Lundi 28 septembre 2020
Melbourne
Melbourne

Avec son 'village,' Jenny se bat enceinte contre le cancer

Par Rim Bohle | Publié le 02/03/2020 à 20:30 | Mis à jour le 03/03/2020 à 00:39
Jenny cancer

Affronter la maladie, lors d'une expatriation, loin des siens. Un scénario peu discuté mais présent dans tous les esprits. En quelques semaines, le quotidien tranquille et heureux de Jenny, enceinte de son deuxième enfant, a été bousculé par le diagnostic d'un cancer du sein à un stade avancé. Ses parents ne pouvant être présents aussi rapidement qu'ils le souhaiteraient, un véritable réseau de solidarité s'est formé pour soutenir ce couple et leur ainé, âgé de deux ans. Du babysitting à la préparation des repas, ce formidable élan confirme toute l'importance du "village" que l'on se crée. Ce groupe d'amis et de voisins a aussi mis en place une cagnotte en ligne pour permettre à Jenny et sa famille de concentrer toutes leurs forces pour vaincre cette maladie.

 

De Cholet à Perth : un coup de  foudre en couple pour l'Australie

Originaire de Cholet en France, Jenny est arrivée à Brisbane avec son compagnon Sam en 2009 sur un Permis Vacances Travail (PVT). L'Australian dream. Coup de foudre pour le pays, le couple s'installe à Perth en 2010, où ils seront sponsorisés par leur employeur. Jenny a d’abord travaillé comme responsable dans un restaurant pendant cinq ans. Diplômée en France en 2009 d’une licence de Lettres, elle souhaite retourner à ses premières amours. Elle reprend ses études pour obtenir sa certification d’enseignement afin de devenir professeure de français. Elle enseigne dans plusieurs établissements pour finalement obtenir un poste permanent dans une école publique aux alentours de Perth. Pompier volontaire et assistant d’éducation en France, Sam a également débuté sa carrière en Australie dans la restauration. L'année dernière, il passe avec succès sa formation pour devenir massothérapeute et travaille depuis dans un cabinet de la région.

 

Leur famille s'agrandit, parcours sans faute vers la citoyenneté

En 2018, ils deviennent parents d'un magnifique petit garçon prénommé Luka. Profitant pleinement des joies de leur nouvelle famille, Jenny et Sam continuent avec succès le parcours laborieux de la résidence permanente puis de la citoyenneté, finalement obtenue le 28 janvier 2019. En septembre 2019, le couple apprend avec joie qu’ils seront bientôt parents pour la deuxième fois.

 

jenny cancer

 

Une grosseur, un diagnostic, tout bascule en quelques semaines

En novembre, Luka termine son allaitement.  Peu de temps après, Jenny sent une grosseur au niveau de la poitrine. Elle se rend chez son médecin traitant. Ce dernier pense que cette excroissance est le résultat d’un allaitement prolongé.  Il dit qu’il fera un suivi au prochain rendez-vous dans le cadre de sa grossesse. La veille de Noël, Jenny passe toutefois une radio qui inquiète le spécialiste présent. Deux biopsies sont réalisées en urgence. Le couperet tombe la veille du jour de l’an. Jenny souffre d’un cancer du sein de niveau 3 soit le stade plus agressif. Le 7 janvier, elle rencontre le chirurgien qui effectuera une mastectomie quelques jours.  Elle débute dans la foulée une chimiothérapie.

 

jenny cancer
Séance photo organisée par le couple à la veille de la  masectomie

 

Mastectomie et chimiotherapie avec risque de récidive

Le personnel soignant informe Jenny qu’en raison de son jeune âge et du stade avancé de ce cancer, les risques de récidive après le traitement sont élevés. Le cancer est susceptible de réapparaître sous une autre forme. Jenny reçoit actuellement 16 cycles de chimiothérapie, quatre tous les 15 jours avant l’arrivée du bébé puis 12 hebdomadaires après sa naissance. L’obstétricien espère pouvoir accompagner cette grossesse jusqu’à la 38ème semaine.

 

Le soutien de leur 'village' et l'ouverture d'une cagnotte

Les parents du couple sont en France. Vivant sur des petites retraites, ils n'ont pas encore pu faire  le voyage vers Perth. Ils mettent cependant tout en oeuvre pour pouvoir rejoindre et aider leurs enfants le plus rapidement possible. Un formidable réseau local composé de voisins, amis s'est mis en place dès l'annonce du diagnostic. Relais  pour préparer des repas, babysitting de Luka. Le "village" de l'expatrié dans  toute  sa beauté. Une collecte en ligne a également été crée pour  soutenir le couple. Comme souvent  dans  ces situations, la  moindre  contribution est  appréciée. Sam a dû mettre  en pause son activité pour accompagner Jenny à ses rendez-vous et continuer à assurer le quotidien. Si  vous avez besoin de massages, pensez à utiliser les soins proposés par Sam.

 

Nous vous recommandons

Rim Bohle

Rim Bohle

Directrice de l’édition Melbourne. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café! rim.bohle@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté Melbourne

ART

Un 'clown' australien et écolo à Montargis

Dans le cadre d'un festival d'art de rue dans la région parisienne, l'artiste australien installé en France René Brink "Shrink" a réalise un mural. Un thème environnement pour une oeuvre très urbaine.

Australie

Sydney Appercu
TOURISME

Sydney : Adélaïde et le South Australia s’offrent à vous !

Alors que la frontière avec l’Australie du Sud a été rouverte et que les premiers vols sans quarantaine obligatoire sont de nouveaux possibles, Adélaïde attirer de nombreux visiteurs de NSW.

Expat Mag

AFD - « L’Atlas invite à porter un regard nouveau sur l’Afrique »

A l'occasion de la sortie de l'Atlas de l'Afrique, Rima Le Coguic, directrice Afrique de l’AFD, aborde avec nous l’avenir du continent, ses défis et ses voies de développement.