Vendredi 28 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GASTRONOMIE - " Bolo Rei " (gâteau des Rois), une légende et une histoire

Par Lepetitjournal Lisbonne | Publié le 05/01/2017 à 23:00 | Mis à jour le 06/01/2017 à 08:19

("Bolo rei" - Photo M.J. Sobral)

Depuis Noël trône sur la table portugaise le fameux "bolo rei ". Au Portugal ce "gâteau des rois" est une patisserie traditionnelle de Noël équivalente à la bûche de Noël en France mais elle fait aussi office de "gâteau des rois" que l´on déguste ce 6 janvier au moment de la fête chrétienne de l'Epiphanie, partout dans le Portugal. En France, c'est  la galette à la frangipane et sa fève qui sont appréciées même si dans le sud de la France c'est la traditionnelle couronne provençale, brioche composée de sucre et de fruits confits, qui est dégustée à cette même époque. Elle est très proche du "bolo rei".

Une symbolique chrétienne
Ce n´est pas par hasard que ce gâteau soit en forme de couronne recouvert de fruits confits qui semblent briller sur la table. La légende veut que ce décor symbolise les cadeaux offerts par les Rois Mages au petit Jésus lors de sa naissance : la croûte représente l'or, les fruits secs et confits la myrrhe, et l´arôme du gâteau l´encens. La fève à l´intérieur aurait été mise pour savoir lequel des 3 Rois Mages serait le premier à remettre les cadeaux. En effet, le 6 janvier c'est la fête des mages ou des "rois", fête chrétienne qui célèbre la venue du Messie dans le monde et qui reçoit la visite des rois mages. 

De l'époque romaine à l'époque contemporaine
La tradition remonte aux Romains qui s´inspirant d´un jeux d´enfant ont introduit dans leurs fêtes païennes dédiées à Saturne l´élection d´un roi de la fête en le tirant au sort au moyen d´une fève. Compte tenu que ce jeu avait lieu au mois de décembre, l´Eglise Catholique a repris cette coutume en l´associant à l´époque de la Nativité (25 décembre) et à l´Epiphanie (6 janvier), date très rapidement devenue le "jour des Rois ". Le gâteau des rois apparaît en France à la cour de Louis XIV pour célébrer le nouvel an et le jour des Rois, puis avec la Révolution Française il fut interdit. Il ressurgit cependant sous le nom de "gâteau des sans-culottes "puis de "galettes des rois ". (photo : galette à la frangipane)

Une recette française
Le "Bolo Rei "portugais provient d´une recette française, que l´on trouve encore de nos jours au sud de la Loire sous le nom de gâteau des rois. Il apparaît à Lisbonne en 1870 , confectionné par la "Confeitaria Nacional "qui existe toujours sur la place du Rossio. Depuis quelques années est apparu le "bolo rainha"(gâteau de la reine), une version sans fruits confits mais avec des fruits secs.

(Photo : Gateau des rois provençal)

Tradition à l'épreuve de la Communauté européenne
A l´intérieur du gâteau on trouvait une fève (légumineuse) et aussi un petit cadeau, sous forme de figurine en métal, récemment interdit pour des raisons de sécurité par la Communauté européenne et que le Portugal applique de façon stricte. Il ne reste donc désormais que la fève. La tradition -qui se perd- veut que celui qui tire la part avec la fève achète l'année suivante le "gâteau des rois".

Nous vous souhaitons en ce 6 janvier de bien "tirer les rois".

Maria Sobral (www.lepetitjournal.com/lisbonne) vendredi 6 janvier 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Lisbonne

SOCIÉTÉ

Portugal : la destination phare des Brésiliens

Les Brésiliens constituent la première communauté étrangère en situation régulière au Portugal. Les Français, quant à eux constituent la 7ème communauté la plus importante.

Sur le même sujet