Mardi 25 juin 2019
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LISA LE LONG – "J’ai eu un vrai coup de cœur pour la vie d’expatriée au Vietnam"

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 14/12/2016 à 23:00 | Mis à jour le 14/12/2016 à 11:23

Lisa, au Vietnam depuis maintenant plus de 2 ans, s'occupe de toute la partie événementielle du magazine incontournable en termes de mode à la Française : L'Officiel. Elle a inauguré la revue au Vietnam et est derrière la magnifique soirée de lancement du magazine à la résidence de France en novembre 2015? entre autres! Elle nous raconte son parcours et ses projets... Coup d'?il sur une femme surprenante!

Lepetitjournal.com/Hochiminhville : Bonjour Lisa, présente-toi :

Lisa Le Long : J'ai 27 ans, et je suis au Vietnam depuis plus de 2 ans. Je suis née de deux parents Vietnamiens, ma mère de Saigon et mon père de Hanoi. Un bon mélange culturel si on fait référence à la guerre du Vietnam, surtout que c'est elle qui les a fait se rencontrer.

Je suis née et j'ai grandi en banlieue parisienne près de Sarcelles. Grâce à mes parents, j'ai pu sortir de l'enseignement public et aussi des quartiers sensibles, pour continuer mes études dans l'enseignement privé à Paris où j'ai obtenu mon Baccalauréat ainsi que mon BTS STG - Spécialité marketing. J'ai ensuite tenté plusieurs concours d'entrée aux écoles de commerce dont l'ISC où j'ai obtenu mon Master en management et commerce international.

 


Comment es-tu arrivée au Vietnam?

Durant mes études à l'ISC et mes différents voyages, mon souhait a toujours été de travailler à l'étranger. Quand j'ai obtenu mon diplôme, je travaillais chez Efficio group, une entreprise de barter (échange de marchandises et de services) spécialisée dans l'industrie du luxe. Ce groupe joue le rôle d'intermédiaire entre les medias (qui souhaitent organiser des événements et proposer des offres d'abonnement à leurs lecteurs) et les marques de luxe (qui souhaitent acquérir de la publicité en échange de leur stock dormant de marchandises).

Avec un pied ancré dans l'industrie des medias, j'ai été contactée pour lancer le magazine L'Officiel de la couture et de la mode de Paris au Vietnam. Trois semaines après avoir été approchée, je m'installais définitivement à Saigon !

 


Le Vietnam est-il ton premier pays d'expatriation?

J'ai vécu 6 mois à Boston afin de « parfaire » mon anglais (entre guillemet car qu'on se le dise, l'anglais n'est pas mon fort), puis 6 mois à Shanghai pour un stage en tant qu'assistante PR et marketing chez Dickson Concept. C'est une entreprise qui implante et développe les marques luxe et premium en Chine, telles que Brooks Brother, Alviero Martini 1A Classe, Christofle etc.

Puis 3 mois à Hanoi pour un stage au Sofitel Legend Metropole, au poste de Duty Manager. J'ai eu un tel coup de c?ur pour la vie d'expatriée au Vietnam que mon seul souhait était de revenir y habiter. Il m'a fallu 3 ans pour réaliser mon rêve.

 


Tu es Vietnamienne d'origine, penses-tu que cela a facilité ton intégration ici?

Je dirais que cela dépend sur quel plan on se place. Si on parle de l'adaptation à l'environnement, je dirais que oui, car mes parents m'ont élevé à la vietnamienne. Je connais tous les plats vietnamiens et je raffole du Durian et du Mam Tom. Mon péché mignon ?! Tremper ma nectarine dans du mam tom, chose que beaucoup de gens trouvent répugnant.

Si on parle d'intégration à la population vietnamienne, pas vraiment, car comme beaucoup de Français d'origine vietnamienne, je ne parle pas très bien le vietnamien. Cependant, j'ai la chance de le comprendre.

 


Tu as fait partie de l'équipe de lancement du magazine l'Officiel, mondialement connu pour représenter le luxe à la française. Que fais-tu exactement?

Je suis responsable marketing événementiel. Je suis en charge de créer et d'organiser les événements propres à L'Officiel mais aussi ceux de nos annonceurs qui font appel à notre expertise (événementiel, relations presses, éditorial, etc.) et souhaitent bénéficier d'une offre dite à 360 degrés (print, digital & événements). Je m'occupe également de tout ce qui touche à l'image de L'Officiel en décidant des événements à sponsoriser (Diner de gala, Tournois de golf, Expositions, etc)

Je suis à l'origine de la soirée de lancement du magazine, en novembre 2015 à la résidence de France et de la soirée des 1 an en septembre dernier.

J'ai aussi la chance de travailler avec des grands noms de l'industrie comme DY, avec qui j'ai travaillé sur la bibliothèque éphémère à l'occasion des 1 an. Je suis venue avec une idée : organiser une exposition éphémère sur l'histoire de l'Officiel. Ensemble, nous avons fait un travail extraordinaire, qui a demande 2 mois de travail.

Parallèlement à cela, j'ai lancé le concept de L'Officiel Afternoon Tea, destiné à promouvoir le magazine en collaborant avec une marque partenaire et notre communauté de KOLs (Key Opinion Leaders ndrl), tout en imaginant un contenu tourné Lifestyle afin d'inspirer nos lecteurs. Par exemple pour notre tout premier Afternoon Tea, nous avons collaboré avec la prestigieuse marque de verrerie et de haute joaillerie Lalique. Nous avons abordé l'art de recevoir et d'organiser un diner, en parlant des bonnes manières et des étiquettes. Nous allons en Janvier prochain, lancer le tout premier L'Officiel Cocktail qui vise à réunir et remercier nos contributeurs, et tous ceux qui ont travaillé sur ce numéro, afin de présenter en exclusivité le numéro de L'Officiel auprès de notre communauté de KOLs.

 


Donc tu es un peu la femme de l'ombre de l'Officiel en somme?

Oui, c'est comme ca que je me suis autoproclamée.

Pourquoi ? Car je n'aspire pas à être connue comme c'est le cas de la plupart des gens qui m'entourent dans l'industrie de la mode.

Je ne désire pas être mise sur le devant de la scène, bien au contraire, je déteste que les regards soient tournés vers moi. Je préfère rester discrète et que ce soit mon travail avant tout qui soit reconnu.

 


Quelle est la réponse des Vietnamiens vis à vis du magazine? Quelle est la cible du magazine, et quelle est l'ampleur de votre lectorat?

Nos lecteurs apprécient énormément tout le travail artistique du magazine et le contenu qu'on y apporte qui se veut un maximum exclusif. C'est un magazine mode qui est avant tout créatif et avant-gardiste.

Notre cible type est une femme de 35 ans faisant partie de l'élite. C'est une femme qui a beaucoup de goût et qui sait comment et chez qui s'habiller, elle est pleine d'assurance et internationalement connectée, et c'est aussi une femme ambitieuse qui n'a pas froid aux yeux !

L'Officiel offre une passerelle unique au Vietnam en traitant de l'évolution constante du monde de la mode et de l'art avec une compréhension approfondie des traditions locales et tout en y apportant une touche d'innovation et de modernité. L'objectif du magazine est de promouvoir auprès des lecteurs Vietnamiens, le travail des acteurs de l'industrie de la mode.

Nous imprimons aujourd'hui 20,000 copies par mois de notre magazine que nous vendons à travers le Vietnam et distribuons dans les endroits clés tels que les hôtels 5*, les spas, cafés et autres boutiques de designers (?) ainsi, notre lectorat s'élève à un peu plus de 100,000 par mois.

Nous avons lancé la nouvelle interface de notre site internet lors de la célébration de nos 1 an, et nous avons aujourd'hui plus de 200,000 visiteurs par mois.

 


Quelles sont les contraintes que tu peux rencontrer, en représentant la mode française ici au Vietnam?

L'envie d'éduquer et d'informer sans vouloir imposer les codes de la mode par exemple.

L'Officiel vise avant tout à soutenir les femmes vietnamiennes dans leur propre style, en exprimant ce style avec confiance et en s'inspirant des dernières tendances.

On se retrouve souvent face à un public qui ne comprend pas encore l'importance de la mode et des codes de conduite. C'est pour cela que je trouve intéressant de collaborer avec Lalique, afin de parler des bonnes manières et étiquettes de conduite.

 


Quels sont tes projets pour le futur?

Nous lançons prochainement L'Officiel Hommes et nous travaillons sur un fashion show qui aura lieu en Mars prochain afin de donner le coup d'envoi de ce nouveau magazine destiné à la gente masculine.

J'aimerais aussi me rajouter une nouvelle casquette en me lançant dans le stylisme, c'est un projet avec L'Officiel, je ne peux pas trop en dire plus pour le moment !

Niveau personnel, j'ai lancé mon blog Lifestyle. Comme son nom l'indique, c'est un guide qui permet d'aider à trouver tout ce dont on a besoin à Saigon et répond aux questions que nous expatriés on se pose souvent, typiquement où manger un bon steak sans se ruiner, où faire réparer ses chaussures, où manger une tartiflette, où partir en weekend, etc.

 

 

 

Propos recueillis par Nathalie Mulot (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 15 Décembre 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Ho Chi Minh Ville ?

IDÉE SORTIE

Fête de la Bretagne à Hô Chi Minh Ville

La 11e édition de la fête de la Bretagne à Hô Chi Minh se tiendra les 24 et 25 mai prochain. Profitez de deux soirées sur le thème des chants marins et de la danse traditionnelle.

Communauté

LEPETITJOURNAL.COM

Participez à notre enquête lecteurs (et gagnez un voyage)

Vous êtes de plus en plus nombreux à consulter lepetitjournal.com. Afin d’apprendre à mieux vous connaître, nous vous proposons de répondre à notre enquête lecteurs et peut-être gagner un voyage

Sur le même sujet