Jeudi 2 juillet 2020

Témoignages - Comment ils ont surmonté le coronavirus

Par La Rédaction | Publié le 29/04/2020 à 19:48 | Mis à jour le 30/04/2020 à 06:29
témoignages coronavirus

Chaque cas est bien entendu particulier et nous ne pouvons prétendre répondre à tous les cas de figure, selon la gravité de vos symptômes et la catégorie (à risque ou non) à laquelle vous appartenez. Cependant voici pas à pas l’expérience de trois résidents de Dubaï qui ont accepté de partager avec nous les étapes de cette épreuve, depuis les premiers symptômes jusqu’au retour à leur domicile. Notez également que tous trois ont traversé cette expérience à diverses dates et que le protocole a évolué dans le temps, la disponibilité et la réactivité des équipes soignantes aussi.

 

Voici nos témoins, que nous appellerons A, Une maman et son enfant de 11 ans, B un père de famille et C une autre mère de famille et son garçon de 6 ans. Vous trouverez ici leurs réponses à notre questionnaire, que nous publions, par respect, sous couvert d’anonymat.

 

 

 

 

1. Pourquoi avoir pris la décision de vous faire tester, présentiez-vous des symptômes

A- Mon fils présentait depuis quelques jours les symptômes d’une grosse angine avec fièvre assez haute. Comme la température ne baissait pas malgré le paracétamol et que les douleurs de la gorge empiraient, je prends rendez-vous à l’hôpital - nous étions au milieu d’un weekend - dans l’idée de lui faire prescrire des antibiotiques.

B- Je me suis présenté un jeudi soir aux urgences car j'avais de très fortes fièvres, une toux sèche et souffrait d’une grande fatigue. Je présentais donc les symptômes qui me semblaient correspondre à ceux du Covid19.

C- Samedi 21 mars dans l’après-midi, mon fils a eu de la fièvre mais je ne me suis pas inquiétée plus que ça. Le lendemain, il s'est réveillé avec plus de 40C et des maux de tête et donc là, je l'ai de suite emmené dans un centre médical pour le faire ausculter. 

 

 

2. Que se passe-t-il à la consultation ?

A- Au vu de ses symptômes, le médecin qui nous reçoit lui prescrit effectivement des antibiotiques qu’il prend immédiatement, et effectue également le test du Corona par écouvillon nasal, par précaution. On nous recommande de rester en auto-isolement pendant trois jours, pour attendre les résultats du test.

B- Examens habituels aux urgences, pouls, température et historique, puis je suis mis à l'isolement avant la  visite du docteur qui ordonne de faire effectuer des tests sanguins et le test nasal Covid19. Il s'agit donc de vous insérer un long bâtonnet enduit de coton à son extrémité, au fond de chaque narine. C'est assez désagréable car le bâton est enfoncé profondément. Idem ensuite pour le fond de la gorge. Ensuite, vu mon état et étant donné mes symptômes, je suis resté à l'hôpital durant le week-end. Au bout de trois jours, pas encore de résultats (nous sommes au début de l’épidémie, et le système de test est encore en rodage), mes symptômes sont stables, je suis relâché mais en confinement total chez moi.

C- Nous avons été très bien reçus et tout le monde a été très gentil. Ils étaient bien sûr tous très précautionneux, mais c'était fait avec le sourire. Très vite, nous avons été pris en charge. Les infirmières ont pris les constantes de mon fils, et très rapidement ont décidé de le tester et moi avec. Ensuite, une pédiatre est venue pour vérifier s'il n'y avait pas autre chose, et m'a ensuite prescrit du paracétamol pour lui faire baisser la fièvre. Enfin, nous sommes rentrés chez nous dans l’attente des résultats.

 

 

3. À partir du résultat positif quel est le protocole qu’on vous demande de suivre ?

A- Lorsque le résultat de son test nous est communiqué, nous sommes tous convoqués (tous les membres de la famille : deux autres enfants, mon mari et moi), et nous nous déplaçons pour effectuer le test en hôpital, car nous faisons partie de la catégorie « qui a été en contact avec une personne ayant testé positif » même si nous sommes tous pour l’instant sans aucun symptôme.

B- Deux jours plus tard, coup de téléphone du Dubaï Health Authority : "vous êtes positif, préparez-vous, une ambulance va vous ramener à l'hôpital". Ma famille doit également se faire tester, ils seront tous négatifs.

C- Ils nous ont dit que nous aurions les résultats après 48h donc n'ayant rien reçu le 24 mars, je me suis dit que les résultats devaient êtres négatifs. Le 25 au matin, j'appelle pour vérifier et j’apprends qu'il fallait que je me connecte à l'appli (AlHosnUAE) où les résultats sont déposés automatiquement. Vers 15h, je reçois un appel de la pédiatre qui travaille au DHA et qui m'annonce que mon fils est positif. Je lui demande pour moi, mais elle me dit qu'elle ne sait pas et que les tests sont traités au cas par cas, pas forcément par famille. Elle me dit que mon fils étant encore petit (6 ans), il faut qu'il soit hospitalisé. Je lui dis qu'il ne présente plus de symptômes et que la fièvre n'a duré que 36h, depuis il est en pleine forme. J'insiste un peu pour qu'il soit confiné à la maison mais elle refuse car elle me dit que ça pourrait être très imprévisible et que son état pourrait se dégrader très vite, même après un mieux. De plus, elle me dit que si les autres membres de notre famille ont été épargnés, ça permettra de continuer à les protéger. Là je dois donner la liste complète des personnes qui vivent chez nous : mon mari, mon autre fils, ma maman et mon frère, et deux amis que nous avons hébergés temporairement car leur avion avait été annulé. Elle nous demande de créer un groupe Whatsapp afin que chacun fournisse la photo recto-verso de son Emirates ID, et elle coordonne les rdv pour que dès le lendemain, tous aillent se faire tester. Elle demande aussi la liste de toutes les personnes qui ont été en contact avec mon fils durant les 14 derniers jours.

 

 

4. Comment se passe l’hospitalisation et votre prise en charge ?

A- Comme mon fils est mineur je l’accompagne, on nous affecte dans un hôpital en ville en fonction des places disponibles et dans lequel nous nous rendons par nos propres moyens. La prise en charge est - je souhaite le souligner - particulièrement humaine et empathique : mon fils est encore jeune, et si les soignants sont protégés ils prennent tout de même des risques pour le traiter avec des gestes de tendresse (en particulier lors du test nasal qui est plutôt douloureux), à notre arrivée ils l’appellent par son prénom, et font tout pour non seulement nous apporter les soins les plus complets selon le protocole le plus strict, mais aussi de la façon la plus humaine possible.

B- À mon retour je suis à l'isolement complet à l'hôpital, mais dans une chambre très confortable avec télévision et accès Wifi. je suis traité au Panadol, et cocktail de vitamines et de fluides nourrissants par intraveineuse.

C- Une ambulance est venue chercher mon fils et nous avons décidé que ce serait mieux que ce soit moi qui reste avec lui à l'hôpital. Dès notre arrivée au Latifa Hospital, nous avons très bien été pris en charge. Nous avons été installés dans une chambre et les infirmières ont de nouveau ausculté mon fils. Vu qu'il allait bien, on nous dit que nous serons de nouveau testés le lendemain. Financièrement tout a été pris en charge par l'hôpital et nous n'avons rien eu besoin de payer

 

 

5. Concrètement à quoi ressemble votre séjour ?

A- C’est une grande chambre confortable comme dans la majorité des hôpitaux de Dubaï, nous avons accès à la télévision, un bon réseau Wifi, et tout est fait pour nous rendre le séjour le moins pénible possible et prendre le moins de risque possible : par exemple les radios de contrôle sont effectuées directement dans votre chambre, limitant les déplacements et les contacts. Bien entendu, aucune visite extérieure.

B- Une infirmière vient me prendre pouls et température vers 6:30 le matin et 23h tous les jours. Je m'aperçois  rapidement que j'ai totalement perdu l'appétit, le goût et l'odorat. J’ai perdu du poids. Le docteur passe 2 fois dans la semaine et ordonne à chaque fois une batterie d’examens sanguins. J'obtiens les résultats de ceux-ci en 24H grâce à leur publication sur le site internet de l'hôpital, mais pas de médecin pour venir les commenter : je suis au début de l’épidémie et mon isolement est absolu.

C- Nous sommes isolés dans une chambre de 12m2 avec une salle de bain privée et interdiction formelle d'en sortir. Heureusement il y avait Internet donc j'ai pu continuer l'école à distance pour mon fils, ce qui nous a bien occupés les matinées. Puis l'après midi, je jouais avec lui car mon mari a eu le droit de nous déposer un sac avec des jeux de société et des coloriages. Il y avait la TV mais avec accès uniquement aux chaînes arabophones. Pour un hôpital public, j’ai trouvé que les repas étaient délicieux et très copieux. On nous a souvent demandé si l’on mangeait à notre faim, et si on souhaitait des changements dans nos repas. La pédiatre nous appelait 2 fois par jour pour s'assurer que tout allait bien. L'infirmière passait toutes les 3/4 heures pour prendre les constantes. Le personnel était d'une très grande gentillesse

 

 

 

6. À quel moment êtes-vous autorisés à rentrer chez vous ?

A- Nous devons attendre deux tests négatifs d’affilée, sachant qu’entre chaque test il nous a fallu patienter 3 jours pour le résultat. Dans notre cas cela a pris une semaine seulement - pour mon fils, sachant que moi je n’ai jamais testé positif.

B- Au bout de 3 jours d'hospitalisation, la fièvre a quasiment disparu. Nouveau test COVID19, mais celui-ci s'avère encore positif. 3 jours plus tard, je vais beaucoup mieux, nouveau test, nouvelle attente de résultat pendant 3 jours, mais cette fois-ci le test est négatif. J'ai demandé à faire réaliser un quatrième test pour gagner du temps. Celui-ci revient aussi négatif. Je suis ainsi libéré au bout de 8 jours d'hospitalisation, et prié de me confiner chez moi pour les 14 jours réglementaires.

C- Tous les 2 jours nous avons été testés et nous avons pu sortir au bout de 3 tests négatifs consécutifs. Nous avions les résultats de chaque test dans la journée. 

 

 

7. Quel suivi vous est proposé ?

A- Une fois que nous rentrons chez nous, la famille entière doit se soumettre à un isolement strict de deux semaines, sans aucune sortie autorisée : ni courses alimentaires, ni quoi que ce soit d’autre (sauf urgences médicales si besoin). Le DHA nous suit au téléphone, et mon fils doit effectuer un check-up au bout de 15 jours, à dater de son retour à la maison.

B- D’un point de vue financier, j’ai dû régler mon premier séjour de 3 jours à l’hôpital. En ce qui concerne le deuxième séjour, mon assureur ne couvrant pas les cas de pandémie, le DHA a accepté de prendre en charge l'entièreté de mon séjour et de mes soins : un grand merci ! Il n’y a pas de suivi particulier à part rester confiner à son domicile. J'ai signé une décharge confirmant mon respect de ces instructions. Mais il est important de comprendre que mon histoire a eu lieu au tout début de l'épidémie aux UAE. Les hôpitaux n'étaient pas pleins et le protocole de traitement était au début.

C- Nous sommes rentrés au bout de 6 jours, et il fallait que nous restions 14 jours de plus chez nous en confinement strict. Au moindre symptôme, nous avions la consigne de contacter l'hôpital.

 

NB : nous rappelons à toute fin utile qu’est dans l’obligation de se faire contrôler et éventuellement tester toute personne qui,

  • Présente des symptômes liés au Coronavirus (pas forcement dans leur totalité) à savoir : fièvre résistant au Paracétamol, douleurs de la gorge, difficultés respiratoires, déglutition difficile, douleurs de poitrine, toux sèche, étourdissement, essoufflement, maux de têtes, maux de ventre, fatigue inhabituelle, perte de l’odorat et/ou du goût.
  • Sait ou pense avoir été en contact avec des personnes ayant testé positif
  • Est contactée par une personne ayant testé positif comme faisant partie/ayant fait partie de son entourage.

 

Pour cela, comment procéder :

 

  • Vous n’avez pas ou peu de symptômes : prenez rendez-vous dans un des Drive-In Testing Center, et dans l’attente de ce dernier, respectez un auto-confinement strict. En cas d’aggravation contactez aussitôt votre médecin ou les urgences.
  • Vous présentez des symptômes légers : prenez rendez-vous auprès de votre médecin traitant, en le prévenant de la raison de votre visite - afin qu’il vous ausculte et vous fournisse un justificatif pour vous faire tester en priorité. En cas d’aggravation contactez aussitôt votre médecin ou les urgences.
  • Vous présentez des symptômes lourds : appelez une ambulance ou rendez-vous au plus vite dans les urgences de l’hôpital le plus proche, prévenez de votre état en arrivant, vous serez aussitôt pris en charge.

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Lifestyle

MODE

Encore des nouveautés d’été chez Comptoir 102

L’été commence chez Comptoir 102 avec beaucoup de nouveautés sur les marques Ulla Johnson, Laurence Bras, Raquel Allegra, Xirena, Forte Forte, ainsi que la nouvelle marque qui arrive de L.A, Overlover