Lundi 6 juillet 2020
Francfort
Francfort

Vu d'Allemagne - La réélection de Boris Johnson et le Brexit

Par Jean Coudray | Publié le 18/12/2019 à 07:15 | Mis à jour le 18/12/2019 à 07:15
Photo : ©Guardian News/Capture d'écran youtube
Capture écran Boris Johnson (2)

Boris Johnson a été réélu Premier ministre jeudi 12 décembre. L'occasion de questionner les Allemands sur le Brexit et l'avenir de l'Union européenne pour prendre la température.

Nous nous sommes baladés dans les rues de Francfort afin de jauger le rapport de la population allemande au Brexit et à l'état de l'Union européenne. Sujet très politique s'il en est, certains ont accepté de nous répondre, comme Wolfgang, la soixantaine, Anne, étudiante en histoire de l'art de 23 ans ou encore Markus, 30 ans, ingénieur en informatique et Lena, 34 ans, qui exerce dans le secteur des ressources humaines. Témoignages.

 

Lepetitjournal.com/francfort : que vous inspire la réélection de Boris Johnson en Grande-Bretagne ?

Anne : « J'ai vraiment du mal à comprendre comment les Britanniques ont pu réélire Boris Johnson alors qu'il me semble qu'ils manifestent tous dans la rue, notamment à Londres, en faveur du « Remain ». J'ai l'impression qu'il y a vraiment une dissonance à ce niveau-là. »

Markus : « Je ne sais pas trop si les Britanniques savent vraiment ce qu'implique un tel vote et d’après ce que j'en sais je ne trouve pas que le débat sur le Brexit ait été bien mené mais il faut respecter leur vote. Boris Johnson ne m'a pas l'air d'être un personnage très nuancé et réfléchi mais l'Union Européenne doit s'accommoder de cet interlocuteur. »

Lena : « Je pense que le Parlement britannique ne représente pas la population, notamment la House of Lords, et que cela mène plus facilement à ce que des personnages comme Boris Johnson se retrouvent Premier ministre. Je le trouve bizarre et il y a des affaires à son sujet qui sont peu reluisantes. »

Wolfgang : « J'en déduis qu'il y aura un Brexit « dur », sans négociations, entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne. James Cameron avait ouvert la boite de Pandore, c'est pourquoi nous nous retrouvons dans cette situation. Je pense que les Britanniques n'ont pas idée des conséquences d'un tel vote. »

 

Justement, que pensez-vous du Brexit ?

Wolfgang : « Ce qui est sûr en matière de construction européenne c'est qu'agir de manière égoïste ne produit aucun résultat. Par contre, j'en ai marre d'entendre parler du Brexit, s’ils veulent absolument partir, qu'ils partent. Surtout si c'est une question d'argent. Je pense qu'il faut toujours discuter, trouver un espace de dialogue, pour moi aussi il y a des sujets sur lesquels je ne suis pas d'accord dans la politique européenne mais ce n'est pas une raison pour partir comme ça. »

Anne : « La Grande-Bretagne est une démocratie, donc ils ont le droit de vouloir sortir de l'Union européenne, mais ce pays est aussi un exemple pour beaucoup d'autres, qui pourraient avoir la même idée et je trouve cela dommage. »

Markus : « Le Brexit aura selon moi des conséquences en Grande-Bretagne avant tout pour les classes populaires, qui verront leur mobilité entravée notamment avec la question de la frontière irlandaise et le coût de la vie là-bas. Je ne sais pas ce qui est le mieux pour la Grande-Bretagne mais ils ont au moins eu le mérite de poser la question à leur peuple. Concernant les effets sur l'Union européenne, je pense qu'il y aura du bon et du mauvais et que ça rebat un peu les cartes et les rapports de forces en son sein ce qui n'est pas forcément mauvais même si ça l'affaiblit à l'échelle mondiale. »

Lena : « Le Brexit est une bonne chose pour l'Allemagne mais pas pour les Britanniques. Cela va causer de nouveaux problèmes notamment avec la question irlandaise et peut motiver les Ecossais à sortir eux-mêmes de la Grande-Bretagne. Aussi, cela aura un impact sur l'économie britannique car beaucoup de grandes entreprises américaines qui avaient leur siège européen à Londres vont se réorienter en France ou en Allemagne et cela est une véritable chance pour mon pays. »

 

Quelle est votre opinion sur l'avenir de l'Union européenne ?

Wolfgang : « Je suis enthousiaste à l'idée d'une entité politique européenne, je me sens d'abord Européen et ensuite Allemand. Seulement je suis aussi pessimiste sur son avenir, les fonctionnaires à Bruxelles se sont endormis au lieu de prévoir l'avenir. C'est aussi une question difficile car l'Europe fait face à de nombreux fronts comme la question migratoire, la guerre économique, l'harmonisation fiscale entre autres, et il faut tout gérer en même temps. La relation entre la France et l'Allemagne doit s'améliorer dans ce contexte-là car il ne faut pas que l'Europe se rompe, on se doit de trouver un équilibre mais cela dépend aussi des gouvernements qui forment l'Union. »

Anne : « Le Brexit est inquiétant car l'Union européenne perd une grande puissance économique dans cette affaire, ce qui va la déstabiliser, l'affaiblir, et j'ai peur que cela détruise l'ensemble de la structure qu'il a fallu des décennies à construire pas à pas. En définitive, personne ne gagnerait à ce que cela arrive. »

Markus : « L'idée d'Union européenne est intéressante au départ, mais la gestion de celle-ci est catastrophique à plusieurs égards, ce qui me rend pessimiste. Tout ce qu'elle peut réaliser de bien, elle l'annule par d'autres mesures qui appauvrissent certains pays au bénéfice d'autres. Il n'y a de véritablement européen que la monnaie qui arrange les pays du Nord comme le nôtre mais je sais que les pays du Sud en pâtissent. Aussi, elle n'a rien de démocratique mis à part son Parlement qui semble avoir peu de pouvoir, elle est dirigée par des gens compétents mais non élus. »

Lena : « Même si l'Union européenne est critiquée, elle fait de bonnes choses pour les gens même s’il est parfois difficile de s'en rendre compte. C'est un sujet complexe et il est difficile de se projeter mais je demeure une Européenne convaincue. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

IDÉE SORTIE

Top 5 des rooftops de Francfort

Qu’y a-t-il de mieux en été que de se prélasser et siroter une boisson fraiche tout en ayant une vue imprenable sur la ville ? Suivez-le guide du top 5 des rooftops de Francfort !

Communauté

TÉMOIGNAGES

L’expatriation LGBT : orage ou arc-en-ciel ?

La clé d’une expatriation réussie passe par une bonne intégration dans son pays de résidence. Mais les choses se compliquent pour les expatriés LGBT qui doivent préparer leur mobilité internationale

Vivre à Francfort

IDÉE SORTIE

Top 5 des rooftops de Francfort

Qu’y a-t-il de mieux en été que de se prélasser et siroter une boisson fraiche tout en ayant une vue imprenable sur la ville ? Suivez-le guide du top 5 des rooftops de Francfort !

Expat Mag

Copenhague Appercu
VOYAGES

Norvège : destination nature par la route du nord

Avec ses 387.000 km², ses 25.000 km (!) de côtes, fjords inclus, et ses quelques 5 millions d’habitants, voilà une destination qui ravira les amoureux de nature à l’état brut !