Le processus d’attestation de documents change cette semaine aux Emirats

Par La Rédaction | Publié le 17/07/2022 à 17:09 | Mis à jour le 18/07/2022 à 09:48
attestation document emirats

Si vous avez besoin de faire attester un document aux Émirats arabes unis, vous devrez suivre une nouvelle procédure à compter du lundi 18 juillet.

Le service d'attestation des documents aux Émirats sera mis en ligne à partir de lundi.

Le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale (MoFAIC) a déclaré qu'à l'avenir, les personnes devront faire attester leurs documents soit en ligne, soit par téléphone.

 

L'authentification de documents est une pratique courante dans les Émirats, notamment pour des raisons professionnelles telles que l'inscription à un cours, l'obtention d'un visa ou le début d'un nouvel emploi.

 

Si vous souhaitez faire attester des documents, voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau système :

 

Vous devrez vous inscrire en ligne ou sur l'application du MoFAIC en mettant toutes vos coordonnées. Une fois soumise, votre demande sera examinée et traitée. Si elle répond à toutes les exigences, elle vous sera renvoyée sous la forme d'un document vérifié.

 

Pendant le processus, les clients pourront vérifier l'état de leur demande sur le site web ou l'application du ministère.

En combien de temps ?

L'attestation des documents peut prendre quatre heures pour le service express et jusqu'à trois jours pour les services réguliers.

Quel est le coût ?

Selon le site web du ministère, le coût sera de AED 150,00 pour les certificats de naissance, de décès, d'éducation et autres certificats personnels provenant des Emirats et de AED 2 000,00 pour les certificats commerciaux.

 

En fonction du forfait choisi, les frais supplémentaires varient entre AED 40 et AED 300.

 

Pour plus d’informations 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dubaï !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale