Jeudi 20 septembre 2018
Luxembourg
Luxembourg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

E-AMBASSADE – Une première mondiale testée au Luxembourg

Par Lepetitjournal Luxembourg | Publié le 17/07/2017 à 15:06 | Mis à jour le 07/01/2018 à 07:24

L'Estonie a décidé de protéger ses données dans une e-ambassade au Luxembourg. C'est la première fois au monde qu'un pays adopte cette nouvelle technologie.

Ce n'est pas un hasard si l'Estonie décide d'expérimenter cette nouvelle plateforme. En effet, une cyberattaque, survenue en 2007 avait bloqué les sites du Parlement, de ministères, de banques et de médias. Raison pour laquelle l'Etat voisin de la Lettonie a choisi d'installer des serveurs sécurisés hors de son territoire.

Un Etat déjà 2.0

En revanche, il est moins étonnant de voir l'Estonie tester cette pratique, comparé aux autres pays, car il est le champion d'Europe du digital. Dans ce petit Etat d'1,3 million d'habitants, le vote se fait même par Internet. Les Estoniens n'en sont pas à leur premier coup avec la nouvelle technologie, ils avaient déjà inventé le statut de « e-résident ».

Des non-résidents peuvent obtenir une « e-citoyenneté », ouvrir un compte bancaire et créer une entreprise. Mais le gouvernement compte passer un nouveau cap. Pour 2018, l'Estonie ouvrira au Luxembourg une e-ambassade, qui permettra le stockage des données du pays (impôts, documents d'identité, retraites, législation).

Juri Ratas, le Premier ministre estonien.

Extraterritorialité

Selon le Premier ministre estonien, Juri Ratas, la cybersécurité est fondamentale pour la confiance et le bon fonctionnement des services. Régulièrement victime de cyberattaques, dont celle massive de 2007, l'Estonie a décidé d'installer des serveurs sécurisés en dehors de ses bases afin d'assurer le relais si le système intérieur était amené à être attaqué. Cette ambassade « nouvelle génération » n'emploiera pas de personnel mais suivra exactement le même principe d'extraterritorialité qu'une ambassade classique.

Bénéfique pour le Luxembourg ?

Déjà perçu comme étant le grand gagnant du Brexit, en accueillant un grand nombre d'entreprises en exil, le Luxembourg pourrait voir d'un bon ?il l'arrivée d'une e-ambassade. Il est probable que la place financière qu'est Luxembourg devienne un véritable hub digital.

D'autant plus que le choix du Luxembourg pour instaurer son e-ambassade est très compréhensible.  Le Grand Duché possède des banques de données appartenant à l'Etat certifiées 4 (soit le plus haut niveau de garantie) et il est prêt à offrir à ces précieuses données des privilèges diplomatiques.

Vincent VILLEMER www.lepetitjournal.com/Luxembourg Lundi 17 Juillet 2017

Lepetitjournal Luxembourg

Lepetitjournal Luxembourg

L'édition du Luxembourg de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet