Mardi 26 octobre 2021
Kuala Lumpur
Kuala Lumpur
TEST: 2265

PRATIQUE - Acheter/vendre un véhicule en Malaisie

Par Lepetitjournal Kuala Lumpur | Publié le 08/07/2015 à 19:30 | Mis à jour le 07/01/2016 à 17:32

La confiance que l'on accorde aux concessionnaires automobiles n'est pas toujours optimale, mais il existe toujours des compagnies fiables en la matière. C'est le cas de CityMotors située à Bangsar et par laquelle passe bon nombre d'expatriés pour l'achat ou la vente de leur véhicule.

Acheter sa première voiture en Malaisie

L'assurance d'avoir son propre véhicule pour faciliter ses déplacements est parfois salvatrice pour plus d'un, d'autant qu'il est assez facile d'obtenir un permis de conduire en Malaisie et que Kuala Lumpur est une ville accessible pour les automobiles. 

Pour connaître le marché de l'occasion ou trouver un véhicule vous pouvez consulter le site carlist.my, vous trouverez aussi de nombreux revendeurs ou concessionnaires sur la jalan Tun Razak pour ne citer qu'elle. Pensez aussi à consulter les annonces du site de l'Association Francophone de Malaisie ou celles de Lepetitjournal.com. CityMotors que nous citions plus haut est quant à lui spécialisé dans les services d'achat et de vente de véhicules aux expatriés, et est ainsi un intermédiaire de choix pour faire l'acquisition d'un véhicule en Malaisie. Peter Fong, responsable de la compagnie est d'une aide précieuse. Le processus d'achat prend généralement moins de deux semaines, à condition que le modèle de voiture choisi soit disponible immédiatement. 

En outre, concernant les questions financières, d'assurance, d'entretien de la voiture et de taxes routières, Peter Fong a réponse à tout et ses conseils permettent d'éviter des démarches qui peuvent paraître longues lorsque l'on arrive dans un nouveau pays. Il entreprend lui-même toute la procédure pour l'assurance et les taxes routières, comptez pour cela entre 100 et 380RM selon la catégorie de véhicule. Plusieurs compagnies, comme Shell, ont du reste accordé leur confiance à City Motors. Il est cela étant tout à fait possible de faire ces démarches seul ou de passer par un autre agent.

Entretenir et revendre son véhicule

En cas d'accident, les conseils de votre concessionnaire sont généralement avisés et très utiles, n'hésitez pas à prendre en photo tous les éléments nécessaires dans le cadre d'un litige, de même que des documents bancaires et d'identité sont toujours nécessaires lorsqu'il faut s'adresser aux forces de l'ordre. Vous disposez par ailleurs d'un délai légal pour vous rendre dans le commissariat rattaché à la zone de l'accident et pour le déclarer que vous soyez ou non en tort. Ici le constat n'existe.

Le jour où vous quittez la Malaisie, comptez qu'il faudra généralement un mois pour lancer la procédure afin de vendre votre véhicule, il s'agit le plus souvent de contrôle de papiers et de diverses formalités. Pour le paiement, les virements bancaires sont une pratique courante mais il est également possible de recourir au ?cash on delivery'. Demandez une lettre de garantie pour éviter toute responsabilité due à des infractions routières après la transaction. Si un potentiel acheteur souhaite tester votre véhicule, conservez sa carte d'identité et accompagnez-le pendant son essai. 

Quelques conseils d'ordre pratique

- La falsification du compteur kilométrique est un vrai problème lorsque l'on achète une voiture déjà utilisée, n'hésitez pas à demander le carnet d'entretien avant l'achat.

- Faire appel à son réseau professionnel est une bonne piste pour trouver les vendeurs de modèles de voitures qui vous intéressent.

- Dans le doute d'acheter une voiture volée, demandez la facture originale, le carnet d'entretien ainsi que la police d'assurance du propriétaire précédent.

- A la suite de l'achat d'un véhicule importé, neuf ou déjà utilisé, il faut toujours demander la licence d'importation (AP) ainsi que le reçu des droits de douane.

- Demandez un rapport de contrôle du Ministère des Transports sur un possible passif d'un véhicule déjà utilisé.

- Si la carte d'enregistrement de la voiture que l'on vous fournit n'est pas originale, demandez une photocopie de l'originale, un autre exemplaire aura les mots ?Salinan? ou ?Sambungan? dans le coin supérieur gauche.

- Pensez à acheter un véhicule facile à revendre, pour les véhicules les moins courants en ville tels que de grosses cylindrées (ce faisant les taxes routières sont plus élevées ainsi que la consommation d'essence), la valeur de revente peut chuter de 20 à 30%.

- Généralement, les prêts ne sont pas possibles pour les voitures de plus de 10 ans, et elles sont plus dures à revendre ensuite.

  

Massil Mammeri (www.lepetitjournal.com/kuala-lumpur.html) jeudi 9 juillet 2015

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter! 

logofbkl

Lepetitjournal Kuala Lumpur

Lepetitjournal.com est un média francophone en ligne, gratuit et indépendant, présent dans plus de 50 pays. L'édition de Kuala Lumpur a ouvert le 27 mars 2012.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet