La légalisation du cannabis de retour sur la scène médiatique

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 16/05/2022 à 15:42 | Mis à jour le 16/05/2022 à 23:20
Photo : Légalisation du cannabis
légalisation du cannabis en Europe

Si le sujet avait disparu dans la jungle des autres sujets chauds des deux dernières années, il est désormais de retour : le débat sur le cannabis reprend de plus belle. Alors que les États-Unis continuent, à l’échelle fédérale, de mettre en œuvre de nouvelles réformes, il n’est désormais plus qu’une question de temps avant que l’Europe n’emboîte le pas. Faut-il légaliser le cannabis, et notamment le cannabis médical ? État des lieux de la question en Europe et les prochains développements attendus.

Malte, pionnier européen

La nouvelle est tombée début décembre 2021 : Malte devient le premier pays européen à légaliser le cannabis médical. Une avancée sans équivalent pour le continent, qui est scindé en deux écoles depuis plusieurs années sur la question du cannabis, ne trouvant pas de voix unique à sa possible légalisation. Faut-il légaliser uniquement le cannabis médical, ou bien aussi le récréatif ? Quelles conséquences pour la société et l’économie ? Ce sont là des interrogations que Malte ne se pose plus, ayant décidé de faire un pas en avant dans la légalisation, comme bon nombre de pays nord-américains ou africains.

Au même titre que les Pays-Bas, Malte est un pays relativement avancé sur les questions de cannabis, reconnaissant les possibles bienfaits de certaines substances comme le CBD et le THC pour soigner des maladies chroniques. Le pays permet également à ses citoyens de posséder du cannabis à usage récréatif, en quantité limitée, ce qui constitue une nouveauté. La question est de savoir si cela va ouvrir la voie en Europe à d’autres pays, ou bien rester un exemple pionnier.

France, toujours dans l’interrogation

Selon des sondages menés auprès de la population française, cette dernière ne serait pas en reste concernant la consommation de cannabis. Il semble même que la France fasse partie des pays dont la majorité de la population a déjà testé le cannabis, contrairement à beaucoup de pays européens. D’ailleurs, grâce à des ressources en ligne comme cannaconnection, des informations concernant le cannabis, ses risques et ses bienfaits, sont à disposition en permanence. Et pourtant, malgré cette popularité, la législation française concernant le cannabis est l’une des moins avancées en Europe de l’Ouest.

C’est peut-être parce que la France a un historique difficile avec le cannabis, mais une chose est certaine : les choses bougent lentement. Avec le lancement d’essais cliniques en mars 2021, la France fera partie de ces pays qui souhaitent avoir des « preuves » et des faits concrets avant de faire la moindre avancée sur la légalisation du cannabis. D’ailleurs, en France, il est toujours interdit de posséder, cultiver ou consommer du cannabis, même pour son usage personnel.

L’Allemagne, un allié ou un levier ?

Un voisin immédiat à la France pourrait aussi faire basculer les choses à un moment ou un autre. Considérées comme le « duo moteur » de l’Europe, la France et l’Allemagne travaillent en synergie et la question du cannabis pourrait bien revenir sur le devant de la scène. Alors que l’Allemagne s’est montrée favorable à une légalisation du cannabis thérapeutique, mais aussi récréatif, ainsi qu’une libéralisation du marché en Europe, elle ouvre les portes à de nouvelles opportunités économiques, attirant de nouveaux investisseurs et capitaux. Une dynamique en développement constant, qui appelle à encore plus : les chiffres concernant le marché du cannabis à horizon 2050 sont absolument faramineux, et l’Europe voudra peut-être, à un moment donné, sa part du gâteau. Affaires à suivre ! 

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale