NATIONAL FISH AND CHIPS DAY – Les Italiens ont-ils inventé le Fish and Chips ?

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 27/05/2022 à 10:30 | Mis à jour le 27/05/2022 à 10:30
fish and chips

A l'occasion de la septième journée nationale du Fish and Chips ce vendredi 27 mai, retour sur ce plat de poisson frit qui fait débat. En effet, étonnamment, l'Italie affirme être à l'origine du Fish and Chips.

Les Italiens ont déjà les lasagnes, les bolognaises et le tiramisu mais ils réclament aussi la paternité du Fish and Chips, reconnu comme le plat anglais et irlandais par excellence. D'ailleurs, l'organisation du National Fish and Chips Day en Irlande provient de l'Irish Traditional Italien Chippers Association, une organisation qui promeut la gastronomie italienne sur l'île d'émeraude.

Un plat vénitien ?

Des chefs italiens prétendent que le Fish and Chips était une spécialité de la ville de la Venise, apportée dans les îles britanniques par des immigrants de la ville aux mille canaux il y a plus de 150 ans.

Evidemment, côté anglais, on ne mâche pas ses mots : « nous n'avons jamais entendu dire que les Italiens avaient amené le fish and chips », avait déclaré il y a quelques années Andrew Cook, le trésorier de la National Federation of Fish Frier au Telegraph.

Difficile de démêler les fils de l'histoire, aussi enchevêtrés qu'un plat de spaghettis.

Les sources divergent sur le lieu du premier fish and chips. La Fédération nationale (NFFF) considère tout de même que le premier "chippie", a été créé en 1860 en Angleterre.

L'histoire de Giuseppe Cervi

Les Irlandais de leur côté sont plus enclins à accepter la paternité italienne. La légende veut que le premier plat de poisson frit ait été vendu par un immigré italien du nom de Giuseppe Cervi dans les années 1880. Un jour, l'Italien qui préparait du poisson et des marrons aurait confondu les marrons avec une patate rôtie, créant par la même occasion le Fish and Chips.

Giuseppe Cervi ouvre peu après son premier commerce de Fish and Chips dans l'actuelle Pearse Street à Dublin. La femme de Giuseppe, Palma, dont l'anglais était très limité,  avait coutume de demander aux clients en montrant le menu « Uno di questo, uno di quello? » soit « One of these, one of those? » (« celui-ci ou celui là ? »). Aujourd'hui encore, cette expression de « one and one » est toujours utilisée, dans les chippers italiens notamment.

L'histoire d'un plat et les influences culinaires sont souvent obscures et tiennent plus de la légende que du fait historique. Alors qui sait ? Peut-être que les Irlandais revendiqueront un jour la création de la pizza?

Tiphanie Naud

Crédit photo : Flickr/ Pointnshoot

Sur le même sujet
logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale