Mercredi 23 septembre 2020
Melbourne
Melbourne

Alcoolémie : un lobby demande la révision des seuils nationaux

Par Rim Bohle | Publié le 29/10/2019 à 22:30 | Mis à jour le 29/10/2019 à 22:30
alcoolemie alcool lobby

Un des plus importants lobby de l'alcool en Australie demande à l'agence nationale pour la santé de revoir le taux d'alcoolémie préconisé pour une vie saine. Le groupe met en avant une étude dites scientifique qu'il a mené montrant les bénéfices de l'alcool dans la prévention de certaines maladies.

Alcoolémie : Alcool Beverage Australia demande une révision des critères

Alcohol Beverage Australia (ABA) a déposé une requête auprès du  Conseil National pour la Recherche Médicale et en Santé (National Health and Medical Research Council, NHMRC) afin que le taux d’alcoolémie dans le sang considéré comme nocif soit revu à la hausse. Le lobby souhaite aussi mettre en avant une de leurs études tentant de démontrer que l’alcool "réduit les risques de maladies cardiaques, amoindrit les risques de faire un AVC et diminue le nombre de patient souffrant de diabète”. La NHMRC doit rendre son jugement dans les prochaines semaines.

Recommandations actuelles : deux verres d'alcool par jour

Dans les recommandations actuelles, l’agence publique suggère de ne pas consommer plus de deux verres par jour d’alcool. Andrew Wilsmore, patron de l’ABA déclare que cette limite "est une des plus strictes au monde et ne correspond plus au rythme de vie en Australie". Il ajoute : "Il est temps pour les gouvernements de donner à la majeure partie des buveurs responsables une chance et de commencer à les récompenser avec certaines libertés qui sont accordées dans d’autres parties du monde".

 

 

Nous vous recommandons

Rim Bohle

Rim Bohle

Directrice de l’édition Melbourne. Passionnée de photographie, avide fureteuse de bons plans. Toujours prête pour débattre autour d’un bon café! rim.bohle@lepetitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté Melbourne

ART

Un 'clown' australien et écolo à Montargis

Dans le cadre d'un festival d'art de rue dans la région parisienne, l'artiste australien installé en France René Brink "Shrink" a réalise un mural. Un thème environnement pour une oeuvre très urbaine.

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.