TEST: 2254

Que faire en cas de piratage des comptes de médias sociaux ?

Par Article Partenaire - Édition de Dublin | Publié le 20/09/2021 à 22:25 | Mis à jour le 16/10/2021 à 17:41
réseaux sociaux

Les escrocs piratent des comptes de messagerie afin d'envoyer des messages fictifs à partir d'une adresse électronique fiable dans l'espoir d'inciter les destinataires à agir. L'objectif final peut être d'amener ces contacts à envoyer de l'argent, à communiquer des informations personnelles ou à cliquer sur un lien qui installe un logiciel malveillant, un logiciel espion ou un virus sur l'appareil de la victime.

Dans cet article nous allons vous citer les quatre mesures que vous pouvez prendre dès maintenant pour reprendre le contrôle de votre compte, bannir le pirate et vous protéger à l'avenir.

 

  1. Modifiez vos informations d'identification.

La première étape : Reprenez le contrôle de votre compte. Si le pirate vous a bloqué, vous devrez peut-être contacter votre fournisseur de services de messagerie pour obtenir de l'aide. Vous devrez probablement fournir toute une série d'informations pour prouver votre identité et reprendre le contrôle de votre messagerie.

Si vous avez toujours accès à votre compte, procédez immédiatement aux modifications suivantes :

  • Obtenez un nouveau nom d'utilisateur et un nouveau mot de passe. Choisissez un mot de passe fort. Les mots de passe ou phrases de passe sécurisés doivent contenir au moins 12 caractères, dont des chiffres, des symboles et un mélange de lettres majuscules et minuscules. Utilisez un mot de passe unique pour chaque compte. Les gestionnaires de mots de passe offrent un moyen simple et sûr de créer des mots de passe complexes et de conserver la trace de vos identifiants de connexion.
  • Changez vos questions de sécurité. Le pirate a peut-être eu accès à votre compte en devinant les réponses aux questions de sécurité. Il pourrait à nouveau pirater votre compte si vous ne changez pas ces questions et ces réponses. Évitez de choisir des questions dont les réponses peuvent être facilement devinées ou trouvées en ligne. Par exemple, ne choisissez pas "Quel est le deuxième prénom de votre mère ?" si votre mère utilise régulièrement son prénom, son deuxième prénom et son nom de famille sur les médias sociaux.
  • Activez la vérification en deux étapes. Également connue sous le nom d'authentification multifactorielle, cette mesure de sécurité supplémentaire vous oblige généralement à saisir votre nom d'utilisateur et votre mot de passe, ainsi qu'un code temporaire, pour accéder à un compte. Par exemple, le fournisseur de services peut envoyer le code d'accès unique à votre téléphone chaque fois que vous essayez de vous connecter. Sans votre téléphone, un pirate aura beaucoup moins de chances d'accéder à un compte pour lequel la vérification en deux étapes est activée.
  1. Prévenez vos contacts.

Informez les collègues, les amis et la famille figurant dans votre liste de contacts que votre adresse électronique a été piratée. Prévenez-les de supprimer tout message suspect provenant de votre compte. Dites-leur également de ne pas ouvrir d'applications, de ne pas cliquer sur des liens, de ne pas communiquer d'informations sur leur carte de crédit et de ne pas envoyer d'argent. Il peut être embarrassant de faire savoir à vos contacts que vous avez été piraté, mais cet avertissement peut leur éviter de tomber dans une arnaque.

  1. Recherchez les signes de problèmes.

Les pirates peuvent apporter des modifications qui leur permettent de s'introduire à nouveau dans votre compte ou même de continuer à escroquer les gens après que vous ayez repris le contrôle du compte. Pour éviter cela, vous devez prendre les mesures suivantes :

  • Vérifiez vos paramètres. Les pirates qui accèdent à un compte de messagerie peuvent modifier les paramètres pour compromettre davantage votre sécurité. Vérifiez la signature de vos e-mails pour vous assurer qu'elle ne contient pas de liens inconnus. Vérifiez que vos e-mails ne sont pas automatiquement transférés à quelqu'un d'autre. Et demandez à votre fournisseur de services de messagerie des conseils sur les autres moyens de sécuriser votre compte.
  • Recherchez les problèmes. Recherchez les signes d'un virus informatique sur votre ordinateur, votre téléphone ou votre tablette. Déconnectez-vous des Wifi-Public ou trouver un bon VPN pour votre Mac ou votre ordinateur Windows. Le Wi-Fi public donne la possibilité aux pirates de se placer entre vous et le point d'accès. Autrement, au lieu de parler directement avec le point d'accès, vos informations sont envoyées au pirate, qui les relaie ensuite.
  1. Protégez-vous pour l'avenir.

Enfin, vous pouvez mettre en place quelques mesures simples pour rendre moins probable un nouveau piratage de votre compte de messagerie. Voici ce qu'il faut faire :

  • Mettez-vous à jour, fréquemment. Assurez-vous que vous utilisez les dernières versions de vos applications, de votre navigateur, de votre système d'exploitation et de vos logiciels. Les versions les plus récentes contiennent souvent des correctifs pour corriger les failles de sécurité que les pirates peuvent exploiter. Vous pouvez également supprimer les applications que vous n'utilisez pas ou qui ne sont pas régulièrement mises à jour par leurs développeurs.
  • Ajoutez un logiciel de sécurité. Procurez-vous un logiciel de sécurité auprès d'une société réputée et installez-le sur tous vos appareils. Si vous disposez déjà d'un logiciel de sécurité, assurez-vous que vous avez la dernière version et exécutez-la pour vérifier la présence de logiciels malveillants, de logiciels espions et de virus.

Maintenant que vous savez ce qu'il faut faire si votre compte de messagerie est piraté, vous pouvez mettre en place un plan d'action au cas où vous recevriez le redoutable message "vous avez été piraté" d'un ami. Cela vous permettra de retrouver votre compte et votre tranquillité d'esprit plus rapidement.

Article Partenaire - Édition de Dublin

Les “articles partenaires” de l'édition dublinoise ne sont pas des articles de la rédaction de Dublin de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale