Dimanche 26 janvier 2020
Kuala Lumpur
Kuala Lumpur
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PRATIQUE - Expatrier son animal de compagnie en Malaisie

Par Lepetitjournal Kuala Lumpur | Publié le 25/07/2016 à 19:30 | Mis à jour le 26/07/2016 à 15:24

Après avoir pris la décision de partir vivre en Malaisie, un autre choix s'imposera peut-être à vous : emmener ou non votre animal de compagnie. L'importation d'un animal en Malaisie est très réglementée, tel que le veut la Loi sur les animaux de 1953. Faire venir votre animal doit donc être une décision réfléchie et prise relativement longtemps à l'avance, car les formalités sont nombreuses.

Des barrières culturelles ?

Les Malais ont de manière générale une attitude changeante en fonction des animaux. En raison de la forte proportion de musulmans dans le pays, le film "Babe" a par exemple été interdit à la vente pendant un certain temps. Si les chats sont facilement acceptés, ce n'est pas toujours le cas des chiens. Il est préférable qu'ils soient confinés dans un appartement ou dans une maison. Pour se rendre dans les lieux publics, les chiens doivent être tenus en laisse tout le temps. Ils sont interdits dans les transports publics, et les taxis ont le droit de les refuser s'il ne s'agit pas de petits chiens transportés dans une cage. 

A noter par ailleurs que certaines résidences les refusent et que d'une façon générale, il reste rarissime de voir des chiens dans la rue.

Cette perception des animaux dans la culture malaise fait écho aux nombreuses formalités qu'il est nécessaire de remplir. Le trajet effectué par votre animal, tout comme son arrivée dans le pays seront à préparer soigneusement. 

Le trajet

Les conditions de transport des animaux domestiques dépendent de chaque compagnie aérienne, mais aussi des types d'avions et des destinations. Il est donc préférable de contacter le service client pour être sûr qu'il est possible de réserver votre place en même temps que celle de votre animal, si vous voyagez ensemble. Certaines compagnies refusent parfois d'assurer le transport de l'animal s'il est trop vieux, ou s'il est sujet à des troubles cardiaques. Afin de connaître les conditions de transport de chaque compagnie, le site pettravel a recensé la politique à l'égard des animaux de plus de 160 compagnies aériennes. 

L'animal peut être transporté avec vous, en soute, en cabine, ou par fret. Les conditions de transport dépendent de la politique de chaque compagnie. Souvent, elles ont les mêmes exigences pour autoriser un animal à voyager : 

L'animal doit être à jour de ses vaccinations
S'il voyage depuis l'Union Européenne, il doit pouvoir être identifié grâce à une puce électronique, et avoir un passeport rempli par un vétérinaire habilité.
Les animaux doivent avoir une cage homologuée pour les transports aériens, adaptée en fonction de leur taille. 

Si vous ne souhaitez pas vous occuper de ces démarches, vous pouvez faire appel à une agence qui prendra en charge du début à la fin le voyage de votre compagnon. 

Tous les animaux nécessitant par la suite la mise en quarantaine devront entrer sur le territoire par l'aéroport de Kuala Lumpur (KLIA).

Les formalités pour entrer sur le territoire

Les formalités dépendent du pays d'origine du chat ou du chien. Vous pourrez trouver ici les modalités d'entrée de chaque animal en fonction de son origine : 

Les races de chiens suivantes sont interdites de séjour en Malaisie :

L'Akita
Le Bouledogue Américain
Le Dogue argentin
Le Neapolitain Mastiff
Le Tosa Japonnais
Le Fila Braziliero
Le Pitt Bull Terrier

D'autres races de chiens sont soumises à conditions à l'importation :

Le Doberman
Le Berger Allemand
Le Bullmastiff
Le Bull Terrier
Le Dogue des Canaries
Le Rottweiler

Vous trouverez ici les règles concernant l'expatriation d'un animal d'origine française :

Les pièces à fournir sont à faire traduire en anglais ou en malais par un traducteur agréé. Vous devrez être en possession de : 

Une description complète de l'animal 
- Un carnet de vaccination à jour (vaccination contre la rage obligatoire)
Un certificat de santé délivré par le vétérinaire attestant que l'animal est en bonne santé. Ce certificat n'est valable que sept jours.
Un permis d'importation valide délivré par le ministère de l'Agriculture en Malaisie, valable 30 jours.

Si votre chien fait partie des races de chiens soumises à conditions, vous devrez joindre en plus :

Une demande écrite, adressée aux Services Vétérinaires Malaisiens
Une approbation de ces mêmes services
La race du chien, confirmée par une organisation agréée

Le chien devra porter une micro puce aux normes ISO 11784 et ISO11785 et un agent des Services Vétérinaires malaisiens devra inspecter l'endroit où résidera l'animal.

La mise en quarantaine : un passage obligatoire

La mise en quarantaine pour tout animal en provenance de France est obligatoire durant sept jours. En cas de problème d'infection constaté, l'animal pourra être gardé sous quarantaine jusqu'à six mois. Cette mise en quarantaine est payante, et le prix varie en fonction de la taille de l'animal. Vous trouverez ici les différents tarifs. 

Pour effectuer une demande de mise en quarantaine, il sera nécessaire de remplir ce formulaire.

En arrivant à l'aéroport, il faudra indiquer au personnel que vous avez un animal de compagnie, et qu'il doit être mis en quarantaine. Il sera placé dans un bureau en attendant l'arrivée des services compétents. Sachez que vous ne pourrez pas accompagner votre animal de compagnie. Mais vous pourrez lui rendre visite tous les jours, du lundi au vendredi de 10h30 à 16h, et les samedis, dimanches et jours fériés de 10h à 13h.

Exceptionnellement, la quarantaine peut durer au-delà des sept jours réglementaires. Il est donc important de prendre en compte l'état de santé de son animal. 

Et les autres animaux ?

Les oiseaux de toutes races ne sont pas autorisés à être importés sur le territoire. Les invertébrés, reptiles, amphibiens et mammifères tels que les rongeurs ou lapins ne sont pas soumis à des exigences de vaccination, contrairement aux chiens et aux chats. Il peut cependant y avoir d'autres exigences en fonction de l'animal. Il est préférable que les propriétaires de ces animaux demandent des précisions aux autorités compétentes. 

A considérer :

Les animaux de compagnie qui ne sont pas habitués au climat tropical et peuvent par conséquent souffrir de la chaleur, en particulier les chiens et les chats à poils longs. 

Beaucoup d'animaux en Malaisie sont abandonnés, et attendent l'attention d'un propriétaire bienveillant. Si vous souhaitez vous occupez d'un animal, vous pouvez vous renseigner auprès de la Société pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux de Malaisie.

Dans la même série : PRATIQUE - Comment rapatrier son animal de compagnie?

 

Marie Nardoux (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) mardi 26 juillet 2016

Crédit photo : Alice Barigelli

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

logofbkl

Lepetitjournal Kuala Lumpur

Lepetitjournal.com est un média francophone en ligne, gratuit et indépendant, présent dans plus de 50 pays. L'édition de Kuala Lumpur a ouvert le 27 mars 2012.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Singapour Appercu

Trophées des Français d’Asie/Océanie, mise en lumière des 6 lauréats

Nous pouvons être fiers de nos communautés françaises d’Asie-Océanie qui bâtissent brique à brique l’édifice de la France à l’étranger ! Le 5 décembre, s’est déroulée la cérémonie de remise des Trophé

Vivre à Kuala Lumpur

Coronavirus chinois, ce qu’il faut savoir

Avec 830 cas confirmés et 26 morts, le coronavirus originaire de Wuhan en Chine fait craindre une pandémie. Quels sont les risques pour les expatriés français et les mesures de prévention à prendre ?

Sur le même sujet