Une fraude sur des ventes de terrains à 27 millions d’AED

Par J.C. | Publié le 01/10/2019 à 15:13 | Mis à jour le 01/10/2019 à 15:16
Une fraude sur des ventes de terrains à 27 millions d’AED jugée par le tribunal

Un groupe de 9 personnes viennent de passer devant la Cour de Première Instance dans le cadre d’une fraude à 27 millions d’AED commise en juin 2018 et rendue possible par la falsification de nombreux documents par les prévenus. D’après l’enquête, un homme de 39 ans originaire d’Azerbaïdjan et une femme de 28 ans originaire du Turkménistan ont procédé, avec les autres accusés, à la falsification de documents originaux en vue de vendre, à un homme originaire d’Inde de 48 ans, 2 terrains à Palm Jumeirah pour la somme de 27 millions d’AED.

La prévenue a reconnu s’être faite passer pour la propriétaire des parcelles (qui est en fait une femme d’affaires Iranienne de 62 ans) grâce au port d’un abaya et d’un niqab. Elle a également reconnu avoir falsifié la signature de la propriétaire. Elle s’était aussi rendue, à la place de cette dernière, à une entrevue avec l’acheteur potentiel pour signer les chèques et le rencontrer afin de le rassurer (c’est lui qui avait demandé cette rencontre).

L’acheteur ne s’était rendu compte de la supercherie qu’une fois sur place, à Palm Jumeirah, où un agent de sécurité lui avait confirmé qu’il n’apparaissait pas sur la liste des propriétaires. Une nouvelle audience est prévue le 14 octobre….affaire à suivre donc.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale