d'air frais, vous retrouverez Don Quichotte et ses camarades. Toutefois, si vous avez le courage de marcher jusqu'à Balderas, il vaut peut être mieux aller au marché de a Ciudadela. 
Du lundi au samedi de 9h à 19h, dimanche de 9h à 16h
Adresse : Cliquez Ici

Mercado de la Ciudadela
Le mercado de la Ciudadela pourrait tôt aussi bien être rebaptisé en caverne d'Ali Baba. Poteries de Oaxaca, guitares du Michoacán, bijoux en argent de Taxco, on y trouve quantités d'objets artisanaux. Des montagnes d'écharpes, de plaids et de couvertures, aussi, que vous verrez filés sous vos yeux si vous vous aventurez jusqu'au fond. Vous pourrez y dégoter tous les objets purement mexicains dont vous rêvez, où tous les cadeaux typiques que vous comptez ramener, à la grand-mère comme au petit-frère. La plupart sont déjà étiquetés à des prix raisonnables : ce n'est certes pas ici que vous pourrez le plus vous adonner au jeu de la négociation, mais vous repartirez très certainement avec des objets de qualité.  
Ouvert : Tous les jours
Adresse : Cliquez Ici 

Mercado de la Merced
Celui-ci doit son nom au quartier, lui-même lieu de commerce depuis le temps de la Nouvelle Espagne. Le marché a longtemps été centre grossiste et détaillant de denrées comestibles.
A La Merced, on y trouve de tous les légumes, tous les fruits, toutes les viandes et tous les poissons. (Photo : MS)
Si la partie de gros a déménagé à la Central de Abasto de la Ciudad de Mexico, ce qui reste du marché au détail de la Merced en fait un lieu impressionnant. Les allées sont encombrées de vendeurs attendant le client, de porteurs aux chariots plus ou moins chargés, qui négocient difficilement certains virages, et de leur jeunesse, souvent pianotante sur des téléphones portables. On y trouve de tous les légumes, tous les fruits, toutes les viandes et tous les poissons. Certains stands continuent de se dédier entièrement aux tomates ou aux avocats, ce qui permet d'en trouver de très bons à très bas prix. Et en dehors des murs du bâtiment proprement dit, le festival d'échoppes variées reprend, en un labyrinthe inextricable.
Ouvert : Tous les jours
Adresse : Cliquez Ici

Mercado Sonora
Le mercado Sonora est une espèce de concentré de tous les précédents, nourriture en moins - quoiqu'en cherchant bien, on trouve toujours quelques puestos proposant des tortas gorditas -, magie en plus (ceci n'est pas une figure de style).
Elixir des archanges et lotion ésotérique (Photo : MS)
En entrant par l'ouest, on se retrouve bien rapidement entouré de figurines kitsch, de poterie et autres représentations de personnages allant du nain de Jardin à Jésus-notre-Seigneur. Enfoncez vous dans les travées, jusqu'au premières cages. Des dizaines de chiens minuscules attendent leur maître, et, bien vite, l'odeur particulière dégagée par un assemblage d'animaux allant du hamster à la perruche assaille le promeneur. En continuant, on quitte ce zoo inattendu pour arriver dans le secteur des encens et autres produits protégeant du mauvais sort ou facilitant bonheur et bonne fortune. Plus loin, une boutique entièrement dédiée aux objets de culte catholique en côtoie une autre pleine d'attrape-rêves et de coiffures d'indiens. Avec un peu de persévérance, on peut rencontrer des sorciers dans les tiendas les mieux cachées. Puis l'on arrive dans des travées aux odeurs de plantes, ou chaque sac de toile renferme un médicament aussi naturel que traditionnel. La caverne d'Ali Baba.
Ouvert : Tous les jours
Adresse : Cliquez Ici

Tianguis de la Lagunilla
Pour terminer, un véritable marché aux puces des dimanches après-midi ensoleillés. Caché derrière les centaines d'échoppes de fringues de marques plus ou moins existantes, plus ou moins volées, s'étendent celles des brocanteurs.
Chaises dépareillées, coffres de bois peints, bijoux à n'en plus finir, masques et oeuvres de valeurs diverses. Les amateurs pourront passer des heures à fouiller dans le stock de vinyles de l'un des vendeurs, dont les cartons s'entassent contre le mur et les disques s'empilent jusque sur le trottoir. Lunettes de soleil et sacs de cuir sont négociables à bon prix. Sur la route, mention spéciale au poste-pizzeria La Trinchera, que vous trouverez rapidement après avoir passé (à l'aller) un groupe de coiffeurs qui coupent les cheveux au rythme d'une techno assourdissante. Les baguettes comme les pizzas y sont délicieuses, et parfaites pour charger les batteries a à la recherche de la perle rare du tianguis.
Ouvert : Tous les dimanches
Adresse : Cliquez Ici

Mathilde Saliou (lepetitjournal.com/mexico) Vendredi 5 juin 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Mexico

TOP 10

Les meilleurs pays pour se faire des amis

57% des expatriés estiment qu’il est très facile de nouer de nouvelles amitiés, dans leur pays d’accueil, y compris avec la population locale. Mais est-ce vrai dans tous les pays du monde ?

Actualités

São Paulo Appercu
ASSOCIATION

La plage d’Ipanema bloquée par un mur de déchets plastiques

un mur de déchets plastiques de quinze mètres de long sur deux mètres de haut a été constitué sur la promenade d’Ipanema ce mois-ci dans le but de sensibiliser sur l’environnement et la pollution(...)

Sur le même sujet