TEST: 2253

Les EAU lancent une initiative pour ramener les résidents bloqués

Par La Rédaction | Publié le 12/06/2020 à 10:48 | Mis à jour le 12/06/2020 à 10:55
Les résidents des EAU bloqués peuvent revenir

Les résidents des EAU détenant un visa qui sont bloqués à l'extérieur du pays en raison de la pandémie de COVID-19 et des restrictions de voyage, peuvent désormais retourner aux EAU, a annoncé jeudi une nouvelle initiative de l'Autorité fédérale pour l'identité et la citoyenneté.

L'initiative vise le retour de près de 200 000 personnes en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a indiqué le tweet.

Les résidents doivent faire une demande en ligne via le système ICA.

Les voyageurs qui reviennent aux EAU devront :

- remplir à leur arrivée une déclaration de soins de santé indiquant si le voyageur présente des symptômes de la maladie.

- subir un examen médical

- effectuer une quarantaine. La quarantaine peut être effectuée au domicile du voyageur tant qu'elle répond aux exigences adéquates, en fonction de la déclaration de soins de santé, ou dans un établissement public si les voyageurs présentent ou déclarent des symptômes.

- Les résultats du test médical effectué à l'arrivée peuvent prendre jusqu'à 12 jours, et même s'il est négatif, la quarantaine de 14 jours devra être accomplie.

- Si le test est positif, le voyageur sera transporté de sa résidence à un établissement public pour l'isolement et le traitement.

 

Dans les deux cas, si la quarantaine doit être effectuée dans un établissement public, et non dans la résidence du voyageur, les frais seront à la charge du voyageur.

 

La conclusion est que tout résident actuellement aux EAU qui quitte le pays le fera sans la certitude de pouvoir rentrer. Les EAU donnant la priorité aux résidents actuellement bloqués à l’étranger.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale