Le Ministère des Ressources Humaines régule le secteur privé

Par J.C. | Publié le 31/03/2020 à 19:26 | Mis à jour le 01/04/2020 à 10:46
régulation secteur privé Coronavirus Dubaï

Avec la propagation du Coronavirus, les textes régissant l’emploi dans le secteur public ont été amendés récemment, notamment pour tout ce qui concerne le télétravail. Or, la pandémie continuant, c’est désormais pour aider le secteur privé que le Ministère des Ressources Humaines et de l’Emiratisation a décidé de prendre certaines mesures. Aussi et depuis le 26 mars, ces dernières permettent de réguler le télétravail, la prise des congés payés et sans solde, les réductions de salaires temporaires et celles étant permanentes. Si la réduction de salaire reste temporaire, elle devra être indiquée dans une annexe (rédigée en 2 exemplaires) qui précisera aussi la durée de cette réduction et qui devra pouvoir être présentée au Ministère si besoin. Si définitive, il faudra que l’entreprise obtienne l’accord du Ministère avant de procéder à cette réduction (qui devra apparaitre comme un changement dans le contrat de travail).

De plus, les entreprises qui emploient plus de salariés que nécessaire - vu le contexte - peuvent désormais enregistrer ces salariés « en trop » sur un marché virtuel de l’emploi afin que les personnes concernées puissent être recrutées par d’autres structures (attention, il faudra couvrir les frais liés à l’hébergement et autres – à l’exception du salaire – jusqu’à ce que le salarié ait été débauché par une autre entreprise).

Toutes les entreprises qui auraient des postes à proposer devront donc en priorité poster les annonces sur cette plateforme virtuelle d’emplois puis obtenir le permis de travail nécessaire de la part du Ministère en effectuant toutes les formalités en ligne. Les personnes en recherche d’emplois sont quant à elles invitées à se créer un compte sur la plateforme virtuelle d’emplois et à postuler directement en ligne.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale