Catherine Mauvais, une Française au cœur du bush sud-africain

Par Anne Lemaire | Publié le 23/11/2022 à 17:00 | Mis à jour le 28/11/2022 à 14:50
Metsi lodge en Afrique du Sud

C'est une histoire de passion africaine. Après leur rencontre, Catherine et Geoffroy Mauvais s'expatrient sur le continent africain. Entre le Sénégal, le Kenya et le Burkina Faso, c'est auprès de grandes instances de conservation que Geoffroy travaille. Plus tard, en Afrique du Sud, ils deviennent propriétaires du Metsi lodge, dans une réserve pas comme les autres: Welgevonden, reconnue internationalement par l'UNESCO pour sa démarche de conservation durable. Ensemble, ils ont créé un véritable écolodge, respectueux de son environnement. Un petit joyau du bush sud-africain à découvrir.

 

Ingénieure diplômée avec l'option Télécommunications, rien ne prédestinait Catherine Mauvais à venir vivre dans le bush africain. C'était sans compter la rencontre avec son mari Geoffroy, vétérinaire de formation.

L’Afrique à cœur !

Ils ont fait grandir ensemble une passion pour l'Afrique et son formidable patrimoine naturel. Depuis 25 ans, depuis le Sénégal, en passant par le Kenya ou le Burkina Faso, son mari l'a embarquée dans son rêve.

Très impliqué dans les instances de conservation de l'environnement, d'abord assistant technique pour un Parc National au Sénégal, puis responsable des projets de conservation au ministère des Affaires étrangères, Geoffroy Mauvais est devenu coordinateur du programme sur les aires protégées africaines de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN). Composée de plus de 1400 organisations gouvernementales et de la société civile, et forte de 15.000 experts, c'est l'autorité mondiale qui statue sur l'état du monde naturel et les mesures nécessaires à sa sauvegarde. Elle dresse par exemple la liste rouge des espèces à protéger par région.

A la recherche de leur « ferme africaine »

Conscients des enjeux de la préservation de la biodiversité et des défis à relever sur un continent où la pression humaine augmente à grand pas, Geoffroy et Catherine sont arrivés en Afrique du Sud il y a 9 ans. Tous deux salariés, ils se sont d'abord installés à Johannesburg avant de se dire en 2019 qu'ils voulaient devenir propriétaires. Et ils n'entendaient pas le devenir en ville. Le bush s'est imposé comme une évidence ! Il leur fallait alors trouver la réserve la plus vertueuse et éthique qui soit pour amoindrir l'empreinte humaine sur son territoire.

La réserve privée de Welgevonden, étendue sur 37.000 hectares, située dans la province du Limpopo et nichée dans la biosphère du Waterberg, est reconnue internationalement par l'UNESCO pour sa démarche de conservation durable. Pour nos deux amoureux de la savane, la réserve cochait donc tous les critères. D’autant qu’opportunément, les Français qui avaient créé et tenaient le Metsi Lodge, vendaient l’établissement. Coup de cœur assuré !

Elephant in front of Metsi Lodge

Une démarche éthique remarquable

Catherine et Geoffroy ont donc fait l'acquisition du Metsi Lodge avec l'envie chevillée au coeur de s'y investir personnellement. Ils ont cherché à proposer un tourisme éco-responsable, respectueux de la faune et de la nature en général.  Avec 5 chambres et un fonctionnement teinté de la formidable hospitalité sud-africaine, leur écolodge est parfait pour les groupes d'amis ou les familles qui souhaitent profiter d'un cadre intimiste. C'est une offre de vacances littéralement exclusive !

Ensemble, ils sont fiers d’être à la tête d’un des seuls véritables écolodges de Welgevonden. Les besoins énergétiques sont alimentés exclusivement via leur installation solaire, afin que l'empreinte carbone sur l'environnement soit minimale. La gestion des eaux usées selon les normes environnementales les plus strictes, l'utilisation exclusive de produits "verts" et de matériaux respectueux de l'environnement, jusqu'à l'approvisionnement du lodge en eau cristalline depuis leur propre forage, tout est pensé pour que le Metsi Lodge se fonde harmonieusement dans son environnement naturel et que son impact sur la biodiversité soit le plus faible possible.

Metsi Lodge bush Sud Africain

Une adresse à découvrir

Le mot néerlandais Welgevonden peut se traduire par "découverte fortuite", ce qui induit le caractère heureux et bénéfique de la découverte. Ce majestueux morceau de terre, avec des vues à couper le souffle sur la nature sauvage intacte, offre une expérience  intime au coeur du bushveld montagneux (seul un nombre limité d'invités peut accéder à Welgevonden, les self-drives ne sont pas autorisés).

Et vous verrez, Catherine et Geoffroy ne ménagent pas leurs efforts. Ils sont complètement impliqués dans la petite équipe de six personnes au service des hôtes. Vous verrez Catherine servir à table et Geoffroy vous proposer de parcourir la réserve pour parler de sa passion des oiseaux.


Bref, une adresse recommandée !

anne lemaire

Anne Lemaire

Journaliste de formation, Anne Lemaire s’oriente vers la communication et les RP. Elle développe aussi sa marque de créations sur porcelaine « Blabla, etc ». Depuis 2017, elle collabore au journal de « Jobourg Accueil » et au sein de « Work in the City »
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Johannesburg !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale