Dimanche 7 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

PAPE FRANÇOIS - Comment a été géré l’organisation de la visite ?

Par J.C. | Publié le 09/02/2019 à 17:00 | Mis à jour le 09/02/2019 à 17:02
pape François uae

Le Pape François était présent la semaine passée pour une visite historique, la première d’un Pape dans la Péninsule Arabique. Pendant cette visite, une messe Papale a été organisée pour près de 180 000 chanceux ayant pu obtenir un billet d’entrée. Mais derrière cette visite, une logistique phénoménale a dû être mise en place puisqu’avec l’Asia Cup Football terminant le 1erfévrier, les organisateurs n’ont eu réellement que 72 heures pour tout mettre en place, une prouesse ! 

Et selon plusieurs personnes ayant pris part à l’organisation, c’est le travail d’équipe et la coopération qui ont permis de relever ce défi dans le (court) temps imparti. Vient aussi s’ajouter la confiance que les coordinateurs avaient dans leurs équipes, puisque ceux-ci n’ont jamais douté que tout pourrait être prêt à temps pour l’arrivée du Pape. À noter que pas moins de 2 000 bénévoles et 5 000 autres personnes dépendant de diverses entités gouvernementales ont travaillé 24h/24 en se relayant afin de tout mettre en place. 

De la gestion des bus, à la gestion des denrées alimentaires ainsi que des toilettes, rien n’a été laissé au hasard et tout avait été préalablement préparé afin de perdre le moins de temps possible. Certains ont même eu la chance de se rendre au Vatican, en amont de l’arrivée du Pape, afin de coordonner cette visite et de se familiariser avec les coutumes Chrétiennes. 

0 Commentaire (s)Réagir

Lifestyle

MODE

Encore des nouveautés d’été chez Comptoir 102

L’été commence chez Comptoir 102 avec beaucoup de nouveautés sur les marques Ulla Johnson, Laurence Bras, Raquel Allegra, Xirena, Forte Forte, ainsi que la nouvelle marque qui arrive de L.A, Overlover

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.