Samedi 26 mai 2018
Le Caire
Le Caire
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI – Comment faire un CV en Egypte

Par Vincent Villemer | Publié le 08/09/2017 à 17:33 | Mis à jour le 23/09/2017 à 18:13
Egypte-Le Caire-CV

Si l’Egypte attire les touristes du monde entier pour la richesse de son patrimoine historique et culturel, elle pourrait également devenir une destination pour s’installer et démarrer une nouvelle vie professionnelle. Bien que l’Egypte soit en proie à des difficultés économiques, l’économie du pays tente désormais de se diversifier vers des domaines comme le tourisme ou l’industrie. Mais avant de postuler sur le marché du travail local, il est vital de préparer un CV adapté aux codes du pays.

-Forme du CV

L’Egypte et la France font partie des rares pays à se rejoindre sur l’aspect de la présentation. Comme chez nous, un curriculum vitae sur une seule et unique page est exigé. L’idée étant de simplifier la vision de vos informations pour votre recruteur, et donc de synthétiser les éléments importants pour que tout tienne sur une page.

-Etat civil plus étoffé

Tout d’abord, sachez qu’un permis de travail est obligatoire pour toute personne qui n’est pas de nationalité égyptienne. Mais les procédures étant complexes, c’est normalement l’employeur qui s’en charge. Si certains pays limitent les éléments personnels pour ne retenir que l’essentiel, c’est le contraire en Egypte où cette partie revêt beaucoup d’importance. Veuillez donc inscrire votre nom, prénom, date et lieu de naissance, nationalité/origine, situation familiale/maritale, état de santé si cas exceptionnel et permis de conduire si vous en êtes titulaire.

-Langue du CV

Attention, le cas est assez exceptionnel en Egypte. Si la langue officielle reste l’arabe, la plus répandue et la plus utilisée est l’anglais. Veuillez donc rédiger votre CV dans la langue de Shakespeare, à moins d’une demande spécifique de l’entreprise. Soyez vigilants quant à la syntaxe et à l’orthographe qui doivent être irréprochables.

-Pas de photo

Si l’état civil est plus détaillé en Egypte que dans certains pays, ce n’est pas pour autant que les examinateurs locaux attendent une photo-portrait dans votre dossier. La photo est déconseillée car, selon les recruteurs égyptiens, c’est un moyen d’inciter ou d’influencer l’avis de l’employeur qui doit rester totalement impartial face à l’apparence. Ne vous précipitez pas, si le recruteur adhère à votre CV, il verra à quoi vous ressemblez lors d’un entretien.

-Ordre chronologique inversé

Les parties les plus imposantes de votre CV qui sont le cursus d’études et le parcours professionnel n’ont rien à envier au modèle français sur le contenu, mais un détail non négligeable diffère tout de même. Comme pour beaucoup de pays, l’Egypte adopte la technique de la chronologie inversée pour énumérer ses expériences, c’est-à-dire qu’il faut partir du fait le plus récent et remonter à l’activité la plus ancienne. L’idée étant de mettre en valeur ses expériences les plus fraîches.

-Pas de rubrique « centres d’intérêts/loisirs »

Alors qu’en France, il est recommandé d’expliquer ses passions et ses centres d’intérêts pour que le recruteur en sache plus sur votre personnalité, ce n’est pas le cas en Egypte. En aucun cas la rubrique « loisirs » doit apparaître, ces éléments ne seront abordés que lors de l’entretien.

-Pas de « références »

Il est également proscrit d’insérer ses références dans le CV. C’est-à-dire que les contacts d’anciens employeurs, tuteurs de stage ou même de professeurs, ne doivent pas apparaître dans le dossier. Pareil pour les centres d’intérêts, les coordonnées des personnes pouvant appuyer votre candidature vous seront demandées qu’en cas d’entretien.

-Compétences

Cette rubrique est très similaire en Egypte et en France. Après avoir détaillé votre parcours, il est judicieux d’exprimer les aptitudes et les capacités que vous avez, notamment en lien avec le poste visé. Comme pour d’autres modèles, vous pouvez utiliser des verbes d’action à l’infinitif qui résume vos compétences, afin de respecter la forme synthétique et concise du CV.

-Lettre de motivation facultative

Certains pays obligent la lettre de motivation, d’autres la proscrivent, l’Egypte, elle, se trouve entre les deux. Cela va dépendre de l’entreprise pour laquelle vous postulez, vous saurez s’il faut joindre une lettre de motivation (respectant les mêmes codes qu’en France, c’est-à-dire qu’il faut montrer sa connaissance de l’entreprise et son fonctionnement, tout en expliquant pourquoi vous êtes faits pour ce poste), mais nombreux sont les employeurs à ne pas demander la lettre, car le CV et l’éventuel entretien d’embauche leur suffisent pour vous « juger ».

Comme c’est le cas pour de nombreux pays, les modèles égyptiens et français ne sont pas drastiquement opposés. Les aspects principaux sont identiques, mais il existe tout de même quelques différences qui sont judicieuses à suivre afin d’optimiser vos chances de trouver l’emploi que vous ciblez en Egypte.

vincent villemer

Vincent Villemer

Journaliste sportif radio/web. Passionné par le ballon rond, la culture urbaine et sa musique.
0 CommentairesRéagir