Les EAU vont utiliser l'identification faciale dans certains secteurs

Par J.C. | Publié le 15/02/2021 à 19:13 | Mis à jour le 15/02/2021 à 19:23
identification faciale EAU

Le Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-Président et Premier Ministre des EAU ainsi qu’Emir de Dubaï, présidait dimanche 14 février une réunion du Cabinet pendant laquelle plusieurs décisions importantes ont été prises.

La première concerne l’utilisation des technologies de reconnaissance faciale pour remplacer l’identification classique des individus qui se fait généralement grâce à des documents originaux. Comme l’a indiqué le Cheikh dans un Tweet, c’est le Ministère de l’Intérieur qui sera chargé de chapoter cette initiative qui sera, en cas de succès, étendue à d’autres domaines pour faciliter certaines procédures. L’expérimentation commencera en effet avec certains services du secteur privé.

Le Cheikh Mohammed est aussi revenu sur la mission réussie de la sonde Probe vers Mars et son orbite, une réelle source de fierté pour celui qui considère cette réussite comme une « étape importante, marquant le début des 50 prochaines années ». Le Cabinet a également approuvé la création du Manuel National des Standards de Données Statistiques, qui donne un cadre unifié aux méthodes et procédures de collecte, de traitement, de stockage et de présentation des données statistiques. Parmi les autres grands thèmes de cette réunion, le Cabinet a examiné une étude sur le dépistage prénuptial des maladies génétiques et sur les moyens de réduire ce risque. L’étude met en effet en avant l’importance des tests génétiques prénuptiaux dans la détection des cas, encourageant le Cabinet à valider la création d’un registre numérique unifié des maladies génétiques qui intègrera justement ce type de résultats. Un laboratoire national spécialisé dans la science des tests génétiques sera également créé.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale