Samedi 14 décembre 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Beaujolais nouveau, une tradition qui continue à s'exporter

Par Jean Coudray | Publié le 19/11/2019 à 17:02 | Mis à jour le 20/11/2019 à 11:36
Photo : ©Pixabay
Beaujolais nouveau exportation vin rouge chardonnay vignoble

Le Beaujolais nouveau, cultivé au nord du Rhône et en Saône-et-loire, est célébré le 21 novembre dans le monde entier, et notamment en Allemagne qui fait durer le plaisir avec des manifestations jusqu'à la fin du mois dans certaines villes. Retour sur son origine et son histoire.
Festive et populaire, l'annonce lors du troisième jeudi de novembre de l'arrivée du Beaujolais nouveau réjouit les Français qui entretiennent un certain amour de la culture viticole et de la boisson.


Un vin primeur de crus et cépages différents

Un vin primeur est un alcool de raisin qui ne macère que quelques jours et ne se conserve quasiment pas en cave car il est vendu quelques semaines seulement après sa récolte. Autrefois interdite, la possibilité de vendre du vin de l'année en cours avant le 15 décembre a fait l'objet d'une dérogation pour cette appellation, labellisée en 1951. La date de mise en vente était tout d'abord variable mais s'est fixée en 1985 le troisième jeudi du mois de novembre.
Basé majoritairement sur des cépages de chardonnay et de gamay, plusieurs appellations restrictives constituent le vignoble du Beaujolais : le brouilly, le chénas, le chiroubles, le côte-de-brouilly, le fleurie, le juliénas, le morgon, le moulin-à-vent, le régnié et le saint-amour. L'idée du Beaujolais nouveau est issue d'une pression des syndicats viticoles désireux d'écouler facilement un large stock de vin à date fixe.


Un phénomène dorénavant mondial

Le Beaujolais nouveau fut popularisé tout d'abord en France par un parrain et une marraine de choix : George Brassens et Mireille Mathieu.
Bénéficiant d'une forte campagne médiatique en soutien à la filière viticole mais aussi adossé à des plans marketings toujours plus audacieux (organisation de soirées, marathons, spectacles son et lumière...), le succès de ce vin primeur est indéniable à travers le monde. Le volume de Beaujolais nouveau commercialisé est variable selon les années et les récoltes aux alentours de 200 000 hectolitres par an. Le Beaujolais nouveau est aussi populaire en France qu'à l'international puisque la moitié de la production est destinée à l'export. Les étrangers apprécient son goût fruité qui change selon les années et certains vont jusqu'à se baigner dedans comme les Japonais qui en sont les plus grands buveurs à l'international, suivis par les Allemands et les Américains.


Où le Beaujolais nouveau arrivera-t-il en Allemagne ?

Retrouvez l'arrivée des crus 2019 du Beaujolais nouveau dans certaines villes d'Allemagne en suivant les liens suivants (liste non exhaustive) :

https://expat-guide.lepetitjournal.com/francfort/agenda/

https://expat-guide.lepetitjournal.com/berlin/agenda/

https://expat-guide.lepetitjournal.com/heidelberg-mannheim/agenda/

https://expat-guide.lepetitjournal.com/munich/agenda/

https://expat-guide.lepetitjournal.com/cologne/agenda/

https://expat-guide.lepetitjournal.com/hambourg/agenda/

 

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

jean luc1 mar 19/11/2019 - 23:45

le beaujolais nouveaux est une belle erreure au sens eonologique . Depuis 20ans j'en achete plus . il est en perte de vitesse . pour ma part dans ma caves il y a pas de vins français , mais par contre que des vins allemands de trés bonne qualitéeset qui valent les meilleurs bourgogne . jean luc

Répondre

Que faire à Francfort ?

Heidelberg Mannheim Appercu
GASTRONOMIE

Le vin chaud, tradition et dégustation maison

Boisson emblématique autour de Noël, le vin chaud non seulement réchauffe mais présente de nombreux bienfaits pour la santé. Depuis quand la recette existe-t-elle et comment la préparer soi-même ?

Vivre à Francfort

ARTICLE SPONSORISÉ

Emploi-Allemagne. Le spécialiste de l'emploi des Français en Allemagne

Née à Francfort il y a plus de 20 ans, Emploi-Allemagne est une plateforme d’aide à l'insertion professionnelle des Français en Allemagne. Sa présidente, Anne-Chrystelle Bätz nous en dit plus.