Mardi 25 juin 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Budget Hong Kong 2018: la vieillesse un challenge grandissant

Par Célia Cazale | Publié le 04/03/2018 à 16:16 | Mis à jour le 04/03/2018 à 16:22
people-790052_1280

La démographie est une bombe à retardement à Hong Kong. Une population vieillissante et une faible natalité contraint le gouvernement à réformer ses services de santé. Ce 28 février, le ministre des Finances a confirmé ces orientations dans son dernier plan budgétaire.

Dans moins de trois décennies, un tiers de la population de Hong Kong aura 65 ans ou plus. Cette particularité démographique place les personnes âgées au centre des préoccupations du gouvernement. Dans son discours budgétaire pour 2018-2019, le ministre des Finances, Paul Chan, a révélé les principales mesures de santé les concernant. 

Le vieillissement de la population résulte d’une natalité en baisse et d’une espérance de vie en hausse. Cette dernière devrait atteindre en 2021, 82,2 ans pour les hommes et 88,5 chez les femmes, bien loin des respectifs 78,4 et 84,6 ans évalués en 2001, selon les données collectées par le gouvernement.

Ce phénomène soulève de grand défi pour les années à venir. Et le gouvernement de Carie Lam l’a bien compris! Les personnes âgées profiteront ainsi de nouvelles mesures pour améliorer leur confort et leur fournir des services adéquats.

Améliorer la qualité de vie et des services

Une des premières mesures est l’augmentation des allocations vieillesse d’une valeur semblable à deux mois supplémentaires, soit un investissement de 7 millards HK$. 

Des services d'orthophonie subventionnés figurent parmi les mesures incitatives mises en œuvre. Projet pilote sur quatre ans, il devrait profiter à quelque 22,000 personnes âgées ayant des difficultés à avaler ou des difficultés d’élocution.

Car la demande de services de soins et de santé est indéniablement à la hausse. C’est d’ailleurs une des raisons qui a poussé le ministre financier à prévoir dans son plan budgétaire 6 milliards HK$ pour augmenter le nombre de lits dans les hôpitaux de la ville.

Il n’y a pas d’âge pour travailler? 

L’un des sujets les plus attendus par les plus de 60 ans porte sur le travail. En effet, 45% d’entres eux craignent de perdre leur valeur et leur rôle au sein de la société une fois passée l’âge de la retraite, selon une récente étude du Census and Statistics Department.

Pour palier à cela, Paul Chan a détaillé la mise en place d’une nouvelle forme d’allocation pour inciter les employeurs à embaucher des personnes de 60 ans ou plus. Cette dernière pourrait aller jusqu’à 4.000 HK$ par mois sur une période de six à douze mois. 

Le gouvernement souhaite également doubler le plafond des subventions du Fonds pour l'éducation permanente (FEC). Passant de 10.000 à 20.000 HK$, il s’agirait de son premier accroissement depuis son lancement en 2002. L’âge maximum pour postuler à ces formations subventionnées passe d’ailleurs de 65 ans à 70 ans. 

Souhaité ou contraint, l'emploi leur apporte un revenu supplémentaire parfois indispensable...

Les personnes âgées victimes de la pauvreté

Si ces mesures semblent bénéfiques pour les personnes âgées, ce n’est pas le cas pour chacune d’elles. En effet, le plan budgétaire de Paul Chan ne prend pas en charge les situations des ménages dits "N-nothing". C’est-à-dire les foyers vivant à la limite du seuil de pauvreté. Omis dans les mesures précédentes, ces ménages sont remis au bon vouloir de la Community Care Fund. Le ministre lui a demandé de proposer aux ménages en question un allégement à court terme de leurs frais.

Les inquiétudes des concernés sont de mises lorsque l’on sait que les personnes âgées comptent parmi les plus touchées par la pauvreté. En 2015, l’indice AgeWatch, créé par l'Institut du vieillissement du Jockey Club de l'Université chinoise, a d’ailleurs classé Hong Kong au 19e rang des 97 pays les plus mauvais en termes de bien-être général des personnes âgées.

Celia Cazales

Célia Cazale

Passée par Le Huffington Post, Var-Matin et La Dépêche du Midi, Célia Cazale, journaliste diplômée par la faculté de Droit et Sciences Politiques d’Aix-en-Provence, contribue à la rédaction du petitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Shanghai Appercu
TECHNOLOGIES

Découvrez le meilleur VPN pour votre expatriation en Asie

En Asie, et notamment en Chine, les restrictions géographiques et la censure rendent impossible l’accès à de nombreux sites et réseaux sociaux. La solution pour pallier ce problème : les VPN...