Jeudi 20 juin 2019
Kuala Lumpur
Kuala Lumpur
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RIMBUN DAHAN – Une résidence pour les artistes en Malaisie

Par Lepetitjournal Kuala Lumpur | Publié le 06/05/2013 à 09:01 | Mis à jour le 07/05/2013 à 04:23

La résidence Rimbun Dahan est un petit havre de paix et de création à quelques kilomètres seulement du bouillonnement urbain de Kuala Lumpur. Les artistes, chorégraphes, peintres ou sculpteurs y sont les bienvenus pour donner libre court à leurs pulsions créatrices.

Achat, rénovation et botanique

Cette idée originale remonte à 1994, lorsque Hijjas Kasturi décide de trouver un moyen de rembourser le gouvernement australien pour la bourse qui lui avait été accordée dans les années 1950. Le Singapourien d'origine avait en effet effectué ses études en Australie avant de retourner à Singapour pour quelques années, puis de décider de s'installer en Malaisie. Fondateur du campus ITM pour l'architecture, il décide d'ouvrir son propre cabinet en 1969. A la fin des années 1980, M. Hijjas acquiert le terrain sur lequel il construira sa résidence, The Rimbun Dahan. Avec l'aide de son épouse, il réhabilite le jardin et lui donne l'ambiance calme et simple d'un kampung. En 1991, c'est un long travail d'élagage qui commence : la terre sauvage est peu à peu apprivoisée, si bien que la famille Hijjas dispose aujourd'hui d'un des jardins botaniques les plus riches de Malaisie,n'abritant que des espèces d'Asie du Sud-Est. "Nous comptons près de 100 espèces d'arbres différentes et plus d'une centaine de plantes médicinales", précise Angela, l'épouse de M. Hijjas d'origine australienne.

M. Hijjas dessine alors les bâtiments de la résidence, sa propre maison et le gîte posté symétriquement à l'opposé d'un bassin rempli de nénuphars. La famille Hijjas tient à recréer jusqu'au moindre détail l'ambiance et la beauté simple du kampung malaisien, en y apportant leur touche personnelle et un design moderne. Ils décident de rapporter en pièce détachée une vieille maisonnette anglo-malaise sur pilotis depuis Penang, une autre depuis Perak, afin de les rénover, et de leur redonner leur cachet d'antan dans un environnement propice à la rêverie. 

Une année de résidence gratuite pour les artistes

Aujourd'hui, la propriété est devenue bien plus qu'une simple excentricité de la part des Hijjas. Le Rimbun Dahan s'est progressivement transformé en une résidence pour artistes. L'architecte, passionné d'art et désireux d'aider à sa manière les jeunes artistes souvent fauchés, décide de transformer sa propriété en une opportunité pour donner leur chance aux danseurs, peintres, sculpteurs de Malaisie, d'Australie, ou des pays de l'ASEAN en leur fournissant gîte, salaire et tranquillité. "Nous avons réalisé que quelque chose devait être fait pour soutenir les artistes en Malaisie. Peu importait notre insistance, nos clients opéraient toujours leurs premières coupes budgétaires sur l'art. Nous avons pris les choses en main, en voyant que les artistes ne recevaient aucun soutien de la part du gouvernement ", explique Angela. Les artistes sont donc invités par les Hijjas à passer  trois mois ou un an dans leur résidence, et disposent d'une maison et d'un atelier personnel où créer et travailler. "Nous avons essayé de faire cohabiter les artistes au début, et ce fut un désastre ! Certaines personnalités tourmentées ne s'accordent pas ". Le cabinet d'architecture Hijjas Kasturi Associates rémunère les artistes à hauteur de 2000RM par mois. En contrepartie, les Hijjas reçoivent de l'artiste deux de ses ?uvres à la fin de son séjour, et peuvent exposer et vendre leurs travaux dans la galerie privée du Rimbun Dahan.

"Nous sélectionnons les artistes en fonction de leur CV, de leur parcours, de leur éducation, et du temps pour lequel ils souhaitent résider ici. Les artistes sont généralement ravis d'être choisis et reconnaissants de l'opportunité qui s'offre ainsi à euxGénéralement, ils nous sont recommandés, par lebouche à oreille. C'est souvent par ce biais que nous mettons la main sur nos meilleurs trouvailles".

Expositions et engagement pour la cause environnementale

Le Rimbun Dahan est un lieu paisible, vert, où poussent des espèces qu'il est aujourd'hui rare de retrouver dans la nature. Angela s'occupe du jardin lorsqu'elle n'est pas prise par les détails administratifs et les réservations. Quelques expositions sont ouvertes pendant l'année, durant lesquelles les artistes peuvent finalement apprécier la reconnaissance du public face à leur travail. Chaque année, une exposition est aussi mise en place pour le WWF, "Art for Nature",  pour laquelle la moitié des ventes revient à l'organisation et l'autre moitié aux artistes. La résidence connaît aujourd'hui son heure de gloire. De nombreux artistes ont su utiliser ce tremplin pour donner l'impulsion qui manquait à leur carrière. "Nadia Bamadhaj est venue me voir et m'a dit un jour « Il faut que j'obtienne cette résidence, je vais bientôt avoir 30 ans et j'ai besoin de m'exercer, ou bien je n'arriverai jamais à percer». Après un an passé chez nous, elle a obtenu sa première exposition à la Galeri Petronas l'année suivante. Son travail ici a lancé sa carrière, et elle est devenue artiste à plein temps, à tel point qu'elle peut maintenant vivre confortablement de sa passion".

Le couple d'esthètes se focalise à présent sur la peinture et la sculpture, tandis que leur fille s'occupe des performances de danse et des ateliers de formation. L'art contemporain en Malaisie peut envisager de beaux jours devant lui, car des projets comme le Rimbun Dahan commencent à éclore un peu partout, et encouragent les artistes à briller

Noëmie Sor (www.Lepetitjournal.com/kuala-lumpur) Mardi 7 Mai 2013

 

 

logofbkl

Lepetitjournal Kuala Lumpur

Lepetitjournal.com est un média francophone en ligne, gratuit et indépendant, présent dans plus de 50 pays. L'édition de Kuala Lumpur a ouvert le 27 mars 2012.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Kuala Lumpur ?

Manille Appercu

Les raisons de plonger dans le triangle de corail en 2019

Le 9 juin, nous fêterons la journée du triangle de corail ; un jour pour célébrer et sensibiliser à la plus grande zone de biodiversité marine au monde. Couvrant une superficie d’environ 6 millions..

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Expat Mag

Singapour Appercu

Invitation au voyage : La fabuleuse Route de la soie

Tel un conte des Mille et Une Nuits, l’évocation de la Route de la soie génère dans l’imaginaire des visions de longues caravanes chargées de biens précieux, des apparitions déferlantes de hordes de M

Sur le même sujet