Mercredi 19 décembre 2018
Heidelberg Mannheim
Heidelberg Mannheim
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DEBAT EUROPE–Frédéric Petit, député de la 7e circo à Mannheim

Par Lepetitjournal Heidelberg Mannheim | Publié le 13/11/2018 à 20:49 | Mis à jour le 13/11/2018 à 21:04
Photo : Copyright © Frédéric Petit
Séminaire Europe Frédéric Petit Mannheim

Dans la perspective des prochaines échéances électorales (Européennes 2019) et dans le prolongement des Conventions citoyennes initiées par le ministère des Affaires européennes, Frédéric Petit, député de la 7ème circonscription des Français établis hors de France, a souhaité mettre en place une série de rencontres bi-nationales avec des élus des pays de sa circonscription.

Après une première série d’ateliers portant sur le budget de l’Etat qui s’est tenue au printemps dernier dans les plus grandes villes d’Allemagne entre autres, les prochaines rencontres aborderont le thème de l’Europe.

« L’Europe que nous voulons ! »

Ces réunions seront l’occasion de débattre sur l’Europe, ensemble, Français établis hors de France et ressortissants d’Allemagne. Quelle vision d’Europe avons-nous les uns et les autres, les uns avec les autres ? Quelles sont nos ambitions partagées ?

Un débat « L’Europe que nous voulons ! » est organisé à Mannheim le 15 novembre prochain, en présence de Franziska Brantner, députée du Bundestag, porte-parole des Grünen (les Verts d’Allemagne).

Jeudi 15 novembre à 18h30
Schloss Mannheim, Fuchs Pétrole, Festssaal, Schloss Ostflügel (O 138)

Bismarck Str. 41
Mannheim 

La réunion est ouverte à tous et en entrée libre. 

Pour en savoir plus, voir le site du député.

VK (www.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim), mardi 13 novembre 2018

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

JUSTICE

Quid de la loi sur les publicités pour l’avortement en Allemagne ?

Faire de la publicité sur la pratique de l’avortement est un crime en Allemagne. Les partis de la coalition devraient cependant se mettre d’accord sur la modification du texte de loi actuel.