Quel impact sur votre visa si vous avez perdu votre emploi ou démissionné ? 

Par J.C. | Publié le 24/05/2022 à 03:42 | Mis à jour le 24/05/2022 à 07:17
visa travail dubai

Nombreux sont les résidents à se questionner régulièrement sur les conséquences que pourraient avoir un licenciement ou une démission, dans un contexte où ils résident souvent dans le pays avec leur famille et que leur visa est sponsorisé par l’employeur justement.

Aussi, si c’est votre cas, sachez qu’en vertu de l’Article 7(3) de la Résolution Num 1 de 2022 du Cabinet, l’employeur a pour obligation de procéder à l’annulation du permis de travail du salarié dès lors que le document de démission ou de licenciement est signé.

Pour ce faire, la procédure est la suivante :

1) Dépôt d'une demande d'annulation du permis de travail via les canaux spécifiés par le ministère,

2) Complétion des informations requises et transmission des pièces jointes,

3) Paiement des amendes éventuelles, si applicable,

4) Attestation indiquant que le salarié a bien perçu ses droits,

5) Complétion de toutes autres conditions précisées par décision du ministre ou de son délégué.

À noter que si vous sponsorisez les membres de votre famille, il vous faudra d’abord annuler leurs visas avant que votre employeur ne puisse effectuer la procédure d’invalidation de votre visa.

À noter qu’aux Émirats, une fois qu'un visa de résidence est annulé, une personne peut résider dans le pays pendant une période de grâce de 30 jours (qui comprend la date d'annulation). Pendant cette période, vous devrez soit quitter le pays, soit changer votre statut de séjour. Si vous trouvez un nouvel emploi pendant le délai de grâce, vous pouvez demander à votre nouvel employeur de sponsoriser votre permis de travail et ainsi changer votre statut de résident avant l'expiration du délai de grâce.

Si votre autre emploi est trouvé en amont, vous pourrez transférer les visas des membres de votre famille sous votre nouveau visa. En revanche, le maintien du visa des personnes à charge lors du transfert de votre visa de résidence d'un employeur à un autre est soumis à l'approbation de la General Directorate of Residency and Foreigners Affairs de Dubai (GDRFA) ou par la Federal Authority for Identity, Citizenship, Customs and Port Security (ICA).

En revanche, si vous ne parvenez pas à trouver un nouvel emploi, vous pourrez soit demander à obtenir un visa visiteur, tout comme les membres de votre famille, soit faire une demande de visa investisseur, et ainsi parrainer vous-mêmes votre famille. Attention toutefois à ne pas dépasser le délai de grâce car pourriez dans ce cas-là vous exposer à des pénalités.

 

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

MichMichel mar 24/05/2022 - 12:11

La loi n'a pas été modifiée récemment augmentant le délai ?

Répondre

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale