Mercredi 28 octobre 2020
Francfort
Francfort

COVID-19 – L’Allemagne voit rouge et impose le couvre-feu

Par Emie Irion | Publié le 07/10/2020 à 18:50 | Mis à jour le 08/10/2020 à 10:33
Photo : © Pixabay
couvre-feu Allemagne Francfort Berlin

Au vu de l’évolution de l’épidémie de coronavirus en Allemagne qui vient d’enregistrer 733 nouveaux cas d’infection en un jour, de nouvelles mesures sanitaires ont été prises récemment dans plusieurs villes. Zones à risques, règles plus ou moins strictes, on vous donne les infos !

 

Des mesures strictes

 

A Berlin

En raison de la forte augmentation des infections de Covid-19, des mesures restrictives entreront en vigueur dès samedi 10 octobre 2020 et seront maintenues jusqu’au 31 octobre 2020.

- Fermeture des magasins, restaurants, bars et boîtes de nuit de 23 h à 6 h. des exceptions sont prévues pour les pharmacies et stations-services. En revanche celles-ci ne pourront plus vendre d'alcool pendant la nuit mais seulement de l'essence ou des pièces détachées.

- Interdiction de se réunir à plus de 10 personnes dans un espace privé et à plus de 5 personnes ou deux familles en extérieur entre 23 h et 6 h du matin.

Des amendes à partir de 5000 euros sont à prévoir pour toute infraction à ces mesures.

Depuis le 3 octobre 2020, la quarantaine n’est plus obligatoire à Berlin pour les voyageurs revenant d’une zone à risque allemande.

 

A Francfort

Des règles strictes ont été définies et seront en vigueur à partir du vendredi 9 octobre 2020. Elles sont pour le moment applicables jusqu’au 18 octobre 2020 :

- Couvre-feu dans les bars et restaurants de 22 h à 6 h.

- Masque obligatoire dans certaines rues et centres commerciaux très fréquentés.

- Fêtes privées limitées à 25 personnes dans la sphère publique et à 10 personnes dans la sphère privée.

- Interdiction de boire de l'alcool toute la journée dans certains lieux publics et parcs.

- Réaménagement et éventuel report du marché d’automne de Francfort avec des règles d’hygiènes plus strictes.

- Masque obligatoire durant les cérémonies religieuses.


Le masque est fortement conseillé lors de covoiturages, et, concernant les transports en commun, la ville rappelle que les visières dites « mentonnières » ne sont pas des visières faciales et ne sont donc pas acceptées.

D’ici le 8 octobre 2020, les rues où le masque est obligatoire et les lieux où l’alcool n’est pas autorisé seront définis. Une discussion aura lieu également la semaine prochaine pour décider si les élèves du cycle secondaire seront obligés de porter le masque en classe après les prochaines vacances scolaires.

 

A Cologne

Après la récente augmentation du nombre de cas de coronavirus à Cologne, la ville a introduit des mesures de sécurité en vigueur, et ce depuis le 1er octobre 2020.

- Les matchs de football doivent se dérouler sans spectateurs si le taux d’incidence sur 7 jours est trop élevé la veille du match.

- Un maximum de 1000 personnes peut assister aux représentations théâtrales, concerts ou autres évènements tout en respectant les règles d’hygiène.

- Au maximum 50 personnes peuvent assister aux célébrations privées telles que les mariages, les baptêmes, les anniversaires, les fêtes de fin d'études et les anniversaires.

- Les réunions privées de plus de 25 personnes sont à éviter,.

- Le port du masque dans les lieux publics et écoles secondaires est fortement recommandé.

 

A Mannheim

A Mannheim, une hausse des cas de coronavirus a également été enregistrée. Pour cette raison, de nouvelles mesures de sécurité ont été prises. Elles sont valables pour le moment jusqu’au 18 octobre 2020 :

- Limitation des fêtes, célébrations et deuils en public à 50 personnes et fêtes privées à 25 personnes.

- Prolongation de l'interdiction de vendre de l'alcool dans le quartier de Jungbusch jusqu'au 1er novembre.

- Obligation de porter un masque avant d’entrer dans le quartier de Jungsbusch pour les clients des bars et restaurants.

Si à Mannheim le taux d’incidence sur 7 jours a été dépassé, ce n’est pas le cas dans la ville de Heidelberg, qui ne se voit contrainte d’imposer de nouvelles restrictions pour le moment.

 

A Hambourg

Au vu de la croissance des cas de coronavirus, d’éventuelles mesures plus strictes pourraient être prises dans les jours ou semaines à venir. Le porte-parole du Sénat encourage la population à être prudente et à respecter les règles sanitaires établies.

N’oubliez pas les restriction mises en place précédemment :

- Veillez bien à garder 1,5 mètre de distance avec les autres en public,

- En public, un groupe de personne peut être composé de personnes vivant dans le même ménage, d’une même famille, de partenaires, frères et sœurs, parents et grands-parents, ou bien de personnes travaillant ensemble. Au maximum, 10 familles peuvent se rassembler dans les lieux publics.

- En privé, le nombre de personne est limité à 25, quelque soit le nombre de famille,

- Port du masque obligatoire dans les transports en commun, les magasins et les écoles.

En plein air :

- Jusqu'à 1 000 personnes peuvent se réunir avec des sièges fixes (théâtre, cinéma),

- Jusqu'à 200 personnes peuvent se rencontrer sans sièges fixes et sans bar à alcool,

- Jusqu'à 100 personnes peuvent se rencontrer en plein air, sans places assises fixes et avec un bar à alcool.

Dans les salles fermées :

- Jusqu’à 650 personnes peuvent se réunir avec des sièges fixes,

- Jusqu'à 100 personnes peuvent se rencontrer sans sièges fixes et sans bar à alcool,

- Jusqu'à 50 personnes peuvent se rencontrer sans sièges fixes et avec bar à alcool.

 

A Munich

Ces règles seront applicables à partir du 9 octobre 2020:

- Un maximum de 100 personnes peut assister aux célébrations telles que les mariages, enterrements, anniversaires, cérémonies de remise de diplôme, réunion de club, fête ou encore aux événements non publics dans un lieux ouvert. Dans un lieu fermé il s’agira de 25 personnes.

- Les réunions dans les espaces privés, publics ou restaurants, ne sont autorisés qu’en groupe de 10 personnes ou bien avec membres de sa famille, les conjoints ou partenaires (mariés ou non), la parenté, les frères et sœurs ainsi que les membres d’une autre famille

- Interdiction de vente hors domicile d’alcool du 9 octobre au soir au 11 octobre au matin à partir de 21 h

- Interdiction de consommation d’alcool dans les lieux publics de 23 h à 6 h sur les places Baldeplatz, Gärtnerplatz, Gerner Brücke, Wedekindplatz ainsi que dans les plaines inondables de l'Isar entre les ponts Reichenbachbrücke et Wittelsbacherbrücke.

 

Des zones dites « rouges »

Actuellement sont considérées comme zones à risques en Allemagne : Berlin et notamment les quartiers Berlin-centre, Neukölln, Friedrichshain et Kreuzberg mais aussi les villes de Francfort en Hesse ainsi que Hamm et Remscheid en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Que l’on quitte l’une de ces zones à risque pour aller autre part où que l’on vienne d’une zone à risque pour se rendre dans une autre, le test corona est de rigueur. Cependant, toute personne se rendant en Rhénanie-du-Nord-Westphalie depuis une zone à risque ne se verra pas pour l’instant imposer de quarantaine obligatoire.

Les personnes provenant d’une zone à risque et qui souhaitent se rendre dans les villes ou zones suivantes ne seront pas non plus autorisées à passer la nuit dans les hôtels, pensions et appartements de vacances : cela concerne la Hesse, Hambourg, le Bade-Wurtemberg, la Bavière, le Saxe-Anhalt, la Saxe, le Brandebourg et la Sarre. Des exceptions sont néanmoins possibles sur présentation d’un test négatif au coronavirus.

A contrario, les voyageurs se rendant en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, à Brême, en Basse-Saxe et en Thuringe ne doivent craindre ni une quarantaine ni une interdiction de passer la nuit dans un quelconque logement.

Des tests payants et une mise en quarantaine

Attention cependant, à partir du 15 octobre, tout voyageur venant d’une zone à haut risque comme la France (excepté le Grand Est) mais aussi la Belgique, le Luxembourg, les cantons de Genève et de Vaud en Suisse, devra effectuer une quarantaine obligatoire. Celle-ci durera 5 jours sur présentation d’un test négatif à l’arrivée sur le sol allemand. Si le voyageur effectue son test en Allemagne, il devra se mettre en quarantaine pendant 10 jours sauf si le test est négatif, auquel cas la mise en quarantaine ne fera que 5 jours. Seuls les voyageurs frontaliers n’auront pas à observer ces règles. Les tests gratuits jusqu’ici à l’aéroport, ne le seront plus dès le 15 octobre.

Autant de mesures décidées par le gouvernement allemand pour endiguer l’épidémie qui devront être respectées à la lettre sous peine d’amende salée voire d’emprisonnement !

 

Nous vous recommandons

EMIE IRION - Copie BIS

Emie Irion

Rédactrice web pour Lepetitjournal.com Allemagne, Emie est une touche-à-tout qui s'intéresse à la culture allemande mais aussi au dessin, aux langues étrangères, aux travaux manuels, à la cuisine, à la lecture, au sport, aux voyages, aux langages codés...
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Marie dim 11/10/2020 - 12:15

Quelles sont vos sources concernant la quarantaine de 5 jours?

Répondre
Commentaire avatar

Candicegen jeu 08/10/2020 - 16:00

Bonjour, concernant les mesures mi Octobre, ça a été dit officiellement ?

Répondre

Actualités

Hambourg Appercu
Coronavirus

Préparation d’une campagne de vaccination en Allemagne

Le ministre de la Santé commence à organiser une campagne de vaccination qui aura lieu dès le premier trimestre de 2021. Il estime que le vaccin sera prêt, malgré des doses en quantité limitée.

Communauté

INTERVIEW

Bruno Zaid : « La peinture est arrivée par hasard »

L’artiste peintre français Bruno Zaid exposera certaines de ses œuvres les 24 et 25 octobre 2020 lors de l’exposition « Tatorte Kunst » à Wiesbaden. Il s’est confié sur son parcours à la rédaction.

Vivre à Francfort

Hambourg Appercu
Religion

Le jour de la Réforme, le dernier-né des jours fériés allemands

Une partie de l'Allemagne s'apprête à chômer samedi 31 octobre en souvenir de la Réforme luthérienne de 1517, en tout cas ceux qui travaillent le samedi car en 2020, ce jour tombe durant le weekend !