Lundi 22 juillet 2019
Kuala Lumpur
Kuala Lumpur
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GARVY'S IN THE PARK – Deux Français issus de l'école Paul Bocuse mettent la cuisine française à l'honneur

Par Lepetitjournal Kuala Lumpur | Publié le 03/10/2016 à 19:30 | Mis à jour le 03/10/2016 à 14:42

Dans la ville d'Ipoh, à tout juste deux heures de route de Kuala Lumpur, le restaurant Garvy's in the Park y est incontestablement le plus réputé pour son art culinaire. Derrière les fourneaux on retrouve le chef Romain Fabre, Benoît Le Rioux manage quant à lui le restaurant. A la tête de cette enclave qui fait honneur à la gastronomie, un Malaisien passionné. Tous deux ont à c?ur de promouvoir un art de vivre à la française. Ouvert depuis maintenant quatre ans, l'enseigne séduit par son double concept, une partie du restaurant est dédié à une cuisine bistrot quand l'autre amène le client vers une expérience fine dining, autour d'un menu composé de sept à neuf plats. Des assiettes soignées et raffinées, une odyssée  surprenante dans le paysage de la cuisine locale. Un service sur mesure et une attention toute particulière sont ici la promesse d'une table sans fausse note. 

(De gauche à droite : Romain Fabre, Benoît Le Rioux, Paulin Dugas)

Romain a foulé le sol malaisien il y a trois ans pour reprendre les cuisines de Garvy's en tant que Chef. Attiré depuis tout petit par ce pays, ce poste est apparu comme une réelle opportunité de venir s'installer en Asie du Sud-Est nous explique-t-il avant d'ajouter ''j'ai beaucoup voyagé, mais l'Asie c'était une partie du monde que je n'avais jamais visitée''. Benoît de son côté a rejoint l'équipe il y a cinq mois en tant que manager sur le conseil de Romain. Loin de sa spécialisation, il n'a cependant pas hésité à s'ouvrir à de nouveaux horizons. ''Je n'étais jamais allé plus loin que l'Europe, je travaillais en France et je commençais à m'ennuyer dans ce que je faisais (?) au départ j'ai pensé à l'Amérique du Sud et puis Romain m'a donné l'idée de m'intéresser à l'Asie'' explique t-il avant de conclure ''maintenant que je suis ici, je me rends compte de toutes les opportunités auxquelles on peut avoir accès dans notre métier''. Ces deux experts en art culinaire se sont rencontrés au cours de leurs études dans le célèbre institut Paul Bocuse, véritable vitrine du savoir-faire et savoir-être culinaire et hôtelier français. Ils obtiennent leur Bachelor Arts Culinaires et Management de la Restauration à un an d'intervalle. Tous les deux ont travaillé pour des grandes tables étoilées françaises avant de quitter leur terre natale pour s'installer à l'autre bout du monde. Ipoh est souvent considérée comme une ville calme en opposition à l'effervescence de la capitale, les deux cuisiniers apprécient ce cadre de travail bien qu'ils aient déjà pensé à se rapprocher de Kuala Lumpur. 

 

L'ambition de ces deux jeunes Français est double : proposer une cuisine française variée, mais dans un même temps adaptée aux goûts des clients. ?On ne cuisinerait pas de la même manière pour nos clients en France bien que ce soit de la gastronomie française?, explique Romain. En effet, ce Chef a pour volonté première d'offrir à sa clientèle un panel de plats élaborés, plutôt que de proposer de la ''western food'' comme on peut en trouver un peu partout dans les rues de la capitale. Le restaurant accueille régulièrement de grands événements, comme le souligne Benoît, ''c'est moins onéreux de savourer un bon repas français à Ipoh qu'à Kuala Lumpur'', raison pour laquelle pour la Saint Valentin, le Nouvel An ou encore Noël ils signent un grand succès chaque année. ''Il y a un côté romantique derrière le fait de manger français, et puis le cadre est propice à ce genre d'événements'' ajoute Romain, qui se souvient avoir fait salle comble les trois dernières Saint Valentin en proposant un menu à 300RM. Si le prix peut d'ailleurs paraître élevé, c'est uniquement dû à la qualité des produits avec lesquels les restaurateurs travaillent. Viandes, poissons et légumes sont scrupuleusement sélectionnés, afin de ne proposer que le meilleur à leurs clients. ''Cuisiner français sans avoir les mêmes produits, ça nous a paru compliqué au départ, maintenant nous sommes habitués aux délais d'attente et à la quantité des produits que l'on recherche'' explique Romain, avant de préciser ''quand vous avez un problème de livraison en France, vous pouvez attendre quelques jours tout au plus. Ici, le produit peut nécessiter un délai de livraison de trois semaines''.  

 

L'expérience d'un dîner chez Garvy's in the Park se veut singulière. Autour de chaque met Benoît s'invite l'espace de quelques secondes à votre table et comme un chef d'orchestre vous conte l'histoire d'une composition minutieusement travaillée. Ici, l'accueil est chaleureux et l'ambition de développement et d'innovation ne trouve nul repos dans l'esprit de ces deux ambassadeurs d'une cuisine d'excellence. Séjour gastronomique, organisation de conférences, collaboration avec de grands hôtels de luxe sont autant de projets que le manager met actuellement en place afin d'élargir la clientèle du restaurant et ainsi ouvrir de nouvelles perspectives. Selon lui, il y a vraiment ''un créneau à prendre (?) les restaurants français commencent seulement à se développer ici. Pourtant, c'est un concept qui attire une large clientèle et on souhaiterait anticiper des projets dans ce domaine tant que nous le pouvons''.

  

Garvy's in The Park

275, Kampar Road - Ipoh

Réservations : (05) 255?8082

Horaires : 

Le midi, de midi à 14h du mardi au vendredi et jusqu'à 15h le week-end. Le soir, de 19h à 22h du mardi au dimanche

Site internet

 

(www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) mardi 4 octobre 2016

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

logofbkl

Lepetitjournal Kuala Lumpur

Lepetitjournal.com est un média francophone en ligne, gratuit et indépendant, présent dans plus de 50 pays. L'édition de Kuala Lumpur a ouvert le 27 mars 2012.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Kuala Lumpur ?

Manille Appercu

Les raisons de plonger dans le triangle de corail en 2019

Le 9 juin, nous fêterons la journée du triangle de corail ; un jour pour célébrer et sensibiliser à la plus grande zone de biodiversité marine au monde. Couvrant une superficie d’environ 6 millions..

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...

Sur le même sujet