Jeudi 22 février 2018
Johannesburg
Johannesburg
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Gérald Candelle : Les valeurs humanistes des Alliances Françaises

Par Lepetitjournal Johannesbourg | Publié le 01/12/2017 à 07:21 | Mis à jour le 01/12/2017 à 07:33
gerald candelle, alliance francaise, reseau, monde, france, langue, culture, hong kong, colombie, bogota, mexique

Après la Colombie, le Mexique, la Chine, place à l’Afrique du Sud pour Gerald Candelle, le nouveau Directeur de l’Alliance Française de Johannesburg et Délégué Général de l'Alliance française en Afrique australe, arrivé à Johannesburg le 7 septembre. Rencontre pour découvrir les grands projets des mois et années à venir et mieux comprendre le rôle du réseau des Alliances Françaises dans le monde. 

 

Pourquoi l’Afrique du Sud ?

 

Au cours de mes différentes expériences, j’ai, pendant des années, écouté les directeurs du réseau parler de leur pays et de leur métier. C’est ainsi que j’ai beaucoup appris sur beaucoup de pays sans y avoir jamais mis les pieds ! Les collègues qui avaient vécus en Afrique du Sud avaient rapporté des commentaires très positifs sur la culture, le pays et son histoire, ce qui avait évidemment attisé ma curiosité. J’avais aussi envie d’une expérience africaine malgré une certaine méconnaissance du continent. C’est donc tout naturellement que je me suis positionné quand le poste s’est libéré l’année dernière. Je dois avouer que la pression est forte de succéder à Jean Bourdin qui avait un lien très fort avec l’Afrique du Sud et une grande passion pour le pays. Je suis en pleine phase de découverte du pays et de ses codes culturels. La richesse de mon métier est d’aller à la rencontre des gens dans leur environnement. Je suis ravi d’être là.

 

alliance francaise, johannesburg, afrique du sud, galerie

 

Quels sont vos futurs projets dans votre nouveau rôle ?

 

L’un de nos gros chantiers est de relancer les Alliances Françaises de Soweto et de Mitchell’s Plain au Cap dans le cadre du nouveau projet Alliance 3.0 porté par la Fondation Alliance Française, avec le soutien du Gouvernement de la Principauté de Monaco. Quatre pays d’Afrique subsaharienne et 38 Alliances Françaises sont concernés, et l’Afrique du Sud en fait partie. Il faut évaluer ce dont les gens ont besoin et comment nous pouvons nous rendre utile, par exemple, donner un espace, ouvrir une librairie et une médiathèque, mais aussi proposer des évènements culturels. L’accent sera cependant mis sur les cours d’accès à la culture numérique, la formation et l’utilisation des outils, ainsi que des cours de codage informatique, mais aussi à la formation en français à posteriori. Nous avons aussi le projet de déployer des bibliothèques numériques portables en lien avec l’ONG Bibliothèques sans Frontières. Les besoins sont grands dans le numérique même si cela a déjà été fait. L’idée est de se concentrer sur la formation et d’essayer de faciliter l’accès au travail avec des contenus ciblés. Eventuellement, nous nous tournerons vers la formation au français avec une dimension commerciale de l’apprentissage de la langue. Ces démarches m’ont immédiatement permises de découvrir le milieu associatif. L’enthousiasme des gens est réel et extrêmement communicatif !

 

Nous sommes en phase de préparation pour l’année 2018 avec quelques temps fort dont la soirée Africa Chic en mars, le grand événement de la Francophonie, et la fête de la musique à Newtown en juin. J’aimerai définir un projet pour la galerie de l’AF avec une ligne artistique pour nous donner une identité culturelle propre et redonner du prestige à la galerie.

 

Je suis entouré d’une bonne équipe ici avec une petite trentaine de personnes. Entre mon équipe, le conseil d’administration et la maison, j’aligne ces trois points de manières optimales ! Sans oublier la force et la réactivité du réseau des AF en Afrique du Sud et au Lesotho.

 

alliance francaise, johannesburg, afrique du sud, galerie

 

Rappelez-nous l’essence des Alliances Françaises ?

 

Le français dans le monde et dans le réseau des AF est porté par la Francophonie, et tout particulièrement sur le continent africain où l’on dit : « Le français est la langue du voisin » ! Historiquement, l’intérêt pour nos Alliances est motivé par la culture française, l’image de la France ou encore l’art de vivre à la française mais aujourd’hui lorsqu’elles ne sont pas de type personnel, les motivations sont économiques et sont, par exemple, liées aux entreprises françaises implantées à l’étranger et au besoin d’entretenir des relations avec les pays de la Francophonie.

 

Aujourd’hui, l’utilisation du français et les publics visés sont larges et nous adaptons nos cours aux différents besoins. Nous proposons des cours de français en entreprises, des cours de français des affaires mais aussi des cours pour enfants. L’axe de formation reste un élément important.

 

En tant qu’association locale tout nous est possible dans différents milieux que ce soit par exemple dans l’associatif ou le culturel, c’est une grande chance. Nous sommes portés par des valeurs et des principes qui sont incarnés ici par le conseil d’administration dont le rôle est important. C’est un comité très impliqué. D’ailleurs, le prochain colloque de l’AF qui se tiendra en janvier 2018 sera consacré aux valeurs de l’AF, humanistes, de partage, de rencontre, et de tolérance avec un temps de réflexion sur l’évolution de ces valeurs et comment elles sont vécues aujourd’hui 134 ans après la création de l’AF.

 

alliance francaise, johannesburg, afrique du sud, galerie

 

Un message pour la communauté française et francophone ?

 

La porte est ouverte aux Français et aux Francophones, l’AF est un lieu de rencontres et d’échanges. Nous sommes ouverts aux suggestions d’interventions, d’ateliers, de programmes thématiques entre autres…

lepetitjournal.com johannesbourg

Lepetitjournal Johannesbourg

Lepetitjournal.com de Johannesbourg est le journal des français, francophones et francophiles à Johannesburg. Des news en français sur l'actualité et la culture sud africaine, le réseau francophone, les sorties et autres informations insolites.
0 CommentairesRéagir

Communauté

FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

Michèle Merrifield : la passion du bush devient un projet de vie

L’histoire de Michèle, c’est celle d’un voyage qui change un destin. Cette normande qui ne parlait pas un mot d’anglais a créé Daktari, croisement d’un refuge animalier et d’un centre éducatif.

Que faire à Johannesburg ?

TOURISME

Le Botswana ou la vie sauvage

Avec plus de 40% du territoire laissé à la vie sauvage, le Botswana a la réputation d’être l’apanage des touristes les plus fortunés. En fait cette destination s'adresse aux voyageurs intrépides.

Vivre à Johannesburg

V.I.E./V.I.A.

Franck Deroche : V.I., misez sur le réseau

Franck Deroche, Volontaire International en Administration (V.I.A) à Pretoria entre 2004 et 2006. Il revient sur cette expérience et parle des opportunités de carrière qui se sont présentées à lui.