Jeudi 21 octobre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

RENCONTRE AVEC M. LE CONSUL GENERAL - "La France est le pays qui s’occupe le plus de ses ressortissants à l’étranger"

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 12/07/2015 à 22:00 | Mis à jour le 13/07/2015 à 11:54

A la veille de la Fête Nationale, lepetitjournal.com est allé rencontrer le représentant officiel des Français au Sud-Vietnam, M. Emmanuel Ly-Batallan, Consul général de France à Ho Chi Minh-Ville.

Le Petit Journal.com/Ho Chi Minh-Ville : Merci de nous recevoir à la Résidence de France, qui est un très beau bâtiment. Recevez-vous régulièrement dans ces bâtiments et ces jardins?

Le Consul général : La Résidence est un très beau bâtiment qui date de 1872. Les jardins sont également très beaux et outre la réception du 14 juillet, il est ponctuellement possible de les visiter. En septembre prochain auront lieu les journées du patrimoine au cours desquelles la Résidence sera ouverte au public. Ce sera l'occasion pour nous de revenir sur l'histoire de ce patrimoine et ses origines.

Plusieurs réceptions sont organisées au cours de l'année dans cet endroit particulier. Par exemple, lors de la venue de personnalités ou lors d'événements proposés par Paris à l'instar de « Goût de France -Good France » le 19 mars dernier, qui célébrait l'entrée de la gastronomie française au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Des mariages entre ressortissants français sont aussi célébrés au Consulat général. Enfin, il est également possible de louer les jardins pour des évènements privés auxquels j'essaie le plus souvent d'assister.

La prochaine réception sera placée sous le signe du drapeau tricolore, le soir du 14 Juillet. Cette année, nous avons fait en sorte d'inviter le plus possible de Français désireux de venir en augmentant leur nombre à 1.100 (soit plus du double de l'année passée). Évidemment, il n'y a pas assez de places pour tout le monde compte tenu des limites de capacité d'accueil des jardins. Cette réception est d'ailleurs financée par de nombreuses entreprises françaises de Ho Chi Minh-Ville.

A ce jour, il y a environ 7500 ressortissants français à HCMV mais seuls 5800 sont inscrits. Or notre budget de fonctionnement et le nombre de nos personnels sont pour partie liés au nombre de Français inscrits au registre consulaire? ce qui renforce l'utilité de s'inscrire.

« Les budgets du Consulat sont définis par Paris en fonction du nombre des personnes inscrites sur le registre des Français de l'étranger »

Il faut savoir que dans certains pays de la région, la réception du 14 juillet est payante. A Singapour par exemple, il faut payer son ticket d'entrée et ses consommations.

Cette année nous avons vraiment essayé de laisser le maximum de places aux ressortissants, tout en accueillant les entreprises, sponsors ou officiels. C'est pourquoi nous avons organisé deux réceptions distinctes : un déjeuner pour les officiels le midi et une soirée plus populaire et festive, laissant plus de places aux Français. Cette année, nous avons même autorisé la venue d'enfants de plus de 12 ans. Il nous semblait important que les enfants qui habitent loin de leur pays et qui étudient la révolution française et la prise de la Bastille soient présents en ce jour symbolique.

Pourriez-vous revenir brièvement sur les missions du Consulat général ?

Le Consulat général de France est très actif. Il faut savoir que la France est le pays qui s'occupe le plus de ses ressortissants à l'étranger à travers ses différentes missions. Nous organisons des réceptions, événements culturels, et allons régulièrement à la rencontre des Français de notre circonscription consulaire. Je vais par exemple le 11 juillet à Nha Trang pour une tournée consulaire. Nous proposons de nombreux services allant du notariat à la délivrance d'actes d'état civil, mais nous avons pour autant moins de moyens que d'autres consulats généraux administrant une communauté pourtant sensiblement équivalente.
Le Consulat général a pour mission de gérer et protéger la communauté française, et travaille à ce qu'elle soit solidaire. Nous collaborons dans ce sens étroitement avec toutes les associations (qui se sont regroupées en un comité d'organisation pour préparer le 14 juillet par exemple.

Nous agissons aussi en tant que soutien de la communauté d'affaires, afin d'aider les entreprises françaises à développer leurs activités et faciliter les procédures administratives ou les négociations avec les autorités locales chaque fois que cela est nécessaire.
Le rayonnement de la France, de ses universités, de sa culture, de ses entreprises, de son dynamisme notamment dans le secteur des nouvelles technologies  fait aussi partie de nos missions. Nous sommes une vitrine de la France et encourageons les investissements en France.

Enfin, le Consulat général a un rôle de veille sur les évolutions du Vietnam. Nous retransmettons nos analyses au gouvernement, afin qu'elles servent à nos décisionnaires et à nos entreprises.

Quels sont les enjeux pour le Consulat général face à l'évolution du Vietnam ?

La communauté française a changé ces dernières années. Les nouveaux arrivants et les résidents ne sont pas les mêmes que ceux d'il y a 10 ou 20 ans. Auparavant, la communauté était composée surtout d'expatriés (au sens contractuel) et de résidents. Aujourd'hui, elle est beaucoup plus variée sur le plan socio-économique : jeunes stagiaires, entrepreneurs à succès, Viet Kieu, contrats locaux? Il faut adapter notre discours et nos actions à ce nouveau public. Là encore, la solidarité et l'entraide sont de mises. Nous avons par exemple délivré 1,3 M ? de bourses aux élèves du lycée français pour l'année scolaire 2014-2015. Il existe aussi un comité de solidarité qui a vocation à aider les ressortissants en difficulté, en complément des actions du consulat général. Le soir du 14 Juillet, une tombola sera organisée pour récolter des fonds pour ce comité.

Economiquement, la ville change aussi et se place parmi les 10 villes les plus dynamiques du monde. Les échanges se libéralisent, le pouvoir d'achat augmente. A HCMV, le PIB par habitant est de 5000 USD, contre 1900 USD en moyenne pour la totalité du pays. Il y a donc de grands écarts. Les structures économiques se complexifient ; les intérêts du consommateur commencent par exemple à être pris en compte. Le Vietnam, par ailleurs, avec ses 92 millions d'habitants, jouent un rôle diplomatique de plus en plus important dans l'ASEAN.

« La communauté française au Vietnam change, dans un pays qui change lui aussi très vite. »

Le consulat général va devoir lui aussi moderniser ses actions. Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international réfléchit ainsi à une procédure d'inscription en ligne au registre des Français de l'étranger, ce qui facilitera la vie des Français.

Sur un registre plus personnel, pouvez-vous nous parler de votre cursus universitaire et votre parcours d'expat?

Je viens de Grenoble et suis un ancien élève de l'Ecole nationale d'administration. L'essentiel de ma carrière a eu lieu en Asie. Le destin a fait que j'ai rencontré une Française d'origine chinoise qui est devenue mon épouse ce qui m'a naturellement amené à travailler sur ce continent dynamique. J'ai été en poste à Pékin, Hanoï et Taïpeh et me voilà désormais à Ho Chi Minh-Ville, où je suis arrivé en septembre 2014.

Quel est votre coup de c?ur à Ho Chi Minh-Ville ?

J'adore marcher dans la ville et dénicher des petites ruelles dans lesquelles, en cherchant bien, on peut trouver de très belles maisons. Toutes les semaines je fais de nouvelles trouvailles en flânant dans les premier, troisième et quatrième arrondissements. Certains toits-terrasses de la ville sont très agréables, calmes et offrent une vue imprenable.

 

Marine Hérisset (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 13 Juillet 2015

 

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet