Cinéma : The Miseducation of Cameron Post en salles le 6 septembre

Par Gwenaëlle Page | Publié le 03/09/2018 à 10:14 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : Crédit : Rialto Distribution
The miseducation of Cameron Post cinema film sortie thérapie de conversion Chloë Grace Moretz Australie Sundance Film Festival 2018

Desiree Akhavan et Cecilia Frugiuele se sont associés pour adapter le roman éponyme d’Emily Danforth. Grand Prix du Jury au Festival de Sundance 2018, le film sort en salles le 6 septembre en Australie.

 

Pennsylvanie, 1993. Cameron Post (Chloë Grace Moretz) se fait surprendre lors du bal de promo avec sa petite amie. Elle est alors envoyée à God’s Promise, un établissement isolé qui prétend soigner les adolescents souffrant d’attirance envers le même sexe par des thérapies de conversion sexuelle. La responsable du centre s’est en effet donné pour mission de sauver ces jeunes et de les remettre dans le droit chemin après avoir expérimenté ses méthodes sur son frère. 

Cameron va notamment faire la connaissance de Jane (Sasha Lane) et Adam (Forrest Goodluck), qui ne comptent pas renoncer à leur liberté et leur identité.


Le film dénonce la violence psychologique subie par les adolescents dans ce type de centres aux méthodes farfelues prônant la haine de soi et les conséquences dramatiques qui peuvent en résulter.


Selon un récent sondage du William Institute de UCLA, près de 700.000 adultes LGBTQ aux Etats-Unis ont été en thérapie de conversion – ce qui est légal dans 41 états – et 57.000 adolescents devraient être suivis par des conseillers religieux ou spirituels avant d’avoir 18 ans.


Un film fort porté par de jeunes acteurs talentueux.


The Miseducation of Cameron Post
Un film de Desiree Akhavan et Cecilia Frugiuele        
Avec : Chloë Grace Moretz, John Gallagher Jr., Sasha Lane et Forrest Goodluck
Sortie le 6 septembre. 
 

Gwenaëlle Page

Gwenaëlle Page

Rédactrice en chef de l’édition de Melbourne. Passionnée de voyages et de photographie, elle est diplômée d’un master en management interculturel de l’ISIT. Elle a travaillé dans les relations internationales et l’événementiel.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Melbourne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale