Une étrange église au milieu de la jungle

Par Valérie Pivon | Publié le 03/08/2017 à 20:00 | Mis à jour le 22/10/2018 à 05:12
église poulet jungle indonesie

Voici un lieu insolite à côté duquel il serait dommage de passer. A une petite dizaine de kilomètres de Borobudur, se niche une église particulière : la Gereja Ayam, dont la traduction signifie l'Église Poulet ! Nous vous proposons une visite guidée.

Après vous être acquitté d'un droit d'entrée modique et avoir effectué une petite grimpette, bétonnée, vous arriverez sur le plateau Bukit Rhema. Vous y découvrirez ce bâtiment étonnant au milieu de la jungle. Pour son fondateur, l'étrange église en forme de poulet devait être initialement un lieu destiné à la prière de toutes religions confondues et devait revêtir la forme symbolique d'une colombe.

Son créateur Daniel Alamsjah, chrétien, travaillant à Jakarta, a fait construire ce bâtiment au début des années 90 suite à un message divin qu'il aurait reçu, lui enjoignant de construire une maison de prières, un lieu pour les gens qui croient en Dieu, quelque soit le Dieu. En passant dans la région, il  reconnut le paysage de ses rêves et  acquit le terrain de 3000 m2 pour la somme modique de 155 euros. Les villageois du Kampung de Dese Gombong situé en contre-bas l'aidèrent à bâtir la structure.

« L'église » servit une dizaine d'années comme lieu de rassemblement et de centre de réadaptation pour jeunes en difficulté. Faute de moyen le bâtiment fut ensuite abandonné. Mais depuis 3 ans, il reprend vie et a été restauré. Un film indonésien à grand succès « Ada Ada Dengan Cinta 2 » avec deux indonésiennes stars Nicolas Saputra et Dian Sastro a relancé le lieu, des scènes du film se déroulant à la Geraja Ayam. Depuis, les fans viennent nombreux découvrir l'endroit et se prendre en photo.

Lors de notre passage, nous avons pu constater des travaux, les ouvriers étaient présents, l'intérieur nettoyé, les murs recouverts de peintures donnant des messages clairs à destination des jeunes tels que la tolérance, lutte contre la consommation de drogue.

Un dernier conseil : il faut absolument prendre l'escalier en colimaçon qui conduit au sommet de l'église, vous y découvrirez une vue époustouflante sur la jungle environnante et en ligne de mire bien sûr Borobudur.

 

 

Valerie Pivon

Valérie Pivon

Responsable éditoriale, expatriée depuis 16 ans en Indonésie, guide au musée national de Jakarta. C'est avec plaisir que je partage avec les lecteurs du Petitjournal.com ma passion pour l'archipel indonésien.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale