Mercredi 20 novembre 2019
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MY TAM – Une chanteuse résolument moderne au firmament de la V-Pop

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 21/07/2016 à 22:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 23:40

Lepetitjournal.com Ho Chi Minh Ville vous invite aujourd'hui à écouter My Tam, la chanteuse la plus populaire chez les jeunes Vietnamiens et certainement l'une des artistes les plus talentueuses du pays, réputée notamment pour ses concerts endiablés !

Née à Danang en 1981, la jeune Phan Th? M? Tâm s'initie au piano et à la danse mais ne rêve pas d'une carrière de chanteuse. Repérée par l'Ecole des beaux-arts de l'armée, elle s'installe à Ho Chi Minh Ville et apprend le métier auprès de professeurs qualifiés. Coachée par un label vietnamien, elle arrive en 2000 en troisième position du concours 'Asian New Singer' organisé annuellement dans la région. Cette récompense lui ouvre les portes de la célébrité au Vietnam.

Son premier tube, Cây ?àn Sinh Viên (la guitare de l'étudiante), raconte d'une voix chaude et mélodieuse la vie romantique et poétique d'une étudiante vietnamienne. Cette chanson mélancolique est très connue chez les étudiants vietnamiens et My Tam a effectué plusieurs concerts à l'époque au sein des universités du pays. Moderne, My Tam emploie des mots que seuls les adolescents peuvent comprendre, ce qui lui attire des critiques, notamment lors de la sortie du titre Hát v?i dòng sông (chanter avec la rivière), jugé incompréhensible par les critiques traditionnelles.

My Tam s'en moque et continue sa carrière avec des succès Pop de plus en plus importants. Ses albums Yesterday & Now (2003) et Hoàng Hôn Th?c Gi?c (the colours of my life) 2005, la confortent comme la reine de la Pop vietnamienne. A ce niveau de popularité et de technicité, My Tam enchaine les méga concerts et part enregistrer un album en Corée du Sud, pays disposant de studios sophistiqués. L'album To The Beat (2008) est représentatif de cette touche coréenne recherchée par la chanteuse, avec une énergie plus palpable dans les mélodies.
Sur scène, la chanteuse donne tout et certaines critiques la comparent à Shakira pour ses tubes chaleureux et optimistes. Notamment, la chanson Ngày anh ra ?i (Le jour où tu es parti) est un mélange de rythmes vietnamiens très novateurs pour les oreilles locales.

La prestation scénique de My Tam constitue réellement une particularité pour qui est habitué aux titres mélos diffusés habituellement.

Arrivée au sommet de la scène musicale vietnamienne, My Tam a pu sans problème occuper un siège de jury lors de la quatrième saison de Vietnam Idol, aux côtés de Qu?c Trung et Nguy?n Quang D?ng. Elle s'est faite remarquer en soutenant ardemment l'un des concurrents, transsexuel, qui avait concouru comme Homme et revenait dans le concours 2 ans plus tard en tant que femme, ayant subi une opération de changement de sexe. L'intervention de My Tam a contribué à faire connaître ce phénomène auprès de la société vietnamienne.

Moderne, My Tam l'est assurément. Elle est également connue pour ne pas être mariée alors qu'à son âge, avoir un mari demeure normal au Vietnam. Même les médias traditionnels suivent cette question de près et attendent l'annonce d'une union prochaine avec impatience !!!

 

 

 

Thomas Rébusson (lepetitjournal.com/Hochiminhville) 22 Juillet 2016

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles

Sur le même sujet