Mardi 23 juillet 2019
Kuala Lumpur
Kuala Lumpur
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CARICATURE - Zunar récidive avec 1Moolaysia

Par Lepetitjournal Kuala Lumpur | Publié le 04/04/2012 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Toutes les deux semaines, Alter Asia nous propose une traduction d'un article de la presse locale malaisienne. Les opinions développées dans ces articles n'engagent que les chroniqueurs qui les écrivent. Le sujet évoqué ici est  le cinquième album du populaire caricaturiste, Zunar qui aborde avec humour les scandales du NFC, du Scorpène, le racisme et la corruption

 

PETALLING JAYA : Il faudrait plus qu'un livre interdit et un autre dans le collimateur de la Loi de Sédition pour empêcher le populaire caricaturiste Zunar de publier un nouveau recueil sur la Malaisie.

 

1 Moolaysia est le cinquième livre de Zunar, et comme les précédents, il passe la Malaisie au prisme de la satire.

Zunar, de son vrai nom Zulkiflee Anwar Haque, a déclaré dans un communiqué de presse que le titre de l'ouvrage s'inspirait du scandale du National Feedlot Center (NFC).

L'album rassemble des caricatures politiques publiées sur le site d'information Malaysiakini entre juillet 2011 et mars 2012, ainsi que sur le site international de bande dessinée Cartoonmovement.com, auxquelles s'ajoutent quelques pièces inédites.

"Les dessins abordent des critiques qui sont de manière générale délaissées par les dessinateurs politiques locaux, comme celles contre le Premier Ministre (Najib Tun Razak) et sa femme accro au shopping (Rosmah Mansor), le complot contre le leader de l'opposition Anwar Ibrahim, Scorpène, le racisme, la corruption, et la politique malaisienne de manière générale", explique Zunar.

Il admet cependant que les pressions continuelles du gouvernement ont occasionné des difficultés pour trouver des imprimeurs et des distributeurs disposés à vendre ouvertement le livre.

"Certains imprimeurs et vendeurs se sont vus menacés de perdre leurs licences s'ils continuaient à imprimer ou vendre mes livres", dit-il.

Zunar avait précédemment publié Even my pen has a stand en 2011, Cartoon-O-phobia en 2010, 1 Funny Malaysia en 2009, et Cartoon on Tun? en 2005.

Son deuxième livre a été interdit sous le prétexte de contenu "contraire à l'ordre public ", tandis que le troisième est sous le coup d'une enquête en vertu de la loi de Sédition.

Zunar a lui-même été arrêté en vertu de cette même loi quelques heures avant le lancement du livre le 24 septembre 2010.

En juin dernier, la Haute Cour de Kuala Lumpur a rejeté la requête de Zunar qui contestait l'interdiction de 1 Funny Malaysia et d'un autre livre, Perak Darul Kartun.

Zunar a soumis une nouvelle requête contre la police et le gouvernement pour protester contre son arrestation à la suite de la publication de Cartoon-o-Phobia. La prochaine audience aura lieu les 5 et 6 avril.

"Quelle qu'en soit l'issue, cela ne m'enlèvera jamais la volonté de dessiner, a affirmé Zunar. Je me battrai jusqu'à la dernière goutte de sang."

 

 

Lire la suite sur le site d'Alter Asia

 

 

 

Texte de Stéphanie Sta Maria, traduit par Louise de Neve (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) mercredi 4 avril 2012

 

Article original: Zunar does it again with 1 Moolaysia


logofbkl

Lepetitjournal Kuala Lumpur

Lepetitjournal.com est un média francophone en ligne, gratuit et indépendant, présent dans plus de 50 pays. L'édition de Kuala Lumpur a ouvert le 27 mars 2012.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Kuala Lumpur ?

Manille Appercu

Les raisons de plonger dans le triangle de corail en 2019

Le 9 juin, nous fêterons la journée du triangle de corail ; un jour pour célébrer et sensibiliser à la plus grande zone de biodiversité marine au monde. Couvrant une superficie d’environ 6 millions..

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...

Sur le même sujet