Organiser des Treks à RAK sans autorisation peut couter cher

Par J.C. | Publié le 22/02/2021 à 16:06 | Mis à jour le 24/02/2021 à 05:32
Organiser des Treks à RAK sans autorisation peut couter cher

L’Autorité du Développement Touristique de Ras Al Khaimah a strictement interdit aux entreprises, aux organisateurs de voyages ou aux particuliers d'organiser des randonnées ou des événements sportifs de montagne sans obtenir de permis.

Cette décision a été prise après que de trop nombreux accidents n’aient été à déplorer dans cette région montagneuse. Des amendes de 10 000 AED seront dressées à l’encontre des contrevenants. De plus, une fois l’autorisation obtenue, il est rappelé que la prudence est de mise en montagne et que des règles doivent être respectées : préparer correctement votre trek et vous tenir au plan afin de rentrer en sécurité, ne pas partir seul et rester sur les sentiers délimités, vérifier les conditions météorologiques, rester hydraté et toujours partir avec un kit de premiers secours, être correctement vêtu et équipé…. Il est aussi indiqué qu’il est absolument interdit de consommer de l’alcool et d’utiliser un drone. Enfin, faites attention au volume si vous écoutez de la musique puisque cela est également interdit.   

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale