Jeudi 19 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Portugal : un excédent budgétaire au 1er trimestre 2019

Par Sylvie Ferreira | Publié le 03/07/2019 à 00:41 | Mis à jour le 02/08/2019 à 00:55
Budget

Pour la première fois depuis 1995, le Portugal a dégagé un excédent budgétaire au premier trimestre 2019. Une nouvelle annoncée par le ministre des Finances portugais, Mário Centeno, avant d’ajouter qu’il "espère également réduire le déficit public à 0,2 % du PIB sur l’ensemble de l’année".

Selon les données de l’INE -Institut National des Statistiques- publiées lundi 24 juin, les administrations publiques portugaises ont dégagé un excédent de 0,4 % du PIB, entre janvier et mars 2019. Alors que, l’année dernière, à la même période - au premier trimestre 2018, le Portugal avait enregistré un déficit budgétaire de 1 % du PIB.

L’INE précise également que les recettes de l’Etat ont progressé de 6,2% tandis que ses dépenses n’ont augmenté que de 2,6%. "Ces résultats reflètent la dynamique positive de l’économie portugaise, conjuguée à l’effort de redressement des comptes publics", a déclaré le ministère des Finances.

Une bonne nouvelle pour l'économie portugaise qui avait été très durement frappée par la crise de 2011. Le président de la République portugaise, Marcelo Rebelo de Sousa s’est félicité de ce résultat et salué le travail du ministre des Finances.

 

2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sabaala mar 23/07/2019 - 18:46

Excellent résultat: pouvez-vous envoyer la méthode à Bercy ?

Répondre
Commentaire avatar

Youn jeu 01/08/2019 - 12:02

Non. N'envoyez pas les bonnes méthodes portugaises à Bercy. Il n'y comprendrait rien !!

Répondre

Que faire à Lisbonne ?

Le jardin de Campo Grande

Peu avantagé par sa position géographique sur l'une des voies d'accès principales au nord de la capitale, le jardin de Campo Grande mérite, cependant, bien qu'on s'y attarde.

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l