80% des résolutions de litiges se feront à distance aux Emirats cette année

Par J.C. | Publié le 21/06/2021 à 19:24 | Mis à jour le 21/06/2021 à 19:31
litiges dubai

Comme l’a indiqué dimanche le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-Président et Premier Ministre des EAU ainsi qu’Emir de Dubaï, le pays souhaite régler 80% des cas de litiges en distanciel. Un objectif rendu possible grâce au succès de l’adoption généralisée du télétravail, que ce soit dans le public ou le privé, depuis le début de la pandémie de COVID-19 l’an dernier.

L’objectif de ces procédures réalisées à distance est avant tout de proposer le système judiciaire le plus efficace du monde.

Comme le cheikh l’a d’ailleurs rappelé via ses réseaux sociaux

le pays est parvenu avec succès à adopter des systèmes de résolution de litiges à distance pendant la pandémie de Covid-19, ajoutant qu’il a été décidé de demander au Ministère de la Justice de régler au moins 80% des contentieux en distanciel d’ici la fin de 2021  

et que l’objectif est d’avoir les meilleurs services judiciaires mais aussi les plus rapides, et les plus équitables. Cette annonce fait également suite à la décision d’Abu Dhabi de créer un tribunal dédié pour le règlement des litiges financiers de moins de 500 000 AED afin de libérer les autres tribunaux, qui pourront se concentrer sur des dossiers de plus grande importance. Ce tribunal sera notamment compétent pour traiter les litiges professionnels, les réclamations en cas de salaires impayés, ainsi que les affaires commerciales.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale