Mardi 22 septembre 2020

Rencontrez Ahmad Ehab Abdelwareth, le scénariste de This is my night

Par Ingrid Buffard | Publié le 28/07/2020 à 08:55 | Mis à jour le 28/07/2020 à 10:36
scénariste film Egypte

Ahmad Ehab Abdelwareth est un scénariste en devenir, qui aborde des thèmes inédits en Egypte. Dans ses films, il parle du handicap, des femmes et des relations, afin de faire évoluer les mentalités.

 

A 24 ans, Ahmad Ehab Abdelwareth est un scénariste à suivre. Depuis 2016, il écrit et réalise des courts métrages mettant en scène des égyptiens, et plus particulièrement des égyptiennes. Pour Ahmad, « il est plus épanouissant d’exprimer ses sentiments à travers un personnage féminin, car les femmes sont plus complexes et offrent donc une palette plus large d’émotions ». C’est ainsi qu’il fait toujours la part belle à la gente féminine dans ses films. A travers elle, il aborde divers sujets qui peuvent être tabous. Mais Ahmad ne veut pas choquer, il veut simplement donner la parole à celles et ceux que l’on entend moins. Il est la voix de son pays et de ses habitants.

 

Ahmad met en avant la beauté de tous les égyptiens

En 2016, Ahmad réalise Yehia and Wahid, un court documentaire montrant la complicité entre Yehia, un enfant trisomique, et Wahid, son professeur. Ahmad et Yehia se connaissent depuis leur enfance, leur père étant amis. Cependant, Ahmad l’avoue, plus jeune, il ne savait pas comment être avec Yehia : une peur s’était instaurée en lui. Adulte, Ahmad a décidé de la combattre avec ce court métrage : c’est son voyage de l’angoisse à l’acceptation.

D’autre part, ce documentaire est également l’occasion de mettre en avant les personnes handicapées, de montrer leur beauté et de rappeler qu’elles ont des droits. « Ces personnes ont le droit de vivre. » conclut le documentaire. C’est une belle leçon de vie quand on voit le sourire sur le visage de Yehia.

 

En 2017, Ahmad écrit et réalise Restroom. Ce huis clos dans les toilettes d’un restaurant parle des relations hommes-femmes, des travailleurs du sexe et de lesbianisme. De nouveau, le scénariste aborde des thèmes tabous en Egypte, tout en gardant un ton calme. Il n’y a aucune attaque, aucune critique de la société. Ahmad observe et relate.

 

 

En 2018, il pose sa caméra dans une cuisine, avec Tonight's dinner et explore les relations entre les différentes classes sociales égyptiennes.

 

 

This is my night

En 2018, Ahmad commence l’écriture de This is my night. Il voulait de nouveau parler du handicap et des enfants trisomiques. Mais cette fois-ci, il souhaitait insérer un personnage féminin : c’est ainsi que l’histoire entre Amr et sa mère est née.

Pendant plusieurs jours, Ahmad a pensé son scénario. Il a fait des recherches sur la trisomie et sur les classes populaires. Il voulait retranscrire le plus juste possible cette complicité entre cette mère femme de ménage et son fils trisomique. Une fois qu’il a eu tous ces éléments à portée de main, Ahmad a commencé l’écriture, et au bout d’une journée, le scénario était prêt.

Il l’a alors envoyé à Yusuf Nouman, réalisateur, qui a été conquis par cette histoire et a décidé de la réaliser. Petit à petit, This is my night a pris forme. Il est passé de mains en mains : réalisateur, producteurs et acteurs ont tous mis leur énergie pour que ce scénario prenne vie.

Lors du tournage, en juin 2019, Ahmad était présent. De loin, il observait le réalisateur derrière sa caméra. Il regardait l’actrice Nahed Elsebaie se transformer en Azza, la mère et il voyait Amr Hossam, le jeune garçon, faire ses premiers pas en tant que comédien.

De nouveau, Ahmad Ehab Abdelwareth nous a offert une belle leçon de vie de d’humanisme avec ce scénario. Nul doute que ses futurs courts et longs métrages sauront nous éblouir de nouveau !

 

Nous vous recommandons

ingrid buffard

Ingrid Buffard

Passionnée par l'histoire, l'histoire de l'art et la musique, Ingrid Buffard vous partage ici ses découvertes sur la vie au Caire.
0 Commentaire (s)Réagir